Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas
Le forum recherche en priorité des Masters et les prédéfinis.
[Event] Les ombres de Kyoto : tous les détails ici

「鬼」S h u t e n • D o j i

 :: Avant de débuter :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 9 Déc - 16:33

SHUTEN DÔJI

Age : Indéterminé, les braves démons qui ont osé lui demander se sont vu forcés de manger leurs propres yeux
Nationalité : Japonaise
Organisation : Clan des démons du Mont Ooe
Fonction : Les récits sont imprécis quant au véritable rôle de Shuten Dôji, la croyance commune veut qu'elle aurait gouverné sur le Mont Ooe en tant que progéniture d'un Dragon Divin








Pixiv ID:67014926

CARACTÉRISTIQUES

Type : Servant
Classe : Assassin
Alignement : Chaotique Mauvais

Statistiques :
STR : A
END : B
AGI : B
MAG : A
LCK : D



CAPACITÉ(S) DE CLASSE

Presence Concealment [C] :
Lui permet d'engager un combat sans se faire repérer par l'ennemi, et outrepasser un sort ou une barrière magique ayant pour but de révéler la présence d'une ennemi. Cette capacité n'est plus active quand le combat est lancé.

EQUIPEMENT

Poisonous Oni Sake :
Shuten a conservé le saké empoisonné offert par Minamoto-no-Raiko lors du banquet où cette dernière s'était infiltrée aux côtés des quatre Rois Célestes dans le but de détruire le clan des démons du Mont Ooe. Son origine ainsi que sa composition exacte sont inconnus, il est dit que quiconque entre en contact avec ce saké démoniaque se verra entièrement consumé jusqu'à la moelle épinière. C'est une boisson idéale pour Shuten qui ne peut apprécier son saké seulement s'il est mélangé au sang. Elle le transporte dans une jarre qui ne la quitte jamais, et lui sert d'arme lors de l'activation de son Noble Phantasm.

Ibuki's Great Demonic Sword :
Une épée démoniaque forgée au coeur du Mont Ibuki par Yamata-no-Orochi en personne. Cette arme était crainte de tous, démons et humains, car dans les mains de la sanguinaire Shuten Dôji, celle ci était un démon à part entière, décapitant les ennemis d'un coup sec, et leur arrachant le coeur tout en les maintenant en vie jusqu'à la dernière seconde. Quand la guerre pour la succession du Mont Ooe toucha à sa fin, Shuten troqua ses armes pour de délicieux mets de chair fraîche et les alcools les plus raffinés de tout le pays. Elle ne reprit plus les armes jusqu'à sa mort, et son épée fut alors scellée dans le palais. Aucun démon n'osa jamais dérober l'artefact.


POUVOIRS

Alcoholic Scent of Fruit [A - actif] :
Le pouvoir principal de Shuten qui s'apparente parfaitement à sa personnalité. En activant ce pouvoir, elle peut faire plier ses ennemis sous son charme. Ce sort est extrêmement efficace, car il lui permet d'immobiliser les servants ennemis en les empêchant d'agir contre elle ou son master, il peut aussi aller à l'encontre de sorts de résistance faible. Ce sort est difficilement parable, mais la durée de l'effet ainsi que l'intensité varie selon l'ennemi et ses capacités magiques. Néanmoins ce sort ne permet pas de contrôler les actions de l'ennemi, comme les pousser à lancer une attaque contre un servant ou un master. Il amoindrit grandement les défenses de l'ennemi touché pendant 3 tours.

Demonic Magic [A - actif] :
Un pouvoir qui permet de booster ses capacités d'attaque, indépendamment du support de son master. Après activation, ce pouvoir est efficace pendant 3 tours. Il peut aussi augmenter les dommages causés par son Noble Phantasm si celui ci est activé rapidement après l'activation de ce pouvoir.

Battle Continuation [A - actif] :
Si Shuten est vaincue au combat, et si ce pouvoir a été activé au préalable, elle regagne des points de vie lui permettant de continuer le combat. Cependant ce pouvoir ne peut être utilisé qu'une seule fois par combat car il nécessite une source importante de mana de la part du servant et du master lui même.

NOBLE PHANTASMS

千紫万紅・神便鬼毒 [Anti-Army - A - Actif] :
Après sa mort, Shuten Dôji s'est approprié le saké empoisonné qui l'a menée à sa perte, considérant l'alcool comme étant la boisson la plus précieuse qu'elle ai pu gouter. C'est un alcool aux vertus aussi mystérieuses que multiples qui, entre les mains d'un démon aussi malfaisant que Shuten, engendre une destruction sans parallèle.
Quand Shuten active son Noble Phantasm, elle modifie la composition de cet alcool grâce à ses pouvoirs démoniaques pour ensuite le déverser sur le champ de bataille. Ce Noble Phantasm inflige des dégâts à tout les ennemis qui l'entourent, et si ceux ci ne succombent pas immédiatement, il affecte leur attaque, défense, ainsi que résistance à la magie suivant cette attaque. L'ennemi se retrouve incapable d'utiliser ses pouvoirs durant le tour suivant l'utilisation de ce Noble Phantasm.



PHYSIQUE


Loin des représentations grotesques et difformes que l'on peut trouver sur les estampes japonaises, le oni Shuten Doji a l'apparence d'une jeune fille adolescente. Nul ne connaît les circonstances de la naissance du démon, il n'y a personne pour confirmer que cette apparence soit bien la sienne et non une ruse utilisée pour duper les humains. Toutes créatures le côtoyant attestent l'avoir toujours connu avec ce doux visage ô combien cruel.

Elle pourrait se faire passer pour une jeune humaine ordinaire, son corps est semblable à tout autre mortel, d'apparence très frêle. Shuten Doji ne présente pas une menace physique apparente, beaucoup de voyageurs égarés et mal informés ont été dupés par sa prétendue fragilité. Les rayons de la lune se reflètent sur sa chevelure soyeuse, d'un même violet profond que ses iris.

Ce qui ne laisse aucun doute quant à ses origines sont les longues cornes sur son front, rougies comme si teintées de sang. Shuten possède aussi des canines acérées pour mieux percer la chair humaine, elle aime les afficher avec un grand sourire, et se délecte dans la peur dans le regard de ses interlocuteurs.

Shuten Doji arbore une tenue on ne peut plus révélatrice, pas plus par sensualité que par lascivité. Elle porte très peu d'importance à son apparence vestimentaire, jugeant qu'il s'agit la d'une préoccupation bien humaine, qui ne lui apporte en rien de la joie. Elle utilise néanmoins son corps à la peau immaculée pour attirer des humains trop gourmands.


CARACTÈRE


Les humains et onis ressentent les choses bien différemment. Les définitions mêmes de plaisir, de bonheur, d'attachement et d'amour sont si peu similaires que du point de vue d'un mortel il serait impossible de définir ce que fait véritablement la joie d'un démon, si ce n'est de pouvoir le dévorer. Les démons aiment et haïssent eux aussi, mais d'une manière qui leur est bien propre, tant que cet amour est incompréhensible car leur cycle de vie est trop différent de celui des humains.

Shuten Doji est un démon qui recherche l'amour dans tout ce qu'elle entreprend. Assez ironique quand on sait à quel point cet être est mauvais et égocentrique. L'amour chez ce démon est toujours main à main avec la mort, cet amour est tâché de sang, cet amour est dangereux. Mais Shuten recherche les plaisirs que la vie peut lui offrir, et aime tout ce qui est en sa possession. Elle attache de l'importance et de l'affection à ce qui comble son ennui, elle est même collectionneuse d'objets antiques tous aussi divers que variés. Tout ce qu'elle considère suffisamment beau et élégant selon ses standards, elle s'approprie. Cet attachement est le même qu'il s'agisse d'un vase sumérien, d'un vin raffiné d'outre mer ou bien d'une créature, humaine ou démon, qu'elle a attrapé dans ses filets. Elle raffole tout particulièrement des hommes beaux et jeunes. Shuten aime aimer et être aimée, elle éprouve autant de plaisir à inspirer la terreur pure que l'admiration. Pour elle, ces deux sentiments sont intimement liés.

Tandis qu'Ibaraki gouverne sans relâche ni pitié, Shuten passe ses longues journées d'immortelle à se prélasser dans le palais, à manger jusqu'à plus faim et boire jusqu'à plus soif. Tout est défini par l'excès dans sa façon de vivre, sa manière de s'adresser aux autres d'une voix douce et étrangement humaine, mais au language raffiné et énigmatique. Contrairement à ce que les apparences pourraient laisser croire, Shuten ne raffole pas des plaisirs charnels plus qu'un autre met. Elle sait séduire et envouter, elle a guidé plus d'une âme dans son lit mais cela s'apparente simplement à une énième quête de distraction. Elle préfère amplement dévorer une jeune femme jusqu'à l'os que de la dépuceler. Elle joue tout de même de son ambiguité envers les pauvres êtres qui se retrouvent prisonniers de sa toile.

Il est mal avisé de sous estimer Shuten Doji quand celle ci ne prend pas les armes, car elle peut se révéler encore plus impitoyable en dehors du combat. A vrai dire, chaque endroit ou elle apparaît devient un champ de bataille et très peu n'osent s'interposer ou protester. Elle sait se montrer très cruelle et n'éprouve aucune pitié. Ne manquant pas d'égard pour les vies d'autrui, car elles peuvent être source d'affection, elle n'hésitera tout de même pas à rappeler ce dont elle est capable si on lui tient tête. Shuten sait se montrer protectrice des choses qu'elle aime mais est peut aussi détruire cette même chose si elle n'est pas en mesure de lui apporter du plaisir comme elle le demande.

En tant que servant, Shuten est loyale à un certain degré. Comme de son vivant, elle est lascive et cherche à combler ses propres besoins. Elle fait ce que bon lui semble et ne se préoccupe pas de l'avis de son Master. Si celui ci se révèle assez fort et audacieux, elle se dévouera alors à lui dans sa quête. Le démon n'aime pas les choses faibles qui ne savent pas ce qu'elles veulent, il lui faudra alors un master entreprenant et prêt à tout. Les émotions humaines à l'échelle d'un démon sont insignifiantes, elle aime les humains de caractère qui ne cachent pas leurs sentiments, elle se délecte de les voir s'acharner autant. Elle n'a aucun voeu à formuler au Graal, elle se battra donc seulement pour le souhait de son Master, quel qu'il soit, tant qu'il ne va pas à l'encontre de son plaisir personnel. Quand Shuten est particulièrement attachée à son Master, elle n'hésitera pas à lui faire des avances ou à tenter de le dévorer, c'est ainsi qu'elle montre son affection la plus haute.


HISTOIRE


「 Dis moi donc, Ibaraki… As-tu déjà entendu un humain se faire éventrer à main nue? Sais-tu quel son il peut produire quand on lui retire délicatement ses intestins alors qu’il respire encore? 」

La jeune démone au regard féroce essuya d’un coup de main sa joue tachée de sang. Pas le sien, bien évidemment. Les deux femmes avaient à elles seules terrassé une armée de guerriers humains. Tout ce qui restait à présent à leurs pieds étaient les restes déchiquetés de leurs ennemis.
Ibaraki s’avança alors vers son interlocutrice, qui était assise sur ce qui semblait être un cadavre. Son sourire radieux brillait tel une étoile au milieu de ce cadre cauchemardesque. Cette dernière traçait des cercles sur le torse du cadavre. La poitrine de celui si se soulevait fébrilement, comme s’il essayait de respirer de toute ses maigres forces. Il était donc encore vivant. Ibaraki hocha un « non ».

「 Cela mérite donc démonstration 」

L’humain lâcha un cri strident et haletant, entre coupé de supplices désespérés, implorant qu’on l’achève sur le champ. Les ongles de Shuten Doji étaient enfoncés dans le bas ventre de l’homme, et d’un coup abominablement lent, elle en ressortit ses tripes sanguinolentes. Bientôt les pleurs de douleurs furent éclipsés par les rires des démons autour de lui, se délectant de la douce agonie d’un pauvre humain qui rendit alors son dernier souffle.
• • •

Les écrits nous rapportent bien des versions de la légende du démon Shuten Doji qui terrorisa tout Kyoto à l’ère Heian. On ne compte plus les représentations du démon, tantôt homme tantôt femme. Les plus anciennes retracent son histoire jusqu’au Mont Ibuki, où un Dragon Divin lui aurait donné naissance. Nul n’est encore capable d’attester de l’authenticité de cette version, Shuten Doji elle même ne s’est jamais prononcée sur ses géniteurs. Elle aurait grandit au coeur du Mont, formée par le Grand Dieu Ibuki en personne qui lui fit maints présents.

Entourées de puissants démons et créatures, Shuten découvrit les différents plaisirs que le monde démoniaque pouvait lui offrir. Elle mena nombreuses guerres et batailles contre des armées d’humains ainsi que des clans de démons rivaux, qu’elle terrassa tous un à un de sa force spectaculaire. Il ne fallut pas longtemps pour que son nom soit craint; ses ennemis redoutaient d’un jour se retrouver face au monstre et son épée légendaire. Ainsi, accompagnée de son clan, Shuten Doji écrasa tout ceux qui se trouvaient sur son chemin, et gagna le trône du Palace Démoniaque au sommet du Mont Ooe.

Shuten Doji était impitoyable. Cruelle et sadique. Mais elle n’était pas particulièrement belliqueuse. Elle se réjouissait dans la tuerie et le massacre, qui n’avaient à ses yeux pour seul but de distraire sa curiosité et ainsi alimenter ses longues journées. Le démon ne se complaisait pas dans le conflit ou la lutte de territoire comme les autres démons qui se battaient à ses côtés. C’est ainsi qu’elle céda sa place à la tête de l’armée de démons du célèbre Mont Ooe à son bras droit, Ibaraki Doji. Cette dernière, élevée dans le seul et unique but de devenir une puissante guerrière oni, possédait tout ce dont Shuten manquait pour devenir un véritable leader. Mais n’en déplaise à Shuten, qui préférait subvenir à ses besoins et désirs personnels.

Car la était ce dont Shuten Doji raffolait. L’alcool à foison, la fête et les banquets démoniaques. Sa force légendaire n’avait d’égal que son appétit insatiable. C’est cet appétit qui la mena doucement à sa propre fin. Toujours friande de plus de mets exquis et de breuvages raffinés, Shuten donnait de splendides banquets au palais du Mont Ooe, ou maintes créatures étaient conviées. Elle invitait aussi de jeunes humains, tous plus charmants les uns des autres, en les séduisant et les guidant jusqu'à sa demeure. C'est ainsi qu'au fur et à mesure des années, de nombreuses disparitions furent déclarées et les suspicions décuplèrent à son égard.

• • •

Durant les nuits d'étés, la forêt devient le terrain de chasse favori des démons. En journée elle repousse déjà les aventuriers peu farouches, mais quand la déesse Amaterasu plonge dans un profond sommeil pour laisser place à la lune argentée dans le ciel, les profondeurs des bois se voient alors le décor du théâtre macabre du Hyakki Yako, le cortège aux 100 démons qui enflamma les peintres de l'ère Meiji. Défilent alors monstres et fantômes, créatures rejetées par le divin, qui se donnent à une danse endiablée, hurlants à la lumière de leurs lanternes. Peu d'humains se vantèrent d'avoir assisté à ce sinistre spectacle, le reste de ses malheureux ayant été dévorés jusqu'à la moelle pour avoir croisé cette parade.

C'est le cas de ce jeune garçon à la chevelure blonde que l'on prénomme Sakata Kintoki. Il fut séduit par une démone à l'apparence de jeune fille et aux yeux scintillants qui l'attira dans son domaine. Si pour Shuten Doji il ne s'agissait la que d'une farce, pour le garçon à peine adolescent ce fut la nuit ou il joua sa vie. Car pour ce garçon mortel, les banquets des démons ne représentaient en rien des festivités, il s'agissait là d'un cauchemar éveillé duquel il devait absolument s'enfuir pour ne pas se faire dévorer. L'alcool coulait à flot et les plats défilaient devant ses yeux, tous composés de restes humains sans nul doute. Les monstres autour de lui riaient grassement et se livraient des combats sanglants dans le but de divertir celle qui gouvernait le mont maudit.

Pourtant, bien que sans faillir à sa réputation, jamais une fois le démon ne leva la main sur lui, ou ne planta ses crocs dans sa chair. Elle était tout aussi terrifiante qu'envoutante, et même en luttant de toute ses forces, il ne put s'empêcher de tomber amoureux de la créature. Le garçon savait au plus profond de lui qu'il s'agissait d'une grave erreur, Shuten Doji était l'oni le plus puissant de la contrée et il était un humain qui serait un jour destiné à la détruire. Il aurait du la haïr du plus profond de son être. Pourtant il lui fit une place dans son coeur, et ne l'en délogea plus jamais, même le jour ou il dû prendre les armes pour l'anéantir.

• • •

Le jour ou la terrible Shuten Doji perdit la vie se déroula comme tout autre jour. La fête battait toujours son plein au coeur du palais, l'alcool était partagé et les rires démoniaques envahissaient tout les halls. Encore une fois, Shuten donnait une fête des plus grandioses dans sa demeure, toujours dans sa quête éternelle de palier à son ennui d'immortelle. Des onis de tout les coins du pays passaient le seuil de la demeure pour se joindre aux festivités morbides. Tous étaient invités si Shuten les jugeait dignes. Il était plus aisé pour les démons de bas rang de se faire une place au banquet si ils venaient accompagné d'un ou deux humains sans défense.

Ibaraki Doji ne prenait pas part aux régulières soirées de débauche que sa supérieure organisait. Bien qu'elle aimait profondément Shuten, elle vivait pour le combat et la guerre. Il lui arrivait cependant de s'assoir aux côtés de celle qui gouvernait le Mont Ooe pour partager un repas et se délecter de chair fraîche. Mais ce jour la n'en était pas un. Si on lui demandait, Shuten serait incapable de se rappeler ce qu'Ibaraki faisait ce jour ci, ou même où elle se trouvait. Elle rirait simplement à la question en sermonnant son interlocuteur de ne pas embêter sa protégée. Peut être que si cette dernière eut été présente, les évènements qui suivirent auraient pris une toute autre tournure.

Shuten Doji était perspicace, bien plus qu'on ne lui donnerait crédit. Malgré leur costume et envoûtement, elle reconnu immédiatement l'aura de Minamoto-no-Raiko et de ses capitaines, ainsi que des quatre Rois Célestes qui sévissaient contre les débauches des démons dans tout Kyoto. Tout autre démon plus faible aurait été berné par leurs apparences, si trompeuses et aurait été complètement vulnérable à leurs attaques. Pourtant Shuten ne les arrêta pas quand ils pénétrèrent dans son domaine, elle leur laissa même prendre part à la fête. Quand ces derniers lui offrirent un saké d'une valeur inestimable selon leurs dires, elle n'hésita pas à se servir une large coupe, même si elle pouvait sentir d'ici le poison qui l'anéantirait.

Elle avala devant l'assemblée le contenu intégral de sa coupe, poussant un soupir de satisfaction qu'il lui est bien propre, et se tourna alors vers ses invités de marque. La créature sentit l'alcool en elle comme s'il prenait possession de son corps. Ses sens commencèrent à la trahir, mais elle maintint la tête haute, le sourire aux lèvres et fixa son regard sur l'enfant devenu homme qui se tenait devant elle. Si grand et si fort, si différent depuis la dernière fois qu'elle eut été à ses côtés. Même si sa vision se faisait trouble et que le bruit ambiant de la fête se muait en un bourdonnement sourd dans ses oreilles, elle ne voulait voir que lui, profiter de ce court instant ou Sakata Kintoki n'était pas juste un des guerriers à la solde de Raiko chargé de l'exterminer, mais son précieux humain rien qu'à elle.

「 Jeune garçon, fallait-il donc que tu vienne me tuer pour que je puisse te revoir? 」

Elle n'eut pas le temps de voir le visage du garçon se décomposer, que Minamoto-no-Raiko se jeta sur elle, aussi rapide que l'éclair, et brandit son épée vers le cou du démon.

• • •

Les récits contèrent ce qui suivit de manière bien variées et parfois outrageusement grotesque. Bien sûr que si elle avait pu, Shuten aurait arraché les yeux de Minamoto-no-Raiko avec ses propres dents et se serait lentement délectée de sa chair. Mais il n'en fut pas ainsi, jamais la tête fraîchement décapitée de Shuten Doji n'attaqua la célèbre tueuse de démons. La situation en fut encore plus pathétique. Tandis que le chaos éclata dans les halls et que les démons présents furent massacrés un à un, le corps de Shuten Doji fut piétiné dans la bataille, comme un vulgaire cadavre sans valeur, et sa tête roula jusqu'au pied de Sakata Kintoki.

Son visage affichait un large sourire, comme si sa tête vivait encore bien que détachée de son corps. Les yeux de Shuten Doji continuèrent de briller même quand sa demeure fut mise à feu et à sang, que ses possessions adorées furent pillées et que l'on tua tout ses fidèles disciples. Ils brillèrent même quand sa tête fut accrochée au sommet du Mont Ooe, laissée à pourrir, pour servir de mise en garde à ceux qui tenteraient de reprendre le contrôle du Mont. La tête se balançait doucement au fil du vent, celle du démon qui se laissa empoisonner pour revoir ne serait-ce qu'un instant sa possession préférée devant ses yeux.

Peu de démons n'essayèrent de décrocher la tête de Shuten Doji de la ou elle pendait, tous craignaient de se faire déchirer par ses canines. Seuls quelques courageux se rendirent au sommet du Mont pour observer de leurs propres yeux le triste spectacle. Si l'on en croit les superstitions, Shuten aurait continué de rire, seule au milieu de la forêt. On l'aurait même entendu chuchoter ces quelques mots:

「 Aah... Dites à Ibaraki de ne pas trop s'en faire 」

A PROPOS DE VOUS


Âge : Bientôt 23
Expérience RP : Pas loin d'une dizaine d'années à mon actif!
Les animes/jeux Fate que vous connaissez : J'ai vu toutes les différents adaptations animées de l'univers Fate mais je ne joue qu'à F/GO parce que pas particulièrement fan de jeux vidéos. Je suis aussi familière avec les autres produits de la licence tels que FSF ou Lord El-Melloi
Comment avez-vous connu le forum ? Complètement au hasard sur Google
Quelque chose à ajouter ? : Save your quartz for Shuten
avatar
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Déc - 18:46
Je signale que ma fiche est terminée, j'attend le passage d'un admin pour une lecture, pour que je puisse y apporter d'éventuelles corrections.

Merci Bye
avatar
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Jan - 1:00
Coucou,

Belle fiche,

J'aime bien le soin apporté au crédit pour l'auteur ainsi que les crédits pour l'avatar. Il y a peu de choses à redire dessus.

Pour tes statistiques, je suis pour diminuer la magie d'un rang.

Pour les compétences, cela me semble bon, je vais vérifier un peu pour être au sûre des effets et que ton personnage soit totalement équilibré. N'oublie pas que tu n'as plus Divinity et que ça pourrait te jouer des tours.

Pour le NP, je l'aurais diminuer d'un rang.

Pour l'histoire, je n'ai pas vu trop de faute, peut être quelques unes qui se disputent une place d'honneur.

Par contre, je t'invite à plus travailler le physique ainsi que le mental de ton personnage.

Bonne chance, l'ascension de la montagne n'est plus si loin.


avatar
Nombre de messages : 112
Master de : Jekyll
Date d'inscription : 04/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: Avant de débuter :: Présentations