Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas
Le forum recherche en priorité des Servants Assassins et Berserker et les prédéfinis.
[Event] Les ombres de Kyoto : tous les détails ici

Mar 30 Jan - 20:15

Lord Darnic Prestone.


Je vous remercie pour l’invitation pour ce magnifique évènement que vous comptez organiser dans la magnifique province de Kyoto. La surprise fut mienne quand j’ai appris que vous avez décidé d’avancer l’évènement pour qu’il se déroule pendant l’été. Quelle magnifique décision, il parait que l’air de cette ville est particulièrement vivace au moment de l’équinoxe d’été. Un merveilleux évènement et très privé comme vous seul avez le secret. Cependant, je ne trouve pas toute les informations qui pourraient être miennes dans la brochure que vous m’avez fait parvenir. Je dois dire que cela me rend triste, bien au-delà des expériences douloureuses que j’aurais pu vivre. Mes yeux ont été gonflés de larmes ses derniers jours tant ma déception fut grande de ne recevoir toutes les informations pour un voyage qui devait à la base s’annoncer si parfait. Une erreur surement. A la vue de votre sens de l’organisation hors du commun, cela ne peut être qu’une erreur, je ne laisserais pas une telle chose restée sans retour et impunie.  Comme vous le savez déjà, Londres a une vision particulière du Japon et plus encore de votre personne. Une vision qui ne saurait être mise sous des mauvais hospices. Vous avez que la cour de Londres vis bien au-delà de certaines considérations. Notez d’ailleurs que si j’avais dû donner un nom à votre personne à la paraphe, il aurait été fort peu évocateur. Combien d’entre vous à la tour vous surnomme alors Darnicchan. Quel comportement immature ! Il serait bon alors que je vous rencontre afin de clarifier les échos que j’ai eu sur vous. Toute collaboration pourrait être intéressante entre vous et moi. Il semblerait que vous soyez passé dans un miroir déformant. Et un fort mauvais miroir de surcroit. Je me permets alors de vous écrire afin de prendre de vos nouvelles. Certaines personnes, notamment à l’Association vous considère comme mort ou pire encore. Je me doute pour ma part que l’on ne devient pas superviseur de Kyoto sans avoir des connaissances ou des aspirations particulières. Dans le même registre, j’ai cru entendre que vous souhaitiez enrichir votre collection si particulière d’individus, chacun dans leur domaine. Par ailleurs, et comme vous vous en doutez par la présente missive, j’ai moi aussi fait l’objet d’un héritage par une marque sur la main. Pour bien parfaire mon éducation, je souhaite alors vous rencontrer et parler par la même occasion Cependant, j’apprécie votre prose et la plume que vous pouvez prendre. Je me doute que vous connaissez déjà le souhait que je peux avoir pour cette guerre. Je sais aussi que vos arguments, plus que certains, peuvent être un véritable régal pour les oreilles et pourraient me décider quant à une possible adhésion à un projet plus grand. En attendant, que diriez-vous d’échanger par messages interposés ? Les jeux de langages ont été d’un loisir sans nom à l’Association mais je manque cruellement de pratiquant pour exercer mes dons. Peut-être pourriez-vous alors converser entre nous. L’avenir de la France après cette guerre pourrait être réglé bien avant le début de cette dernière.

Dans l’attente d’une réponse et d’un retour de vos affaires par voix magique.

Bien vôtre
Jeanne de Bourbon



PS : Dans une guerre si tonitruante et palpitante, il se pourrait que ma sécurité puisse être mis à mal par des personnes jalouses ou des familles rivales. La guerre pour la France hélas se fera pendant votre évènement. C’est dans cette circonstance trouble que j’aspire à solliciter certaines protections ou garanties de votre part. En attendant un rendez-vous pour nous voir enfin physiquement. Dans ce contexte, le 23 Juin, 20h00 vous conviendrait-il ?  
avatar
Nombre de messages : 73
Master de : Jekyll
Date d'inscription : 04/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Fév - 17:49
A Jeanne de Bourbon.


Chère invitée, je suis à la fois surpris et ravi que vous soyez présente à cette petite fête. Il est toujours plaisant d'accueillir une invitée de marque telle que vous. J'espère que vous vous portez bien, vous aurez besoin de beaucoup d'énergie pour tenir debout jusqu'à la fin des festivités.

D'ailleurs, à ce propos, vous m'en voyez obligé, très chère amie, mais un hôte tient à garder quelques surprises pour ses invités. Vous n'êtes pas de cet avis? J'imagine que non. Vous êtes une demoiselle bien curieuse. Peut-être pourriez-vous en apprendre d'avantage en commençant par faire d'avantage connaissance avec votre hôte. Dans le cas contraire, je crains que vous ne deviez attendre comme vos condisciples, mes plus sincères excuses.
Vous devriez savoir que je ne suis pas homme à vouloir faire pleurer une jeune femme aussi prodigieuse que vous. Je suis enchanté de savoir que je vous intéresse à ce point néanmoins. Si vous saviez à quel point ces rumeurs sortant de la bouche des ignorants me lassent. Je suis cependant surpris, pour une femme de culture telle que vous, et qui s'intéresse à moi qui plus est, que vous m'assimiliez au Japon que la ville du brouillard appréhende tant. Je vous prierai d'éviter ce genre de ... lapsus à l'avenir. Car j'imagine qu'il s'agit bien d'un lapsus. Une personne aussi ambitieuse que vous a tout intérêt à éviter les conclusions hâtives, n'est-ce pas?

Sachez que ce genre d'ambition me plaît. Ce serait pour moi un grand plaisir et un immense privilège que de m'entretenir pour mettre fin à ces malentendus. Vous aurez alors l'occasion d'estimer la valeur et la sagesse de votre bonne décision. Vous aurez aussi l'occasion de prendre conscience que certains doutes s'avèrent discourtois pour ne pas dire inopinés lorsque ceux-ci ne sont pas fondés. Je suis votre hôte, vous avez accepté mon invitation en toute connaissance de cause. N'est-ce pas là la preuve que vous attendez? Bien sûr que non, celles que je vous réserve valent bien plus. Mais pour les découvrir, je tiens à vous parler en personne. J'apprécie l'art de manier les lettres mais il devient si rare de trouver un narrataire convenable... j'attends donc cet entretien avec la plus grande des espérances. Je place maints espoirs en vous, très chère amie. Il serait désolant pour tous les deux de les voir se transformer en déception...

Enfin, je tiens à vous rappeler que vous avez accepté les risques potentiels en acceptant l'invitation. Je ne peux malheureusement inciter une noble dame telle que vous à revenir sur ses engagements, ce serait purement grossier, vous le savez aussi bien que moi. De plus, en égard envers mes autres invités, je ne peux faire preuve de favoritisme. A moins, bien entendu, que vous ne deveniez une invitée spéciale. Auquel cas, nous pourrons éventuellement négocier.

J'attendrai donc votre visite en la soirée du 23 juin, à 20h précisément, soit sous très peu de temps.

En attendant cette rencontre prometteuse, veuillez agréer à mes sentiments les meilleurs et profiter au mieux des occasions présentées lors des festivités.


Darnic Prestone Yggdmillenia.

P.S. : ce message vocal disparaitra automatiquement dans 3, 2, 1...

..................
avatar
Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 04/01/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Mar - 19:49
Au Lord de Kyoto



Avant toute chose, je tenais à exprimer ma surprise devant la rapidité de votre réponse. Sachez que peu de gens sont capables de fournir un tel effort. Votre joie et surprise m’honorent véritablement. Enfin une bonne nouvelle dans la cité du brouillard éternel. Vous devez le savoir, je suis toujours enjouée quand il faut faire la fête. Une invitée de marque ? Voyons, chaque hôte mérite d’avoir les hôtes à sa hauteur. Vous n’avez pas de goûts sardanapalesques. De plus, l’énergie que je dépense ne sera guère un problème étant donné mon côté taciturne. Mais ne faites pas preuve d’une inquiétude excessive. Sinon, ma meilleure des surprises disparaitrait dans un vulgaire nuage de poudre bleue.



Je comprends votre sens du spectacle, une hôte se doit d’apporter le meilleur des cadeaux pour remercier de l’invitation et du droit ainsi donné. C’est l’un des principes de base de l’étiquette. Ainsi pour éviter tout souci entre nous, je ne laisserais pas le quart d’heure de la maitresse de maison. Un héritage désuet pour des négociations comme les nôtres. Ou tout du moins quand la dame de la maison devait passer aux cuisines et faire usage de poudre pour se donner bonne conscience… Mais ce n’est plus applicable pour des familles comme les nôtres. Notre étiquette est bien plus lointaine que cela, prenant racine dans des anciennes coutumes grecques et égyptiennes. Je viendrais faire connaissance avec vous. Il se dit que vous êtes le seul à avoir des connaissances inégalées dans les objets et l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale. Des fois, la ville du brouillard parle trop pour son propre bien. Il faudrait que je puisse échanger avec eux pour leur rappelez la réalité du terrain. Les tours d’ivoire ne sont que de sinistres perchoirs pour des hypocrites en manque d’action. Il s’agit bien de lapsus, vous savez que je ne vais que rarement aux conclusions, la subtilité n’est pas une vertu que l’on peut donner à n’importe qui. Mais cela vous le savez n’est-ce pas ? En parlant de culture, tant que nous y sommes , j’ai cru comprendre que la ville serait aussi le théâtre de nombreuses discussions politiques et de conflits futurs …Seriez capable d’être juste quand il s’agira de rivaliser avec des magus pour le faire respecter le respect mutuel ou les protéger en dehors de la terrible bataille et de la chasse aux sorcières de nouveau lancée ?.


Selon les cours de bases effectués à Londres, le troisième paragraphe est bien le cœur de notre discussion. Il est rare de nommer ses attentions sur un pas de page comme le dernier des cancres Alors, parlons franchement. Nous sommes particulièrement grands pour savoir ce que nous voulons l’un de l’autre. Comment cependant pourrais-je formuler un choix de mots astucieux pour ne pas être si désobligeante et rester avec un sens de la surprise aigue ? Personnellement bien que je trouve le nom Jeanne de Bourbon Yggmilenia un peu long, je trouve qu’il sonne plein de mystère et de promesses ? Pas vous ? L’épistolaire est perdu dans le temps, un peu comme les vrais magus de la Tour, il y en avait quelqu’un qui sortaient du lot. Seulement, leur talent était proportionnel à la disparition dont ils ont été victimes. Il faut alors faire preuve d’une certaine prudence dans notre monde. Je peux vous dire que nous allons être divertis par les propositions l’un de l’autre. Certes, j’ose penser que notre divertissement pourrait mettre en place la fin de cette bataille et que nous puissions partager la même vision onirique.


Je n’ai pas accepté tous les risques qui s’imposent à moi, car je ne les connais pas. Je me contente d’être fidèle à ma décision au niveau de mon pays et de mon mental. C’est tout ce que je peux vous dire. Je suis envoyée d’une certaine manière ici pour faire mes preuves et pour voir moi-même l’efficacité des acteurs de cette guerre. Certains ont plus de chance que d’autres concernant la survie et les découvertes qu’ils peuvent faire. Je vous comprends et je peux savoir que cela n’est pas dû à un certain favoritisme. Par contre, vous savez, quand j’entends parler d’invité spécial, j’entends dans ma tête mariage. Cela peut paraitre surprenant mais la notion de famille est surfaite. Bon sang ne saurait mentir, mais pourtant quand le chat n’est pas là certaines de ses disciples en profitent pour danser. Je pense que nous aurons tout le loisir de régler notre problème lorsque nous nous verrons. Je pensais vous offrir une bernache pour célébrer notre rendez-vous. Mais j’ai bien peur d’être juste sur les proportions. Peut-être devrais-je en amener deux ? Tout va dépendre du nombre de couverts que vous voulez avoir. Je suis une grande adepte du piano à quatre mains, seulement une harmonie si parfaite que celle que nous pourrions atteindre ne serait être un délice sans un public. Délices sucrées si vous me permettez ce trait d’esprit.



Nous nous retrouverons le 23 juin à 20 heures, j’attends seulement les modalités de venue de votre part pour savoir si je dois engager certaines personnes ou non. Je pense que l’avenir sera une source certaine de divertissements sans inquiétude.


En attendant notre rencontre, je vous souhaite un repos réparateur et que ce dernier puisse vous permettre de reprendre des forces avant les festivités.


Jeanne de Bourbon


avatar
Nombre de messages : 73
Master de : Jekyll
Date d'inscription : 04/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Mar - 14:57
A Jeanne de Bourbon


Chère invitée,

En premier lieu, vous semblez comprendre ma position et les responsabilités qui en découlent ; vous m'en voyez rassuré, je n'en attendais pas moins de vous. Toutefois, comme vous émettez encore quelques réticences à croire en mes aptitudes, je ne peux que vous invitez à le constater par vous-même. Sachez qu'il ne m'incombe aucunement de défendre mes invités en dehors de mes festivités. A moins qu'il ne s'agisse de VIP, bien entendu. Je suis responsable du bon déroulement de la fête en tant qu'organisateur, mais mes invités se comportent comme ils l'entendent. De quel droit pourrais-je les empêcher de s'amuser? Du moment qu'ils ne me portent pas préjudice ou qu'ils ne gâchent pas le bon déroulement des festivités. Je pensais que vous l'auriez compris. Sauf si vous vous considérez d'ores et déjà comme une VIP? Le nom que vous avez écrit me semble si prometteur comme vous dites que vous me renvoyez cette impression.

Vous avez de l'ambition mademoiselle, tout comme moi. Dès lors, notre échange sera des plus constructifs, c'est une certitude. J'ai hâte d'entendre votre vision onirique. Elle me parait si rafraîchissante que j'en souris. Une vision qui ignore les parlers hypocrites, c'est malheureusement si rare de nos jours. Ce sera pour moi un immense plaisir que de vous divertir, sachez le. Tout comme je pressens que vous aussi, mademoiselle, vous saurez me divertir. Vos messages épistolaires le font déjà si bien. C'est sincèrement divertissant de converser avec vous.

Croyez bien que votre objectif est digne de louanges. Il n'y a rien de plus noble que de vouloir faire ses preuves. Certains invités sont plus chanceux que d'autres, certes. Mais ne tient qu'à vous de faire basculer la chance en votre faveur. Je suis surpris ma foi de constater que vous parliez de mariage. Vous savez, la famille peut être beaucoup de choses. On ne choisit pas sa famille biologique. Parfois, une nouvelle famille, une famille qui partage nos valeurs, qui nous reconnait comme un membre à part entière, une famille spirituelle peut s'avérer plus unie que celle d'origine. Les liens se sont forgés de plein gré et ne sont que d'autant plus forts. Durant notre échange, vous réaliserez la raison et le tort de vos propos. Vous avez raison en disant que la famille dans le sens commun du terme n'est qu'une image surfaite. Grande est votre sagesse pour votre âge. Mais la famille peut être tellement plus que de simples traits d'ADN en commun. Vous semblez déjà occupée à tisser un lien nouveau en m'écrivant ces lignes. Quelle merveilleuse idée que de déguster ce moût de raisin en votre compagnie, comme c'est attentionné de votre part. Cela me donne d'autant plus envie de vous connaitre. Et il n'y a pas meilleure atmosphère pour se connaitre que d'être seuls sans le risque d'être interrompus, n'est-ce pas? Je possède un piano à la sonorité très forte. Même si le public ne se trouvera pas avec nous, il aura le privilège d'entendre notre mélodie. Je préfère que les choses se déroulent ainsi, pas vous?

J'attendrai donc votre arrivée à la date et à l'heure convenue. Ne prenez pas la peine d'engager d'autres personnes, vous n'en aurez nul besoin. Sans me lancer des fleurs, je sais bien accueillir mes invités de marque. Ils se plaisent tant en ma compagnie qu'ils ne veulent pas repartir de mon domaine. J'ose espérer qu'il en sera de même pour vous. Je veillerai à ce que vous soyez reçue avec tous les égards que vous méritez.

Jusqu'à notre première rencontre, portez-vous bien mademoiselle. Merci de m'enquérir de mon état mais ne vous tourmentez point à mon sujet. Songez au vôtre, car la fête que je vous réserve vous demandera beaucoup d'énergie. Reposez-vous pour que je vous voie pleine de vie le jour venu. A très bientôt,


Darnic Prestone Yggdmillenia.


P.S. : ce message vocal disparaitra automatiquement dans 3, 2, 1...

..................
avatar
Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 04/01/2008
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: La ville :: Habitations :: Quartier résidentiel Nord :: Manoir Yggdmillennia