Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas
Le forum recherche en priorité des Masters et les prédéfinis.
[Event] Les ombres de Kyoto : tous les détails ici

Chacun est aveugle dans ses intérêts. || Yukimura Shintarô

 :: Avant de débuter :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 18 Fév - 18:44

Yukimura Shintarô

Age : 21 ans d'apparence
Nationalité : Nippone
Organisation : Aucune
Fonction : Vagabonde, Master










Snow White © SINoALICE

CARACTÉRISTIQUES

Type : Humanoid
Classe : Average One
Alignement : Neutral Good
Statistiques :
STR :
END :
AGI :
MAG :
LCK :



CAPACITÉ(S) DE CLASSE

Element Mastery ( Feu  )
En tant qu'Homonculus, Yukimura à la capacité de maîtriser le feu, ainsi que les sous-éléments qui lui sont liés.
( Les sorts Workshop, Memory Erasure et Safe Zone sont conférés par cette capacité )


Mana Improvement ( A )
En tant qu'homonculus, Yuki bénéficie de la capacité Mana Improvement.
EQUIPEMENT


Faux
C'est une grande faux très travaillée, étonnamment légère et solide, permettant de trancher sans problème a travers la plupart des matières non protégées par de la magie.

Boucle d'oreille droite
Petite boucle permettant de protéger le porteur des sorts magiques de rang D ou inférieur en l'enveloppant d'une protection magique.

Boucle d'oreille gauche
Petite boucle assortie à la droite qui, quand à elle protège son porteur des attaques physiques de rang D ou inférieur, l'enveloppant d'une protection physique.

SORTS

Flammes de la rédemption  ( Feu - Soin - B ) :
Enflamme la blessure d'une couleur dorée qui effectue un retour en arrière, ramenant les tissus à leur état précédent. Ce sort ne peut pas soigner des blessures anciennes. Après avoir récité l'incantation du sort, il suffit de passer son doigt au dessus de la blessure pour mettre en marche le pouvoir.

Brûlure libératrice  ( Feu - Soin - B ) :
Enflamme la cible maudite, brûlant les effets négatifs provenant de sorts de rang égal ou inférieurs. Ces flammes blanches disparaissent une fois la purification établie. Le sort nécessite une incantation et le traçage d'un cercle dans l'air avec les doigts.

Sphères Flamboyantes  ( Feu - Dégâts  - D ) :
Lancement de petites boules de feu assez rapides qui peuvent enflammer ce qui est inflammable. Les petites sphères se matérialisent à la suite d'un mot court et partent aussitôt vers la direction pointée par le doigt.

Rayon Brûlant  ( Feu - Dégâts - B ) :
D'un geste vif du bras après une incantation verbale munie de gestes vifs des mains. Un rayon brûle ce qu'il y a sur son passage, pouvant faire fondre une peau à nue ( dénuée de toute protection, quelle soit physique ou magique. )

POUVOIRS



Malédiction " Purity " ( Rang A - Passif ) :

Lors de l'arrivée de la nuit, Yukimura troque sa pureté contre un habit de noirceur. Sa personnalité ainsi que ses sorts prennent un effet opposé, passant d'une posture magique à une posture physique, de la pureté au vice, lors de la transformation nocturne des cercles noirs et différents tatouages runiques apparaissent sur son corps. Ainsi, quand reviendra le jour, la métamorphose inverse se produira.

Ainsi le jour ses sorts passeront au rang A, sauf les sphères flamboyantes qui elles passeront rang C, la nuit ses capacités physiques sont augmentées : +2 rangs Str +2 rangs End et +1 rang Agi.



PHYSIQUE



Blanche.
Comme la neige, symbole de pureté complète, la teinte laiteuse de ses cheveux est la première chose que l'on voit, sa chevelure relevée en une tresse, elle-même enroulée en chignon sur le côté de sa tête lui donne un air doux, une mèche retombant le long de son cou. Pâle, son teint de porcelaine se pare facilement de couleur vives lorsqu'elle est éprise de gêne ou qu'elle a tout simplement chaud, bien que cela soit rare. Renforçant ce côté pur, parfait de la demoiselle.

Pure.
Son regard, composé d'iris d'un gris très clair ne lui permettent malheureusement pas de voir. Vœu de son créateur, elle ne doit surtout pas posséder la vue, de peur que la jeune femme soit salie par le monde dans lequel elle vit. Ainsi dénuée de vision, elle a toujours su se débrouiller ainsi, par instant sans ses autres sens, ne se cognant pas dans les obstacles, elle se sert de ses autres sens pour ne pas subir de collision malencontreuse. Son visage est doux, ses lèvres fines sont très légèrement rosées naturellement.

Son parfum.
Comme l'odeur de la liberté, dans son sillage, on sent planer comme une douce odeur de pins et d'air frais, comme si, l'air pur des montagnes recouvertes de denses forêts l'accompagnait. Sa démarche altière ne fait que renforcer cette apparente pureté sur laquelle Yuki a été conçue. Elle porte bien souvent des roses rouges dans ses cheveux ou une fleur rouge artificielle qui fait partie intégrante de ses vêtements du jour.

Formes.
Douce et fragile, ce sont les seuls mots qu'inspirent son corps, une poitrine présente sans être généreuse, Yukimura n'est pas une bimbo, elle est dotée de courbes qui ne sont pas trop marquées, sa poitrine serait un bonnet plus petit, elle serait surement considérée comme androgyne. C'est pourquoi elle marque ses hanches avec des touches de couleurs et des ornements sur sa robe déchirée. Pourquoi elle tient à revêtir ces robes déchirées, nul ne peut éclairer ce mystère, il y a certainement derrière ces robes une valeur sentimentale. Après, ce ne sont que suppositions. Sa faux est retenue dans son dos par une écharpe dotée d'accroches solides permettant ainsi de retenir l'arme contre elle sans gêner ses mouvements

Nuit.
Lorsque les ombres s'emparent de ce bijou de pureté, sa chevelure, blanche qui détachée lui arrive dans le dos, tombe, lourdement, épaisse et dense, noir comme l'encre, elle glisse sur le sol derrière elle, telle une cape ténébreuse. Et lorsqu'elle se met en mouvement, ses cheveux, épais et sombres suivent à la perfection ses moindres gestes, s'emmêler ou se prendre quelque part ? Impossible, ils sont poisseux, comme s'ils avaient été trempés dans quelques chose de gras, un liquide épais qui leur permet d'être aussi insaisissables qu'un filet d'huile. On notera des cercles magiques et des traits runiques noirs sur sa peau.

Folle.
Sa démarche n'a plus rien de pur, elle est saccadée, légèrement courbée, sa faux traînant sur le sol bien souvent, elle la tient d'une main. Les bras ballants, elle a plus tendance à entrer en collision avec l'environnement lorsqu'elle se déplace ainsi et qu'elle n'émet aucun son. Elle a le pas lourd et un sourire malsain, on pourra constater que sa lèvre tique légèrement sur le côté gauche lorsqu'elle fixe quelqu'un ou quelque chose.


CARACTÈRE


DAY

Pureté.
Loin des vices que l'on peut observer, elle en est presque plate, ne faisant rien qui irait à l'encontre de son apparence si blanche. Tant et tellement que cela donne presque l'impression que poser une main sur son épaule pour l'empêcher de faire un faux pas reviendrait à la salir. Si pure, elle est douce et sa voix ne porte pas, au contraire, semblable à un murmure elle est d'un calme déconcertant.

Contrariété.
Si quelqu'un essaie de la contrarier, et y arrive, elle ne s'énervera pas, ce qui est grandement étonnant d'un point de vue humain. Elle fera tout de même savoir sans vraiment y faire attention, avec une innocence qui semble aussi sale que celle qu'elle est la nuit.

Coquille vide.
Elle n'a pas été créée comme ayant des émotions propres, elle était censée être la pureté incarnée, c'est pourquoi elle est si blanche, et si vide. Elle a encore besoin d'être façonnée pour devenir quelqu'un de moins creux. Elle essaie de comprendre, de tout son cœur, seulement, constituée sans vices ni faux pas, elle est ce doux petit ange qui ne désire que découvrir le monde.

Fascinée.
Elle aime découvrir de nouvelles choses, notamment à l'aide du touché, glisser ses doigts sur de nouvelles textures, sentir de nouvelles odeurs, entendre de nouveaux sons. Chaque nouveauté pourra lui faire ressentir quelque chose qui s'apparente au bonheur. Elle possède tout de même les expressions faciales qui vont avec, seulement, elle est très mécanique, comme une poupée de cire, son expression principale est la neutralité totale.

Ce qui est juste.
Selon les règles de pureté inscrites dans son sang maudit, les décisions que prendra Yukimura sont presque décidées à l'avance. Elle fera toujours ce qui est bon pour elle, même si cela est immoral pour certains. La petite demoiselle est si froide, si dénuée de réels choix et émotions qu'elle est terriblement seule, sa cécité ne l'aide pas non plus.


Night


Un cauchemar.
Beaucoup penseront à ces petites filles des films d'horreur, une peau laiteuse et des cheveux noirs, le cliché typique de ces œuvres cinématographiques, enfin œuvres, c'est subjectif. Sa démarche et ses tics corporels ne l'arrange pas. Ajoutons à cela son ton agressif. Sa voix railleuse, forte, comme si elle déchirait ses cordes vocales à chaque mot.

Vices.
Tout ce qu'il ne faut pas faire, elle le fera, la saleté est apparente contrairement à sa personnalité jour enveloppée d'une pureté factice. La nuit, Yuki n'est que l'ombre d'elle-même au sens propre, et cette ombre est aussi sale qu'elle paraît pure. On peut même trouver du sadisme pur et simple dans cette jeune femme qui le jour ressemble à une jolie poupée innocente.

Choix.
Si lorsqu'elle devient mauvaise il semblerait que ses choix ne lui soient pas dictés à l'avance tant elle fait vraiment tout comme si cela lui faisait un bien fou, c'est hélas pas le cas, elle voit ses mots et ses gestes dictés par la balance. Là où les êtres humains, ni blancs, ni noirs possèdent des nuances et des personnalités formidables, avec Yukimura cela se résume au monstre et à l'ange.

Négative.
La nuit, rien de positif ne peut se passer en sa compagnie, là où certains vices sont mineurs, comme la gourmandise et même l'égoïsme, certaines de ses actions quand à elles... Il ne vaut mieux pas en parler. Il faut oublier sa bonté. Crèves dans ta merde. Yukimura essuiera même ses mains sales sur ton désespoir.

Intérêt.
Son seul intérêt, c'est le malheur, se délecter de toutes les mauvaises ondes comme elle savoure les nouveautés le jour. Pousser les plus doux dans leur retranchements, cracher sur la bonté, piétiner la pureté et le bonheur. Piétiner tout ce dont elle ne pourra pas profiter.


HISTOIRE



Blanche.
Je caresse les pétales immaculés de l'orchidée blanche qui trônait sur mon bureau. Mes recherches allaient porter leur fruits. D'ici quelques jours, quelques semaines dans le pire des cas, je créerais l'être humain ultime, la pureté absolue. Dans cette cuve, tu reposes depuis bien trop longtemps. Ma princesse, mon bijou de pureté, l'être le plus parfait que cette terre ait porté. Tu seras si blanche, si chaste, loin de toi la saleté de ce monde, loin de toi cette noirceur qui tient entre ses griffes le cœur des hommes.

A travers le verre.
Je caresse la cuve qui te retient prisonnière, il faut qu'elle soit parfaitement formée avant que je ne puisse te côtoyer, j'espère que jamais quelqu'un ne te salira. Ô ma douce fleur, ne peux-tu pas éclore immédiatement, je ne peux qu'avoir hâte de caresser ta peau si pure, tu découvriras seulement les bons côtés de ce monde, ne t'en fais pas, tu n'as aucunement besoin de le voir.

Vivante.
Tu vis, tes grands yeux gris dénués de vision se sont ouverts. Alors que je t'ai ôtée de ta cuve, tu es d'abord restée endormie, j'ai crains de devoir te laisser, qu'une fois encore, de devoir recommencer de nouveau. J'avais déjà sorti la bouteille de whisky pour me saouler jusqu'au lendemain, puis tu as fait cet exploit, tu as papillonné des paupières, je n'arrive pas à y croire. Après tant d’échec, tant de corps déformés, tant d'erreur faites durant mes modifications, j'ai eu peur de ne jamais t'atteindre.

Assise.
Je te tends des vêtements que tu enfiles d'instinct, ma petite orchidée. Ma petite Yukimura. Tu porteras mon nom de famille, après tout, je suis ton papa ma petite princesse. Seulement ça, je n'ai pas à te le dire, tu le sais déjà hein, tu le sais... Je caresse tes cheveux alors que tu restes stoïque, tu es parfaite. Ils pouvaient bien me traiter de fou ! J'avais raison ! J'avais raison, je savais que j'allais y arriver ! Ah, ha ah... Rien ne m'arrêtera. J'ai créé l'être pur, la femme ultime, l'innocence qui éclos.



Ta première journée.
Tu t'es éveillée en un fin de matinée ma petite Yuki, je prends des notes alors que je te pose des questions, je cherche à connaître la capacité de ton cerveau, ce que tu sais et ne sait pas. Il semble que tout soit parfait, tu ne possède pas vices, impossible d'en détecter un seul, malgré cette petite erreur,  celle de t'avoir donné le droit de vouloir apprendre, tout est parfait. Ce n'est pas si grave, tu apprendras que ce que je te laisserais apprendre de toute façon.

Première nuit.
Je note frénétiquement dans mon carnet, depuis que le soleil à décliné, ta douce chevelure blanche s'est transformée en une chevelure noire et poisseuse, et tu rigoles, tu ris comme une démente. Je ne comprends pas l'erreur que j'ai fait pour qu'il t'arrive ça, qu'as-tu fais ! Tu as forcément fait quelque chose, je ne peux pas m'être trompé ! Pas cette fois. Je serre les dents alors que je te pousse loin de moi, arrêtes de t'approcher, je me retiens de te frapper, j'ai l'espoir que ma douce création parfaite revienne. Tu n'es peut-être pas encore complètement stabilisée, j'espère que ce n'est pas ta forme définitive, par pitié, tu étais si belle, si parfaite, reviens moi petite poupée de cire.

Au matin.
Verrouillée dans une pièce tu n’émets plus les sons étranges que tu as pu effectuer cette nuit, néanmoins, je n'ose pas ouvrir la porte, la peur me tient les tripes, j'ai peur de ce que je vais découvrir. Notant le fait que cela se calmait au matin comme tout avait commencé au soir, je range mon carnet, il faut que je vérifie que tu es bien toi. Ouvrant la porte, tu te lèves avec un sourire innocent, enfantin, comme si tu étais contente de me " voir ". Es-tu heureuse d'avoir entendu la porte s'ouvrir ? Je souris légèrement, tu es redevenue toi, ne changes plus petite orchidée.

Cette infamie.
Plus jamais je ne veux revoir celle qui est sombre, ne jurant que par les vices et la douleur, elle aurait une arme, elle m'aurait surement découpé en petits morceaux. Je soupire de soulagement alors que la journée avance, tu es normale. Je sors alors une petite boîte contenant des petites boucles argentées, rondes, je m'approche et perce tes oreilles. Tu as une larme qui coule sur ta joue, mais tu ne sembles rien ressentir de plus que la douleur neuronale, tu n'as aucun pour dire que tu as mal ? Je souris et je note cette observation des plus intéressantes alors que j'essuie les quelques gouttes de sang qui ont coulé.




T'enfermer.
Je t'enferme de nouveau, ne m'en veux pas ma petite fleur, dans la pièce où je t'avais verrouillée la veille, j'ai bien trop peur de ton autre toi, comme si la nature ne pouvait s'empêcher d'avoir une part d'ombre, je t'avais pourtant conçu à la perfection, j'ai beau relire mes résultats, tu es tellement parfaite le jour que je n'arrive pas à comprendre où j'ai fait l'erreur. Seulement je vais devoir me débarrasser de toi. Je ne peux pas garder une tarée aussi près de moi.

Couteau en main.
Le lendemain, au matin, j'ai ouvert la porte. Je t'ai alors vue, immobile au centre de la pièce. Te tourner vers moi, j'ai alors levé la main, prêt à frapper. Est-ce que je suis prêt à frapper mentalement ? Non. Physiquement ? Oui. Inattention. Tu passes sous mon bras et te diriges en courant vers la salle, butant contre la table. J'entends ma tasse se renverser. Je me retourne, comment as-tu pu comprendre alors que tu ne vois pas ?

Faux en main.
Tu m'attends, tenant fermement ton arme entre tes mains. Comme si tu voyais ce qui se passait. Je t'entends claquer de la langue. Je fronce les sourcils et je m'avance, je sais que de toute manière tu ne le verras pas venir, tu ne ressentiras rien. J'y suis. Je suis face à toi, tu tiens ta faux derrière toi, je regrette ma douce. Tu dois mourir.

*SHCLING*

Une tête roule.
Et ce n'est pas la tienne. Ta tête, elle est parfaitement accrochée sur tes épaules. Tu sembles me regarder sans me voir, tu es si glaciale, tu n'as même pas un sourire de satisfaction ou une tristesse quelconque, comme si cela ne t'ébranlais même pas de tuer ton propre créateur. J'ai trop attendu. Et j'en suis mort, j'ai été stupide, n'est-ce pas ? Maintenant que la vie à quitter mon corps, que je flotte en face de ma création, je me rends compte à quel point j'ai été idiot de vouloir créer un être parfait. J'ai créé un monstre. Rien de plus. Et ce ne sera pas différent des autres Homonculus. Tu tiens la faux comme si elle t'avait toujours appartenu, elle te va bien tu sais ? Tu fuis ta prison, tu as bien raison, on se retrouvera lorsque tu auras passé l'arme à gauche, d'accord, Yuki ?


Je t'aime tu sais, Yuki.

« Koaru.. ? »

A PROPOS DE VOUS


Âge : 19 ans
Expérience RP : 10 années, tain le temps passe vite.
Les animes/jeux Fate que vous connaissez : Fate Stray Night de loin ( un petit bout d'épisode, jamais eu le temps de me faire la série, je sais pas si je me la ferait xD )
Comment avez-vous connu le forum ? Un mec qui se fait surnommer pikachu askip.
Quelque chose à ajouter ? : Pouet pouet.
avatar
Nombre de messages : 3
Master de : You ~ ?
Date d'inscription : 18/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Mar - 18:49
Hoyo ~

Ce n'est pas pour faire mon impatiente, mais j'aimerais beaucoup qu'il y ait un premier passage sur ma fiche, ça fait un petit moment que j'attends, love sur vous ♥
avatar
Nombre de messages : 3
Master de : You ~ ?
Date d'inscription : 18/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur


Let me know when
The world is a better place
Maybe then i'll come back
Now i'm goin to outter space
Looking for another place to crash.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Mar - 20:47
Salut salut,

Tout d'abord, j'aimerais te signaler qu'étant donné que tu n'avais posté de message à la suite de ta fiche pour prévenir que tu avais fini, nous n'étions tout simplement pas au courant. Peut être l'as tu dit sur discord, mais garde en tête que discord n'est pas adapté pour que tout le staff puisse savoir ^^
Donc, n'aie crainte, tu n'as pas été oubliée, tu n'as juste pas prévenu "selon les formes" ;)


Pour ce qui est des statistiques, je ne vais dire qu'elle sont "hautes", mais comme tu restes une homonculus, je peux pas te garantir que les rouges garderont ça en l'état (bien que tetsu sugita possède les memes stats par exemple).

Pour l'équipement, pas de souci. J'aimerais juste, comme tes deux boucles d'oreille ont des effets, que tu précises que les deux sont des MCs, avec leur rang (pour la forme). Pas de souci sur les effets sinon.
En revanche, garde juste en tête que te balader avec une faux aussi énorme accrochée au dos risque d'être très peu discret. Et avec une force D (qui est globalement une force très moyenne, logique pour un homonculus), manier avec dextérité une arme aussi encombrante ne sera pas aisé ^^

Pour les sorts, aucun souci, tout est nickel.

Alors, le pouvoir c'est un peu là que ça va piquer un peu.
Récapitulons:
Pendant le jour, rang des sorts modifié en A (sauf les sphères)
Pendant la nuit, +2 Force, +2 Endurance, +1 Agilité
En premier lieu, dis toi bien que si tes sorts passent au rang A le jour, le temps d'incantation sera modifié en conséquence, je suppose que tu le sais déjà mais c'était un rappel au cas où ^^
Ensuite...même si tous les effets ne sont pas en même temps, je regrette, mais même pour un pouvoir de rang A, rien que les effets de la nuit sont ÉNORMES. +5 d'augmentation de rang au total, c'est juste immense, et en plus il y a pas de contrecoup, donc je suis navré mais il va te falloir lâcher du leste :/


Pour les descriptions, tout est nickel.
Je ferai juste remarquer que je trouve que sa durée de vie est un peu courte pour qu'elle soit déjà habituée à se déplacer sans problème malgré sa cécité.


Pour l'histoire, alors dans l'ensemble c'est bien sympathique. Ça décrit une durée assez courte, mais après tout c'est une homonculus alors tu peux te le permettre, EN REVANCHE, deux trois points.
En premier lieu, j'aimerais bien que l'origine du pouvoir, un petit peu d'explication, soit apporté, et si ce n'est pas dans l'histoire, alors dans la description du pouvoir lui-même. Car là on parle non pas uniquement d'un dédoublement de personnalité, mais l'apparence même change, et les capacités physiques.
Ensuite, je ne sais pas à quel moment tout cette histoire se déroule vis à vis de la Guerre du Graal, mais étant donné qu'il n'en est fait aucune mention, est ce que Yukimura va débarquer "à la touriste" façon Shirou ou alors est ce qu'elle sait ce qu'elle va faire?


Ce sera tout pour ce premier passage :)
Kebab-sama
avatar
Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 18/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: Avant de débuter :: Présentations