Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas
Le forum recherche en priorité des Masters et les prédéfinis.
[Event] Les ombres de Kyoto : tous les détails ici

Couteau de cuisine ! Couteau de salle à manger ! [Fini]

 :: Avant de débuter :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 9 Déc - 23:26

Cain

Age : Deuxième génération des hommes
Nationalité : Moyen-Orient
Organisation : N/A
Fonction : Premier meurtrier





Jaffar - Fire Emblem

CARACTÉRISTIQUES

Type : Servant
Classe : Assassin
Alignement : Chaotic Neutral

Statistiques :
STR : C
END : C
AGI : B
MAG : C
LCK : D



CAPACITÉ(S) DE CLASSE

Presence Concealment [C] :
Cain n’est pour ainsi dire pas un véritable « assassin », sa disparition durant son exil a cependant légèrement réhaussé le rang de la compétence, lui permettant de rester dissimulé tant qu'il n'initie pas d'attaque et d'éviter la plupart des pièges de détection.

EQUIPEMENT

Objet : Dague d'os "Primal Murder"
Une arme conceptuelle, cristallisation des différentes versions du mythe de Cain et Abel dans lesquelles Cain se sert d’un couteau ou d’une mâchoire de mouton pour réduire son frère en charpie. Telle quelle, elle n’est qu’une simple lame solide et tranchante pour de l’os, mais une fois son nom prononcé, elle devient un outil bien plus dangereux.

Objet : Linceul
L’étoffe enroulée autour du bras droit de Cain lui permet de sceller son deuxième Noble Phantasm. De son vivant, il avait dissimulé sa marque afin de ne pas effrayer les humains de son ère, qui connaissaient bien son sens.

Objet : Tenue de Vagabond
Les vêtements de Cain, bien qu’usés par les éléments, sont conçus pour le protéger des intempéries, de la chaleur et du sable.

SORTS

Sort [Elément - Type - Rang] :
Description et effet

POUVOIRS

Natural Body  [A - passif] :
Le corps de Cain est absolument parfait du point de vue d’un être humain. Inaltérable, infatigable, il est la quintessence de l’être humain primordial et possède par conséquent des attributs seulement surpassés au sein de l’humanité par ses parents : Adam et Eve.
Octroie un renforcement maximal passif des caractéristiques physiques de Cain.


Divine Protection [A - passif]:
Représente une grâce octroyée à un héros chéri par son dieu. Elle lui permet d'affronter sans crainte de nombreux monstres et bêtes sauvages sans l'intervention de la divinité. Chez Cain, il s'agit d'un composite de l'exploit de sa survie en solitaire au milieu des monstres et de son contact avec Dieu qui lui offrit la Marque l'empêchant d'être blessé par quiconque. Octroie Bravery et Instinct à rang -1 contre les bêtes.


Magic Resistance  [D - passif] :
Posséder le sang des humains de la Genèse confère une longévité exceptionnelle ainsi qu’une affinité pour la vie dans un environnement chargé en mana, confirmant la naissance dans un monde à peine sorti de la préhistoire et donc encore fortement ancré dans l’Âge des Dieux. Aussi, le corps de Cain est prédisposé à endurer une thaumaturgie de haut niveau bien plus naturellement que la majorité des Servants du fait de cette "accoutumance" au mana.


NOBLE PHANTASMS


Sinful Fang - Primal Murder [Anti-Unit - B - Actif] :
Un Noble Phantasm cristallisant le concept de meurtre. Il est le symbole de la légende de Cain et du premier de tous les meurtres : celui commis à l’encontre d’Abel, le premier homme tué en-dehors du combat pour la survie. Il prend la forme d’une dague d’os taillée dans la mâchoire d’un mouton, fusion de deux versions de la légende de l’arme, et possède la capacité, une fois activé, d’infliger directement le concept de mort à la cible à la place de dégâts standards. Ce pouvoir conceptuel est cependant affecté par la fidélité des attaques délivrées par rapport à la légende, et ne sera donc capable d’infliger une mort instantanée que si la cible est frappée dans le dos sans être au courant qu’Assassin s’apprête à l’attaquer. En combat frontal, cela se traduit par une légère augmentation des dégâts et un évitement partiel des défenses de l’adversaire.
-Tant que Cain reste dissimulé, un coup dans le dos infligera une mort instantanée à une cible ne disposant pas de capacités de régénération, de Noble Phantasm de protection ou de Battle Continuation.
-Ignore ignore complètement les défenses de rang inférieur à Primal Murder.
-Révèle immédiatement l’identité d’Assassin à un Servant avec Protection of the Faith si Primal Murder est en vue de ce Servant. (effet rp)


Blood Omen - Mark of Cain [Anti-Unit (self) - EX - Actif puis Passif] :
La Marque de Cain est le symbole du péché de Cain, gravé à même sa peau par Dieu après la mort d'Abel. Le mythe veut qu'elle inflige les dégâts des attaques dirigées contre Cain avec une gravité multipliée par sept. D'autres histoires racontent encore que la terre pourrissait sous les pieds de Cain et que les vivants le fuyaient à la vue de sa seule marque. De ce fait, ce Noble Phantasm, une fois déverrouillé par l'évocation du nom de Cain, qui est devenu immédiatement associé à la marque sanglante, celle-ci déchirera le linceul qui entoure le bras d'Assassin et se révélera au prix d'un coût en mana conséquent. En contrepartie, toute attaque lancée contre Cain infligera également les dégâts au lanceur et une aura de malaise profond émanera de lui en permanence.

-Une fois activé, le NP ne peut être désactivé et drainera du mana en continu (un NP rang A, une fois par jour)

-Il inflige les dégâts subis par Cain lors d'une attaque directe à celui qui a initié l'attaque (ATTENTION : il ne PROTÈGE PAS des dégâts).
- Si la cible possède une Divinity ou Affection of the Gods supérieure à C, ou si les dégâts proviennent d'un NP païen de rang actif supérieur à C, la Marque n'aura aucun effet.
-Si la cible vénère le dieu des religions monothéistes, les dégâts seront renvoyés quoi qu'il advienne.

-Les dégâts renvoyés doivent être infligés par attaque directe. À l'image d'Andreias Amarantos, des blessures infligées autrement que par une attaque ne sont pas affectées par le NP (la morsure d'un vampire vise à convertir en allié par exemple). Les pièges, par exemple, sont des attaques indirectes.

-Les humains et Servants ne disposant pas de compétences de protection mentale (Bravery, Mental Pollution...) sont effrayés par la présence de Cain via une aura d'intention meurtrière. (effet rp)

-L'aura annule également Presence Concealment. Il peut être réactivé à l'encontre d'une cible unique pendant un tour si celle-ci subit une interférence mentale qui lui fait oublier l'existence de l'aura.




PHYSIQUE



Un corps athlétique, naturellement taillé pour la performance. Des muscles surpuissants pouvant déployer des performances athlétiques sans avoir reçu aucun entraînement. Cain est au paroxysme de la condition humaine et marque la dernière génération d’êtres humains à posséder de telles capacités. Il faut dire que la famille d’Adam a été forcée de survivre dans un monde hostile à la survie de l’humanité, à l’époque où aucun mur ne protégeait les peuples humains du danger extérieur. Leur potentiel naturel, combiné à la difficulté de leur vie, leur donna accès à des capacités physiques dont pourrait seulement rêver l’Homme moderne.
Cain se tient à une hauteur de deux mètres, lui donnant une allure très longiligne en raison de sa corpulence svelte. Ainsi, on pourrait avoir l’impression qu’Assassin dispose de très peu de force physique, mais une fois ses muscles contractés, on pourrait dessiner chacun des contours avec précision tant ils ont l’air d’être les éléments d’une statue.
Sa peau mate est dépourvue d’imperfections ou d’irrégularités comme des grains de beauté, et est parfaitement imberbe, ce qui lui donnerait presque l’apparence d’une peau de poupée si l’on omet la présence abondante de cicatrices sur l’intégralité du corps. On peut cependant noter que ces cicatrices sont toutes d’une taille conséquente et que c’est surtout leur taille qui leur fait couvrir de l’espace corporel plutôt que leur nombre. En effet, la robustesse physique de Cain ainsi que sa vitalité incroyable lui ont permis soit d’éviter les égratignures mineures, soit de s’en remettre avec facilité, ne laissant que les plaies profondes et aggravées marquer sa chair. Ainsi, chaque stigmate est une preuve de plus qu’il a évité la mort plus d’une fois durant sa longue vie.
Une fois passée la vue du corps quasi-parfait de l’Assassin, l’on peut remarquer son épaisse chevelure flamboyante dépassant de sa coiffe, sans pour autant distinguer le fait que les cheveux sont rasés sur les côtés. Son regard souligne également ce côté flamboyant de par la couleur brun-rouge de ses iris qui donnent à son regard une intensité qui empêche de détourner les yeux quand il vous fixe.
Poursuivant sur les traits particuliers de Cain, son bras droit est recouvert d’un linceul blanc enroulé de ses avant-dernières phalanges jusqu’en-dessous de son épaule, dissimulant sa légendaire Marque infligée par Dieu, et gravée à même sa chair : un trait rouge recourbé à son extrémité, surmonté de deux petits triangles eux aussi couleur sang, symbolisant la fameuse mâchoire utilisée comme arme et donc le marquant comme le premier homme à avoir utilisé une arme contre un de ses congénères. Le bras marqué prend une apparence toute autre une fois que du mana passe dans la marque : la malédiction se réveillant, elle s’étend dans ses veines et noircit sa peau, comme si le sang de Cain se nécrosait. La marque elle-même devient couleur jais à partir de ce moment.  



CARACTÈRE



Dieu a abandonné Adam et Eve, il abandonné Cain à son tour et a condamné l’humanité à la souffrance à cause de ses caprices puérils. C’est en tout cas ce que Cain pense.
Piégé dans une forme de déni de ses péchés, le fils d’Adam s’était donné pour mission de rendre sa gloire à l’humanité et de la faire s’élever en tant que peuple dominant de la planète. Il montre une volonté de défier le Paradis quoi qu’il puisse lui en coûter, et ne cédera que quand il aura définitivement pu prouver à Dieu que lui et l’humanité peuvent le regarder face-à-face et le tenir en respect, que plus personne n’a besoin de lui.
De ce fait, il méprise l’église et tout ce qui peut être rattaché à la foi, voyant les fidèles comme des moutons qui se complaisent dans l’idée d’être les jouets du Seigneur et de lui lécher les bottes pour avoir l’honneur d’être rangés dans son armoire à trophées à la fin des temps. Ce n’est cependant pas pour cela qu’il tolère les démons qui, bien que naturellement opposés au sacré, disposent d’aussi peu de considération que les cieux pour la nature humaine. Cela pourrait se résumer à une mentalité selon laquelle rien n’est plus sacré que l’humanité aux yeux de Cain, et à ce titre, il méprise toute forme d’entité mystique, ce qui pourrait avoir été un des marqueurs du début de la déchéance de l’Âge des Dieux.

Cain serait prêt à de nombreux sacrifices pour arriver à ses fins, et pourtant son ambition pourrait être stoppée en un éclair par une face cachée qu’il ne révèle qu’à de très rares personnes dignes de confiance. En effet, sous ses airs de combattant zélé, Cain est un homme brisé, un homme qui a tout perdu en quelques secondes et a dû reconstruire sa vie en gardant les horreurs de son passé enfouies au fond de sa mémoire. Il a vécu avec le poids d’une malédiction qui n’a apporté que mort et terreur autour de lui. Sa seule fierté aura été de fonder une famille, et de créer un endroit où les humains peuvent vivre dans une sécurité relative sans risquer l’attaque des animaux sauvages et des monstres. Aussi, maintenant que le Graal pourrait l’aider à faire face aux Cieux, il est incroyablement effrayé à l’idée de former un lien plus profond qu’un contrat avec qui que ce soit, de peur qu’au dernier moment, il soit pris dans un dilemme et choisisse d’abandonner le Graal pour sauver son Master. À ce titre, il tentera de rester le plus froid et distant possible avec tout autre être humain, risquant d’attirer parfois les foudres de son Master qui risque de le trouver peu discipliné et coopératif tant il préfère agir selon ses propres plans sans les révéler à son partenaire de combat. Il préfère cependant une approche où le rapport entre risque et récompense est le moins désavantageux, et après avoir passé autant de temps à errer en subissant des attaques de monstres quotidiennes, il connaît mieux que quiconque ses propres limites et sait quand s’arrêter.

Maintenant qu'il a accès aux connaissances du monde moderne, Cain ne saurait trop où se placer. Il a eu vent des guerres qui se sont multipliées entre les peuples et se sent coupable d'avoir été le premier homme à perpétrer une telle violence sur un de ses congénères. Il est cependant ravi. Ravi d'apprendre que l'homme est capable de faire s'élever d'immenses tours plus solides que ce qu'il n'aurait jamais pu construire avec les bâtisseurs de son temps, et encore plus hautes que ce qu'il pourrait imaginer. Les progrès des sciences et de la préservation humaine le ravissent également, puisque les derniers humains qu'il a connu auraient vécu presque deux fois moins longtemps que les humains modernes, ceux-ci vivant désormais dans une paix et une sécurité relatives. Il est cependant toujours affligé de voir que le Seigneur est plus fort que jamais, et que de nombreux zélotes tuent en son nom. C'est paradoxalement une fierté et un dégoût simultanés pour Cain de voir ce que le monde est devenu, même s'il est conscient qu'il y a du bon en l'Homme, et qu'il faut juste lui donner de quoi éclore.



HISTOIRE



Un vieillard marchait le long de l’Euphrate. Au loin, il pouvait discerner le Golfe Persique, immense et majestueux. Au bout de longues heures de marche, il était finalement arrivé sur une plage, le Soleil était à son zénith et il pouvait sentir la soif s’emparer de lui alors qu’il avait vidé le peu d’eau qu’il restait dans sa gourde une heure auparavant.
Pourquoi était-il venu ? une sorte d’intuition l’avait guidé jusque sur cette plage, comme un pressentiment terrible contre lequel il ne pouvait lutter. En arrivant, il aperçut un second vieillard, à l’apparence de momie, mais qui dégageait pourtant une impression de force qu’on ne pouvait soupçonner au premier abord.
Une force tranquille, apaisée…

« Viens t’asseoir, mon fils. »

Enoch s’exécuta. Son grand âge avait étonnamment épargné ses jambes qui lui permettaient toujours une marche dynamique et rapide. Une fois posé sur le sable, il saisit la gourde que lui tendait son père et but deux gorgées d’eau fraiche qui lui firent le plus grand bien.

« Les gens de la cité pensent que tu es mort… Pourquoi es-tu parti ? J’ai arrêté de compter le nombre d’années que j’ai passées à te chercher.

-Je ne mérite pas d’enterrement, Enoch. Les gens comme moi disparaissent. Parfois ils reviennent, parfois non. Si tu savais la vérité, tu n’aurais pas pris la peine de continuer à me chercher.

-Et pourtant je suis là… et toi aussi. Il y avait sans doute une raison à ce que tu ressurgisses. Tu as quelque-chose à me dire ? »

Cain retira la cape qui lui couvrait les épaules, dévoilant son corps recouvert de cicatrices, et son bras droit enroulé dans une étoffe blanche usée par le temps. Le simple fait de s’apprêter à revoir ce qui se cachait dessous l’affligea d’une angoisse qu’il tenta de chasser en inspirant profondément. En sentant son cœur s’emballer, puis rétablir son rythme normal, il se demanda comment il pouvait encore tenir debout après toutes ces années alors que le reste de l’humanité semblait bien éphémère en comparaison.

« Je suis maudit, Enoch. Cela fait des siècles que je tente de cacher cette… chose aux autres. Nul ne doit, ni n’a besoin de savoir ce que j’ai fait. Ce que je vais te raconter aujourd’hui, ce sera l’histoire de comment j’ai condamné l’humanité à devenir ce qu’elle est. Si je te raconte ça aujourd’hui, c’est parce que je compte sur toi pour transmettre cette histoire à tes enfants, pour qu’eux-mêmes la transmettent à leurs enfants. Je suis sûr qu’en ayant cette connaissance, vous saurez quoi faire de l’humanité. »

Finissant de dérouler son bandage, Cain montra la marque maudite à son fils qui eut un léger mouvement de répulsion en la voyant. Etrangement, tous les humains savaient ce que voulait dire ce symbole. Mais Enoch avait confiance en son père, il avait bâti une ville en son nom et l’avait léguée à l’humanité, il ne pouvait pas être si maléfique.

« Mes parents, Adam et Eve, étaient les premiers êtres humains de notre genre. Ils avaient reçu une bénédiction divine et vivaient dans l’Eden, un jardin protégé du reste du monde où une Autorité faisait éclore la vie sans que nul n’ait besoin d’en souffrir. Leur vie était bien plus facile que la nôtre, et leur naissance dans un jardin de douceur tout comme leur manque d’éducation faisaient qu’ils étaient des êtres bien innocents. Innocents et ignorants. Ils ne connaissaient rien du monde extérieur car le dieu qui les avait fabriqués les avait empêchés de sortir de l’Eden et éloignait toute créature étrangère. Au milieu du jardin trônait un arbre portant un fruit empli de magie et de connaissances emmagasinées par le dieu. C’était son plus grand trésor et malgré son interdiction, mes parents goûtèrent le fruit, par pure curiosité. Le dieu les bannit de son domaine et le ferma à tout humain tentant d’y rentrer. Alors mes parents errèrent sans but pendant des décennies et furent rejetés par tous ceux chez qui ils cherchaient l’asile. Avec du recul, je me dis qu’ils devaient être étranges pour des tribus qui luttaient contre la nature elle-même, alors qu’eux étaient encore épargnés par celle-ci.

Je fus le premier fils qu’Eve mit au monde, j’ai grandi dans une tente au milieu d’une clairière. Sans doute que mes parents étaient nostalgiques de leur ancien foyer. Alors que mes parents chassaient et cueillaient pour survivre, je m’intéressais plutôt à la façon qu’avaient les plantes autour de moi de grandir, et j’entrepris de contrôler leur croissance et de les avoir à portée de main. Je suis le premier agriculteur, mon fils, et j’ai transmis tout ce que je savais à ceux qui en avaient besoin pour le futur. Puis vint mon petit frère, Abel. Il avait vu le jour dans de meilleures conditions que moi, et je m’étais assuré qu’il ne manque d’aucune céréale, d’aucun fruit pour bien grandir. Vivre dans la nature sauvage, isolés du reste des humains nous avait rendus plus forts, et au moins la moitié du temps, je tuais les monstres et les loups qui s’approchaient de notre campement pour nous protéger. J’ai appris ce qu’était le danger, je n’ai survécu que parce que le sang d’un être fabriqué pour atteindre la perfection coule dans mes veines, et je suis bien heureux que des murs protègent les enfants de ceux que j’ai rassemblés pour construire Enoch.

Et puis tout a basculé. Le dieu nous a trouvés, Abel et moi, et nous a proposé de remplacer nos parents dans son jardin, estimant que nous étions encore purs. Il nous demanda une offrande chacun, et annonça qu’il prendrait celui qui lui rapportait la meilleure offrande avec lui.
J’ai voulu lui montrer les fruits de mon travail et lui apporter des épis de blé. Mais Abel avait réussi à domestiquer des animaux sauvages quelques mois auparavant. Dans son regard, j’avais vu une étincelle de cruauté qui m’avait effrayé jusqu’au plus profond de mon être alors qu’il égorgeait un agneau pour offrir son sang au dieu. Je l’avais deviné, il comptait le remercier d’avoir reçu l’occasion de satisfaire la soif de sang et la cruauté qu’il s’était découvertes lors d’une chasse. Non, décidément, mon frère était plus proche d’un démon que d’un homme. Et bien qu’il fût prêt à se dévouer corps et âme au dieu qui nous avait indirectement créés, il aurait juste été un prédateur à son service. Je ne connaissais pas le principe du meurtre à l’époque, personne n’avait jamais tué pour autre chose que la chasse ou la défense. Mais je savais qu’Abel commettrait l’irréparable à un moment ou un autre. Alors pour protéger mes parents, je l’ai pris de court et l’ai tué. Oui, Enoch, j’ai tué un homme, mon propre frère, de mes propres mains. Je suis le premier homme sur Terre à avoir jamais levé la main sur un autre, avec pour seule intention de le tuer. Lorsque le dieu revint pour déterminer le vainqueur, il se demanda où était Abel. Et du haut de mes quinze ans, je lui mentis par honte d’avoir commis une telle horreur. Lorsqu’il découvrit le corps de mon frère caché dans des buissons, il pensa que je l’avais tué par jalousie, et marqua ma chair de cette… aberration que tu vois là. Il en fit une malédiction qui empêcherait quiconque de me faire du mal, sous peine de se voir infliger le même sort, et la fit transmettre cette information à l’inconscient de tous ceux qui la verraient, afin qu’ils ne puissent même pas tenter de le faire. Je fus condamné à l’exil, un exil que je ne méritais pas et qui m’avait été seulement infligé parce qu’un dieu aveugle m’avait pris pour un monstre alors que j’avais voulu épargner des souffrances inutiles à ma famille. Mes propres parents m’avaient chassé de chez moi et je me retrouvai à errer là où le destin me portait. J’ai traversé tout le territoire entre les deux fleuves, tentant de m’installer à plusieurs endroits sans que le sol ne m’accorde le droit d’y planter la moindre graine. J’ai réussi à cacher la marque en me taillant une cape dans la peau d’un ours que j’avais tué alors que je cherchais une grotte où m’abriter pour la nuit. J’ai erré durant trois siècles avant de me rendre compte que tous les humains vivaient comme ma famille avait vécu autrefois : menacés par les bêtes sauvages, victimes du climat et des maladies. Il fallait que je fasse quelque-chose.
Les dix premières années, j’avais rejoint une tribu et avais caché ma marque tant bien que mal, leur partageant les techniques que j’avais crées pour irriguer le sol et faire pousser des plantes qui leur permettraient de se nourrir. Nous nous sommes donc installés près du Tigre, où nous avons créé des canaux pour acheminer l’eau et labourer nos premiers champs. Quant à moi, je protégeais les campements la nuit contre les bêtes et les monstres qui voulaient nous dévorer. J’étais devenu comme une sorte de protecteur aux yeux de ma tribu. Au fil du temps, de plus en plus de tribus venaient s’annexer à la notre et apprenaient notre système d’agriculture. Bientôt, je me rendis compte que nous étions vraiment devenus nombreux, et que les campements s’étendaient sur de très grandes distances. Le rassemblement était vraiment trop vaste pour que nous puissions tous nous protéger, il fallait donc que je trouve un moyen d’empêcher des agresseurs de nous atteindre. J’ai donc commencé par imaginer comment fabriquer des habitations plus résistantes, et avec les chefs de tribus, nous avons élaboré les premières maisons, pour finalement nous dire que nous pouvions ériger des murs autour de cette ville nouvellement créée. Et c’est ainsi qu’est née notre ville sans nom, refuge des égarés et de ceux qui errent. J’avais rencontré ta mère à peu près à ce moment, et voir qu’elle mettait tant d’ardeur à la tâche me fit immédiatement comprendre que je l’aimais pour sa volonté de ne pas abandonner, de travailler pour que ceux qui ne le peuvent pas puissent vivre correctement et en sécurité. Elle comprenait que si nous attendions que les dieux nous viennent en aide, nous ne serions déjà plus qu’un tas de cadavres dévorés par les loups. Tu es né quelques mois plus tard et, alors que les chefs avaient décidé que ce serait à moi de baptiser la cité, je décidai de lui donner ton nom, pour qu’elle soit l’héritage que je te laisse, et parce que moi-même je ne méritais pas de lui donner le mien.

Ensuite, les choses se sont apaisées, tu sais ce qu’il s’est passé, tu as vécu cette ère de prospérité et de paix. Tu as pu grandir et devenir un homme de la ville alors que tes ancêtres et ceux de tes amis n’avaient connu que la dureté de la nature. Tu as vu les premiers forgerons apparaître, les champs s’étendre loin derrière les murs et tu as vécu sans te battre. Moi, je t’ai transmis une partie de ma force et de ma longévité, tandis que ta mère t’a transmis ses valeurs. Quand elle est morte, j’avais encore l’apparence d’un jeune homme et tous mes amis avaient été emportés par leur âge. Je suis reparti en exil car plus rien ne me rattachait à Enoch, à ta ville. J’avais accompli mon objectif : montrer aux dieux que nous pouvions nous débrouiller sans eux, et que l’humanité prospérerait alors qu’ils ne deviendraient que de lointains souvenirs. »

Enoch releva les yeux, le Soleil se couchait et ne formait plus qu’un demi-cercle au-dessus de l’eau. Il ne savait que penser de l’histoire de son vieux père. Mais il y avait une question qu’il voulait poser par-dessus tout.

« Et maintenant, que vas-tu faire ? »

Cain se saisit de sa canne et s’appuya dessus pour se redresser. Il était affaibli, édenté et frêle. Il ne lui restait que quelques mois avant de mourir tout au plus.

« Je vais retourner à l’Eden, je finirai ma vie devant ses portes pour le provoquer, pour lui montrer que je ne suis plus le petit garçon effrayé d’autrefois, que je n’ai plus peur ni besoin de Lui. Je suis fier de toi, Enoch, et je suis fier de ce que notre peuple accomplira quand je ne serai plus là. »



A PROPOS DE VOUS



Âge :18
Expérience RP : Importante, j'ai commencé vers mes 10 ans
Les animes/jeux Fate que vous connaissez : FSN (trois voies), Zero, Extella, Apocrypha, Strange Fake, FGO, Last Encore (bon dieu c'était nul), Carnival Phantasm.
Comment avez-vous connu le forum ? Je suis un FANBOY de Fate, ce n'est pas étonnant que j'aie cherché un forum sur ce thème.
Quelque chose à ajouter ? : Saving SQ for dick wizard and edgy grandpa intensifies.
avatar
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Déc - 19:53
Avant toute chose, je tiens à préciser suite au débat sur Discord que je suis conscient que B est un niveau très élevé pour la force d'un Assassin. Cependant, j'ai plusieurs arguments qui justifient cette décision (et je ne l'aurais aucunement fait dans un cadre de grosbillisme).

-Premièrement, Adam et sa famille sont les plus anciens de tous les hommes modernes, et ont donc à cet égard le titre de prototype par rapport au Nasu (ils sont les plus anciens, donc la base de laquelle descend l'humanité), par conséquent, ils sont naturellement au-dessus de tous les hommes en termes de condition physique, d'où le Natural Body qui augmente les stats de Cain à des niveaux supérieurs.

-Secondement, durant l'Âge des Dieux, les monstres et autres démons étaient monnaie courante (je me réfère aux propos tenus par Romani durant Babylonia dans FGO), et Cain a passé plusieurs siècles en exil à se battre chaque jour pour trouver un abri et se nourrir. Il est donc cohérent de penser que son corps s'est habitué à un tel effort et a atteint une condition plus qu'excellente et la force suffisante pour pouvoir affronter des animaux sauvages de façon régulière.

Voilà, ce sont mes explications plus ou moins claires sur ce choix qui aura soulevé plus d'interrogations que ce que j'imaginais lorsque les gens s'en sont rendus compte. En tout cas, j'ai hâte de pouvoir rp avec vous ! (et de pouvoir me fight avec Lancelot, on est toujours en train de chercher un thème pour le combat...)
avatar
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 19:22
Bonjour je suis le modérateur affecté a ta fiche. Je m'excuse du temps que ça a pris les fins d'années étant toujours des périodes compliquées Ouin

Il est donc maintenant après de multiples discussion sur le discord et tes raisons, je vais te donner le premier avis:

Statistiques: Elles vont être revues grandement, très grandement a la baisse parce que ici Natural Body est un bonus "a part" et qui ne se retranscrit pas directement dans les statistiques ce qui te donnerais des statistiques plus proche d'un assassin classique dans le haut tu panier parce que tu restes un des premiers hommes. Néanmoins un servant n'est qu'un fragment de l'héroïc spirit comme tu sais et la justification donnée sert plus a justifier le haut rang de Natural Body que les statistiques de base sans oublier que tu invoques Caïn l'assassin, pas Caïn le survivant.

De plus, rien a ma connaissance dans le mythe justifierais un rang de magie aussi élevé, tu serais un assassin avec de meilleurs statistiques magiques que beaucoup de caster ce qui serait étrange. Néanmoins je demanderais a mon collègue rouge de confirmer.

Je te demanderais donc de passer sur ces statistiques la:

Str: C
End: C
Agi: B
Mag: C/D
Lck: D

Ce qui est somme toute d'excellentes statistiques pour un assassin.

Capacité de classe: Le rang c me paraît être très bon rien a redire

Pouvoirs:

  Natural Body: Le rang A est justifié, parmi les premiers hommes tu temps bibliques, survivants aux monstres ce pouvoir est tout bon je n'ai rien a redire non plus ici.

 Shard of Babel, unified language: Je me vois contraint ici de t'opposer un refus net et catégorique. Un contrôle mental gratuit qui ne prends pas en compte les défenses mentales... en fait non pas vraiment je suis désolé. De plus au vu de l'importance de la chose qu'est le langage unifié, cela vaut au moins un noble phantasm.

 Genesis inheritance: Si sur le papier je ne suis pas dérangé par ce pouvoir, il faut voir que le règlement dispose déjà d'une manière de prendre un pouvoir de classe d'une autre classe que la sienne. Je te demanderais donc de te servir de cette manière de faire.


Noble phantasms:

  Sinful Fang-Primal Murder: Alors la on a un léger soucis. Si le côté mort instantanée est validé il n'y a aucun soucis, il faut savoir que cet effet est déjà considéré comme étant rang B, voire rang A selon les exceptions comme Charles Henry Sanson et sa guillotine.

Nous avons donc ici deux options que je te propose:

 - Garder l'effet de mort instantanée et la possibilité de passer au travers des défenses de rang inférieures.
-  Garder l'effet de mort instantanée et rendre les blessures maudites au cas ou ça ne fonctionne pas, après tout tu portes le concept du meurtre avec toi Devil

Sinon l'effet rp je n'ai rien contre, même si je préfère préciser que si un ennemi a une capacité qui te permet d'empêcher de voir protection of the fairies, tu ne la verras pas.


Blood Omen- Mark of Caïn: Surement le noble phantasm qui m'aura donné le plus de fil a retordre jusque la Mouhaha . A vrai dire une chose que ta comparaison avec Andreias Amarantos m'a fait prendre conscience, ils ont tous deux une faiblesse face au divin et a l'authority. Un demi dieu de la trempe d'Achille par exemple se fiche éperduement de la colère divine d'un dieu planqué du désert de son vivant (sans offense aux gens religieux).

Donc il te faudra faire les modifications suivantes:

Tout d'abord, les adversaires ayant divinity d'origine Païenne ou un affection of gods de même origine de rang C ou plus ne seront pas affectés par la malédiction de dieu car ce dernier n'a aucune autorité sur eux. De plus certaines armes divines ont aussi assez d'autorités en elle pour empêcher un retour de flammes, mais ces dernières sont rares, de rang A ou Ex et bien entendu maniées par des païens.

De plus un admin me chuchote dans l'oreillette que tu n'infligeras pas les dégats d'un noble phantasm actif que tu auras pris.

Bien entendu, un croyant des grandes religions monothéïstes prendront un retour de flammes tel que décrit dans ton np.

Edit: Toutes mes excuses j'ai oublié de mentionner une chose, la consommation de ton np sera quotidiennement l'équivalent d'un np rang A en mana et te coûtera aussi l'équivalent d'un tel np a activer. Toutes mes excuses pour cet oubli.

Voila pour l'instant ce qu'il y a a rectifier  Dsl


Physique: Rien a redire sur le fond, on se représente parfaitement Caïn tel qu'il est. Au niveau de la forme je n'ai pas été choqué par des fautes d'orthographe ni de style, néanmoins un léger conseil c'est de sauter une ligne entre tes paragraphes pour aérer le tout. Bon je ne vais pas te refuser une validation pour ça bien sûr mais c'est a titre d'indication.

Caractère: Je trouve que son obsession vis a vis de dieu et du paradis est très bien rendue mais néanmoins il aurait été bien d'avoir quelques informations en dehors de ce prisme. S'il a autre chose en tête que juste s'opposer a dieu? Comment voit il la réussite de l'humanité actuelle qui a dompté le monde? Etc.

Histoire: J'ai beaucoup aimé, pour le coup l'histoire est courte mais il y a tous les éléments importants et la narration change de ce qui est fait habituellement. J'ai bien aimé les justifications qu'il se trouve a son acte de mon côté et je n'ai rien non plus a trop redire sur l'histoire. La fondation de la ville d'Enoch, son péché, ses grands parents.


Bref t'y es presque et bon courage pour ce qu'il te reste a faire  Yeah
avatar
Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 20/04/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Jan - 20:31
Bon, les stats et pouvoirs ont été rééquilibrés, j'ajouterai le morceau de caractère manquant un peu plus tard mais du coup, suite à une discussion fort intéressante avec un membre du staff, j'aurais aimé proposer une alternative pour la marque suite à l'augmentation du coût en mana/de l'impossibilité de renvoyer d'autres NP.

En gros, l'idée serait de garder le fait que Divinity à un rang suffisamment haut annule l'effet. C'est cohérent avec le principe du Nasu. Mais un païen qui n'a pas de divinité ne serait pas affecté de la même manière par la marque que quelqu'un de lié aux religions monothéistes. Les premiers subiraient donc les dégâts normaux, et les seconds seraient affectés comme ce qu'indiquent les textes parlant de la Marque, subissant sept fois ce qu'ils infligent à Cain.

Sur le papier, ça a l'air fort, du coup j'ai du mal à estimer si c'est équilibré malgré le côté situationnel, mais ça serait plus un extra qu'autre chose, donc pas forcément nécessaire à la fiche si le staff estime que c'est un peu overkill.
avatar
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 15:55
Bonjour, je m'excuse du temps de réponse, ta proposition m'ayant donné beaucoup a penser je ne voulais pas négliger les choses.

Alors tout d'abord je voulais t'expliquer la décision d'avoir mis les gens disposant d'affection of the gods. On parle ici des gens ayant été les mortels favoris d'un dieu en particulier, a un point qu'ils ont été leur amants ou un parents et qu'ils ont veillé sur eux toute leur vie, jusqu'à l'excès pour un certain Orion Mouhaha .
Néanmoins je voudrais faire un ajustement et dire que seuls ceux qui sont rang B auraient la protection de leur compagnon divin (même si en général, ils sont demi dieux eux même).

Sinon vois tu, la multiplication par sept me dérange, la moindre entaille se voyant devenir un risque d'amputation de membre. J'ai donc passé ce temps a chercher une contre proposition a l'utilisation de la marque.

Au lieu de recréer une distinction de plus, je te propose de limiter plutôt la catégorie des np's qui sont affectés par ce pouvoir, que les nobles phantasms actifs ayant une origine divine païenne soient les seuls que tu ne renvoie pas a partir du rang actif C.

Disons que le blessure fois sept est un peu overkill oui.
avatar
Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 20/04/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Merci a Yuki pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 16:12
Voilà, la modif est faite, et pour affection of the gods, j'avais simplement oublié de le noter ^^' mais du coup je pense que ma fiche est prête pour subir le jugement orange !
avatar
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 16:34
Hey ben tu es rapide je n'avais pas vu ça venir Mouhaha


Pouvoirs:

Eyes of mind: Pour le coup je ne suis pas un très grand fan de ce skill car il en existe déjà un dans le système qui fais ce que tu demandes c'est Divine Protection qui permet de combattre les bête de l'ère des dieux sans appui du divin (ironique lorsque l'on parle de Caïn je sais). Je te demanderais donc de faire l'échange entre les deux.

Magic resistance: La limite de rang dans le règlement pour les capacités de classes obtenues en échangeant un pouvoir est de D donc je te demanderais de le mettre a ce rang.

Nobles phantasms:

Les modifications apportées sont bonnes.

Caractère: Tu as oublié de rédiger le paragraphe vis a vis de la réussite actuelle de l'homme pour Caïn. Pour quelqu'un qui place le potentiel humain vis a vis de tout, sa réaction face au monde moderne et domestiqué actuel est intéressant.

Courage tu y es presque Bye
avatar
Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 20/04/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Merci a Yuki pour le kit
Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 15:53
Fiche éditée, tout est clean normalement.
avatar
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 16:14
Après lecture je t'accorde ta première validation!

Plus qu'à attendre le passage de mon collègue pour tuer des gens a coup de kouto Yatta

Edit: C'est bien Anthony désolé pour l'erreur de compte Ouin
avatar
Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 24/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur



Merci a Yuki pour le kit :3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: Avant de débuter :: Présentations