Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas
Le forum recherche en priorité des Masters et les prédéfinis.
[Event] Les ombres de Kyoto : tous les détails ici

Master Einzbern de la guerre actuelle

 :: Avant de débuter :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 17 Jan - 5:50

Ilana Einzbern

Age : 6 ans
Nationalité : Allemande
Organisation : Einzbern
Fonction : Homonculus



Crédit avatar

CARACTÉRISTIQUES

Type : Magus
Classe : Homonoculus
Alignement : Chaotique Neutre

Statistiques :
STR :D
END :D
AGI :D
MAG :A
LCK :B




EQUIPEMENT

Epée de cérémonie Einzbern :
Une arme qui est une représentation du passé pour la jeune femme. C’est un objet magique puissant, une arme d’apparat qui est capable d’améliorer ses capacités de régénération et d’augmenter les capacités cérébrales de la jeune femme. Sa deuxième capacité, lui permet de diminuer l’impact des sorts magiques qui pourraient la toucher. Pour ma part, je le présenterai comme un objet de rang B ou A

Collier reliquat :
Cet objet est un objet qui n’aura qu’une seule utilisation. C’est un collier que la jeune femme porte autour du cou et qu’elle a conçu pendant les dernières années de préparation. Ce collier est en fait une bombe sur puissante qui explosera quand la jeune femme le déclenchera avec le mot-clé. Il y a un délai de 15 secondes avant que cette explosion ravage la plupart des environs. Je mettrais cet objet magique au rang maximum qui m’est autorisée


SORTS

Sort 0147 [Feu - Protection - C] :
Un simple manteau de feu qui entoure la propriétaire de chaleur et d’une protection
Sort 0165[Feu - Renforcement - B] :
Un renforcement de nature physique basée sur l’agilité qui n’affecte que elle
Sort 0176[Feu - Degat - A] :
Une simple boule de feu monocible aux dégâts dévastateurs.
Sort 022[Ether - Soin - D] :
Le classique sort de soin, qui se fait au contact sur une seule personne
Sort 0246[Ether - Degats - C] :
Des fils tranchants ne faisant aucune différence entre alliés et ennemi autour d’elle
Sort 0261[Ether - Telepathie - B] :
Un toc toc mental sur une grande distance.
Sort 0278[Ether - Camouflage - A] :
Un sort qui surcharge l’atmosphere d’une zone en magie brute/
Sort 0346[Glace - Degat - C] :
L’explosition de glace sur un cone devant la Mage
Sort 0369[Glace - Illusion - B] :
L’utilisation efficace de la magie et des propriètes de la glace pour ne pas apparaitre là où elle devrait etre
Sort 0377[Glace - Protection - A] :
Un dôme de glace qui se tisse autour d’elle et qui la protége





PHYSIQUE


Le physique de la jeune femme et atypique. Elle mesure environ 1,80 m pour 60 kg. La jeune femme est idéalement formée et est devenue un objet de luxe dans le plus simple des termes. La jeune femme fait tomber des murailles lorsqu’elle se balade. Elle est devenue un outil de communication. Ses cheveux sont rasés d’un côté et éparpillés de l’autre. Le volume de ses cheveux reste imposant et on peut sentir des efforts pour casser avec son image qui faisait trop proche d’un ancien outil comme les deux précédentes créations. La peau pâle et les lèvres pulpeuses carmin sont encore présentes. Les yeux rubis font partie intégrante d’une vue resplendissante. Lorsque le regard de la jeune femme se plonge dans les yeux d’un autre qu’elle, ce dernier peut voir des images de la Lune en ses yeux. Concernant les tenues de la jeune femme, elle porte des tenues assez simples bien qu’elle fût la propriétaire de tenues beaucoup plus sophistiquées et classiques. Elle s’habillerait d’une façon qui n’est pas sans rappeler certaines tenues que l’on pourrait porter pendant la révolution. La jeune femme est un aficionado de ce style très décalé et de cette marque vivante qu’elle veut faire sienne. Pas une seule trace de griffure ou de marque particulière sur son corps, la jeune femme se complaît dans l’admiration de sa propre beauté se renvoyant à elle-même l’image d’un miroir distordu. Elle est le méchant canard de la troupe. Le dessin détenu et l’orientation de celle-ci sont là pour affirmer le côté puissant et fort du personnage. Par contre, on peut dénoter une certaine nonchalance dans le regard qui prouve que si la jeune femme qui a l’apparence d’une jeune adulte à un vécu beaucoup plus long. Il se dégage la femme un léger sentiment de puissance et une aura de doute et d’anarchie. Proche de la femme fatale sans l’être vraiment, elle est l’apothéose d’un reflet moderne de la société. Presque une fashionista, mais sortie d’un western spaghetti ou d’un film proche de la révolution avec une célèbre princesse autrichienne dans le rôle principal. Son corps, parfaitement proportionné, rappelle alors l’homme de Vitruve. Elle est le pinacle de la création de son grand-père, celle qui a le plus de chances de survivre à cette guerre. La femme porte des tenues proches du corps et favorise les tenues qui peuvent dévoiler ses jambes et afficher une image plaisante de son corps. Les diverses couches de vêtements que cette dernière peut porter sont un moyen pour elle de cacher différentes lames et moyens de protection qui pourrait décourager le moindre individu qui souhaiterait s’approcher d’elle. Pour les mages, cela est assurément une autre histoire.

Son corps, son visage, son âme vous sembleront être inexpressifs. La jeune femme guère patiente n’est pas une de celle qui vous laissera lire en elle comme dans un livre ouvert. Au contraire, elle aura tendance à afficher une image simple de la réalité pour ne pas produire et décevoir une éventuelle réalité qui pourrait s’imposer à elle. Si son sourire et ses mimiques sont figés c’est qu’elle ne veut pas être celle que l’on veut qu’elle soit si jamais elle doit s’exprimer sur un sujet, sachez qu’elle fera toujours en exprimant des inverses et des figures métaphoriques. La jeune femme s’évertuera à mettre des couches de protection . Entre sa personne et vous.


CARACTÈRE


Irascible, c’est la première des caractéristiques de la jeune femme. Elle est colérique, impulsive et la simple petite tache est un défaut qui se règle par la plus grande des insultes. Aucun mot ne saurait être capable de définir ce qu’elle peut sentir lorsque l’on n’essaye de se mesurer à quel point elle déteste être contrariée et pourrait se mettre en colère pour la moindre des raisons.
Libre, une liberté lourdement achetée. Un tribut particulièrement dense et trépidant. Chaque respiration est emplie de liberté comme la plus grande des connaissances. Elle pourrait être une brochure pour les fanatiques des armes. Elle déteste particulièrement devoir s’armer de patience et elle préfère largement jouer des coudes quand le moment est venu.
Autoritaire, nul ne lui résiste et si quelqu’un lui résistait il serait forcément anéanti sous le poids de la conviction personnelle de la jeune femme qui impose et dicte sa loi à coup de pistolet et de magie. Personne ne peut être plus puissant qu’elle et personne ne peut se permettre de contredire la jeune femme dans ses propos. Elle reste brûlante et presque à fleur de peau. La moindre des remarques concernant la capacité de la jeune femme à être vivante et souvent sujet à un déluge de coups et d’insultes.
Nihiliste, car il faut dépasser le ça pour devenir un surmoi. Tel un célèbre philosophe allemand avec une énorme moustache, nous apprenons de nos erreurs. Et il est important de se développer d’abord soi-même et de se regarder intérieur avant de montrer un visage agréable aux autres. Il n’est nulle question d’ailleurs pour elle d’afficher un visage serein et circonspect devant les idioties de ses camarades. Il est clair pour la jeune femme qu’elle a un seul objectif à accomplir et que cet objectif sera sa liberté et son développement.
Anarchiste, sous les ordres du grand-père elle devait se taire. Maintenant qu’elle est libre et ne veut plus se conformer au plan d’une supériorité qui sait mieux qu’elle ce qui est bon pour elle. Non, la jeune femme éprise de liberté et de passion et une personne capable de cueillir n’importe quel cœur et n’importe quel plan pourvu que celui-ci puisse intéresser sur le court ou long terme c’est dire. Il est d’ailleurs probable que ce trait de caractère la plonge dans un profond désarroi pendant la guerre qui va venir.

Égoïste, son propre soin avant les autres. Un valet qui meurt devant elle ? Cela reste un valet. Sa survie est toujours orientée au détriment des autres et l’idée de devoir faire des contreparties pour satisfaire une volonté différente et distante de la sienne est tout simplement inadmissible pour la jeune femme. Les mots et les paroles sont des feuilles d’or, rares et précieuses.
Initiante, avec la magie vient le sens de la prose. Déclamer des incantations à toute vitesse ne se fait pas sans un travail profond et approfondi de la lecture et de la langue française. Chaque pensée de libre que pourrait avoir la jeune femme pendant son travail et orienter sur-le-champ des mots, leur rythme et le moyen d’éveiller la curiosité chez des individus par des discours équivoques.
Nerveuse, car au final elle n’est qu’une jeune femme qui se retrouve à marcher sans avoir le moindre appui devant elle. À tout moment la chute peut être fatale et les remises en question sur sa personnalité et les choix qu’elles vont faire sont des conséquences douteuses et durables sur l’écosystème qui impact la jeune femme.
Zélé, car lorsqu’elle travaille elle ne peut pas s’arrêter de diriger et d’enregistrer toutes les leçons qui tournent autour d’elle avant de les réfléchir avec un dédain et un mépris plus particulier qu’elle. Ces mots se doivent de vivre leur vie lorsqu’elle devient une férue de travail.
Braves, peu de choses pourraient faire peur à la jeune femme. À vrai dire, presque rien. Les simulations et les synapses de son cerveau sont déjà des contradictions vivantes. La jeune femme doit marcher tous les jours dans des ruelles sombres et des méandres alchimiques dignes des plus grands paradis artificiels.
Énergique, dépendant du café des boissons énergétiques, la jeune femme use et abuse des produits qui peuvent lui donner un sursaut d’énergie et de volonté. Elle n’est plus un simple femmes, mais devient une personnalité furieuse capable de diriger et de régner en maître sur les démons de la vie. Elle est trop jeune pour mourir et trop rapide pour vivre.
Radieuse, car malgré ses défauts elle reste une jeune femme imbibée de soleil et nimbée de désir dans les volontés d’aider ces prochains. Il est difficile de voir les petites variantes dans la lumière de la jeune femme, mais cette dernière est une certaine source d’énergie sur pattes et boules de lumière intense.
Narcissique, je me répète, mais la jeune femme vit et n’aspire qu’à son désir le plus profond. Elle reste encore une fois une personne qui vit pour elle et par elle elle adore les désirs et apprécie beaucoup de moments simples dans la vie malgré son apparence et ses mots parfois peu digestes..


HISTOIRE



« Comment pourrais-je vous faire comprendre que ma vie n’est qu’une succession de choses qui sont finalement que des moyens de me desservir plutôt que de faire évoluer une lignée destinée à de grandes choses ?

Je suis le fruit d’une expérience, je suis née dans une simple machine et je suis la dernière d’une grande expérience.

Comme je pourrais vous le dire ?

Les personnes qui étaient avant moi responsables de ces expériences ont toutes lamentablement échoué.

C’est difficile à entendre, mais cela peut paraître particulièrement logique quand on considère que le monde n’est pas si catégorique que l’on croit.

La principale difficulté que peuvent rencontrer les mages sera leur manque d’adaptation dans le monde.
Pour ma part, j’ai eu comme professeur mon grand-père. Je pourrais résumer son enseignement en très peu de mots. Vieux jeu. Il est particulièrement vieux jeu.
Cette personne est une immondice sans nom.
Je peux comprendre que ces enseignements auraient pu servir par le passé.
Cependant, il m’a prouvé par bien des mots qu’il est totalement inutile. Une sorte de déchet humain que je me dois de me trimbaler pendant le reste de mes jours.
Faire des efforts pour ce genre d’individu est totalement inutile.
Pour ainsi dire, j’aimerais vraiment que ce dernier puisse mourir une nuit dans son sommeil.
Je sais que des précautions ont été faites depuis que j’ai montré un visage différent de celui qu’il pouvait attendre.
Je suis une femme indépendante et la mémoire des précédentes expériences m’a donné à réfléchir.
Déjà, je ne suis pas conçue pour survivre aux expériences auxquelles j’ai participé. Cela est un problème et le transfert de compétences dans mon cerveau comme un réflexe est un défaut de conception évidente au sein de mon cortex et de mon âme.
Peu importe la manière dont j’ai été conçue, celle-ci n’est pas viable sur du long terme.
Il est donc logique de devoir trouver un axe d’amélioration et de laisser une partie de moi affronter mon destin en cherchant à l’améliorer.
Je reconnais le génie de mon grand-père qui a la capacité de créer des esclaves temporaires à fin de courir à la réussite de son projet.
Mais le projet qu’il avait avant pour moi a été amélioré avec le temps. Notre lignée comme les autres lignées de mages qui devaient participer à cette guerre ont été taries.
Et, plus que tout, aujourd’hui nous aurions vraiment besoin d’une alliance pour survivre. Je peux comprendre que mon père et mon grand-père ne décident en rien l’usage et la volonté de cette survie.
Les enseignements du passé et les réflexions philosophiques du siècle des Lumières m’ont fait parfaitement comprendre que la subtilité de la vie est caduque.
Mais pour chaque moment délicat de ma vie, je trouvais alors une solution.
La difficulté n'étant pas de réaliser la solution, mais de comprendre comment celle-ci marchait.
Je pense que c’est à ce moment-là que mon oncle ou mon grand-père a fait des erreurs.
Le transfert de mémoire est un acte désespéré pour une vie qui pourrait poser à terme de très lourds problèmes pour la personne qu’il est. Je n’ai pas confiance dans mon grand-père et celui-ci ne me fait pas confiance en retour.
Il se trouve que j’ai déjà provoqué certaines erreurs dans des hypothèses récentes lors de mon apprentissage. Déjà, la créature que je suis à éprouver le désir de vouloir combattre. Mon corps n’est pas conçu pour le combat.
Cependant, il reste une arme redoutable pour se renforcer.
Il suffit alors de trouver un moment adéquat afin de développer ses qualités et ses faiblesses. Seulement mon oncle ne voyait pas le problème du même côté que moi.
Vous verrez d’ailleurs que des fois j’appelle mon grand-père mon oncle, cela n’est pas une erreur de la part il s’agit en fait d’un procédé interne utilisé par certaines personnes afin d’humaniser l’image mentale que l’on peut avoir.
Ce n’est pas aussi compliqué qu’une anaphore ou une métaphore c’est un principe qui force l’individu à cette grande famille et à tisser des liens de dépendre toujours plus de la famille qui responsable d’elle.
Pour ainsi dire tout a été fait pour que je me sente comme un maillon de la chaîne. La principale différence est que l’expérience dans laquelle je vais devoir m’imposer n’est en rien une expérience qui était prévue par mon grand-père.
Il se trouve que des paramètres extérieurs et des familles qui avaient l’accord de mon oncle au début se sont rapidement retrouvés opposés par la force des choses et de la volonté à lui.
Il est difficile de vous l’expliquer de manière plus simple, il faut simplement retenir que les mages ont un défaut.
C’est visible sur des familles suffisamment grandes qui ont réussi leur vie.
S’éloigner des dimensions humaines amène les individus à se détester à un moment même.
J’en suis d’une certaine manière la preuve.
Je suis une relique du passé adapté dans le présent avec des destinées futures.


C’est beau ce que je dis.

Je pourrais des fois avoir de l’émotion pour ce que je dis.

Mais, reprenons notre histoire.
L’introduction du propos même de cette histoire a été longue, mais je me devais d’expliquer à cet appareil les propos de ma pensée ainsi que les paroles, pour que le futur lecteur et la prochaine expérience sachent et la puisse se rappeler de moi et connaître les agissements qui nous ont menés jusque-là.
Il a été démontré par des études passées que le monde en fait n’est un vaste cycle la chute de l’Empire romain coïncide avec la décadence de l’empire global moderne.
Et l’homme ne s’est jamais intéressé vraiment à la cause de ces chutes, mais plutôt comment réagir une fois que le problème était là.
Je ne veux pas réagir à ce problème je veux être la personne qui connaît le problème et qui explique le problème à la génération suivante pour que celle-ci puisse différencier les préparations.

Je dirais que j’ai entre cinq et six ans.

Les connaissances de mes expériences précédentes m’ont été mises dans le cerveau et à partir de ce moment-là ma vie a commencé. Tous les matins étude de la théorie magique et tous les après-midi et soir pratique de cette magie l’avantage avec l’expérience que je suis est mon manque de sommeil évident est la capacité à emmagasiner plus d’informations que la moyenne. Mes circuits magiques supérieurs sont un point positif, mais la conception particulière de mon corps ainsi que le rythme que je m’impose pendant mes phases de sommeil me font gagner un temps grand.

Le fait de répartir son cycle de sommeil naturellement et de compter sur des facteurs naturels plutôt que de se fier à des horloges et des pendules amènent à une gestion plus intense de la vie. Donc, une fois ma naissance faite j’ai dû composer avec les douleurs de la vie.
Être enfermée dans une tour en Allemagne sans vraiment pouvoir sortir ou exprimer une opinion quelconque.
Je suis une statue qui se permet d’exister par les contacts qu’elle a avec les alentours pour résumer, mais personne n’est pas défini par mes actes, mais par le reflet de ceux-ci sur mon entourage propre.
D’une manière similaire, on pourrait dire d’un caillou dans l’eau qu’il n’est pas défini par cet amas de pierres que l’on jette, mais par les vagues qu’il va faire dans le monde. Et c’est exactement le point où je veux en venir. Je suis le caillou, mais suis-je composée de plomb, d’or ou d’argent ?
C’est la subtilité de mon propos et la subtilité qui me permet de vivre indépendamment des mémoires du passé.
Je ne suis pas un caillou. je suis quelque chose qui est semblable à un caillou mais qui provoque les mêmes vagues que ce caillou.
Seulement je n’ai pas été lancée dans cette mare avec la même vitesse que les expériences avant et je ne suis pas une boule constituée des mêmes choses.
Pendant trois ans, ce rythme de vie a été le mien chaque minute de ma vie a été concentrée pour se renfermer sur un apprentissage magique intense.
Cet apprentissage magique intense a été le fruit de la collaboration de mon grand-père et de moi-même je ne voulais pas me contenter de la mémoire déjà attribuée par les autres je voulais faire que la mémoire de mes ancêtres se prolongeant moi et se développe collectivement.
Certaines personnes parlent de théorie des réseaux là où je pourrais expliciter ça comme une sorte d’ensemble n’a nulle diriger par des tripes profondes.
Trois années, c’est le nombre de temps que j’ai pu vivre dans une cage dorée.
Trois années de pure théorie magique à étudier tout ce qui pouvait se faire en magie. Je ne maîtrise pas autant d’éléments que je pourrais, car je ne suis pas née avec les bonnes dispositions, mais je connais les variantes subtiles de la magie et d’une certaine manière de la partie variable de cette magie.
Je ne suis pas une personne qui vit pour elle, mais une personne qui se reconstitue des fragments des autres.
Ce discours, fait de moi et de surmoi est un discours que tu entendras aussi.
Tu te dois de travailler pour ton avenir.
Pour l’avenir de la famille bien sûr, mais aussi pour le tien.
Il se trouve que dans ton cas tout avenir sera le même que celui de la famille, car je le sais et je te demanderai de me pardonner, mais mon avenir à partir de ces trois ans a été séparé sensiblement de celui du chef de la famille.
Tout cela a commencé par une rencontre, une simple rencontre comme tu pourras le lire dans certaines. Une image anglaise morte ou plutôt mourante à l’entrée du domaine.
Cette mage était curieuse de notre famille.
Et quand je dis curieuse, elle pensait que notre famille avait disparu et souhaitait à s’approprier certains objets dont légende dite que nous en avons été les possesseurs.
Un pilleur de tombes si tu préfères. Une pilleuse de tombes, la plus belle des pilleuses de tombes si je crois mon expérience avec les hommes et les femmes.
Si ton cerveau est aussi développé que le mien à l’instant où tu lis cette phrase tu comprendras qu’il est facile pour moi de considérer cette étrangère comme étant la femme la plus belle à mes yeux.
Et en la voyant morte pendant que je me baladais dans les environs de ce parc, j’ai pu remarquer quelque chose qui n’existait pas encore en moi.
Son regard était vivant tandis que le mien était inexpressif, le poids des chaînes qui serrent mon corps me rappelle encore la dureté de la vie à mon égard.
Je ne sais pas comment tu feras toi à ton époque pour te soustraire à ce jugement défavorable, mais pour ma part j’ai décidé de recueillir cette jeune femme et de la secourir.
Un trait de gentillesse qui, vois-tu, m’habitait encore l’époque.
Il est important que tu le saches, car c’est à ce moment que nos histoires font maintenant diverger.
Après avoir soigné la jeune femme et m’être assurée de son entière loyauté.
Rien de plus facile, car sinon elle mourait maintenant dans un endroit où personne ne viendrait chercher ses restes. Je m’en serai personnellement assurée.
Me voici en présence d’un jouet intéressant.
Convaincre grand-père n’a pas été exactement la chose la plus facile que j’ai dû faire.
Et la jeune femme a eu quelques-uns de ses souvenirs qui ont été lavés.
Cependant, je connaissais par des échanges équivalents et ambivalents suffisamment d’informations pour me faire ma propre opinion du monde extérieur.
C’est là où le génie de ma personne se fit.
Si mes trois premières années avaient été particulièrement denses et difficiles.
Il était assuré que cela ne fût plus le cas maintenant.
Je n’étais plus la jeune femme que l’on promettait alors un destin funeste.
J’étais une lueur de liberté un nom semble vivant qui voyait les différentes parcelles de l’ame autour de moi comme le moyen d’échapper à un destin autrement plus funeste.
Mon destin n’était pas si compliqué que cela.
Il fallait comprendre que je n’avais pas énormément de moyens de m’échapper de la prison mentale tissée par mon grand-père.
Chaque minute a été un enchaînement de traits et d’aspirations que ma partenaire m’envoyait. Je tissai des liens comme une araignée et j’absorbais chaque sens de son savoir chaque seconde de son être pour l’amener à moi.
Je n’étais plus une simple jeune femme j’étais une chrysalide. Et la chrysalide bien que sous la surveillance de son grand-père a pu facilement tisser et se développer.
Si je te dis ça, c’est parce que tu devras aussi entourer d’alliés.
Tu devras alors avoir une compréhension du monde quitté particulièrement dense et intense. Tu te dois d’étudier l’ensemble du monde comme quelque chose d’unique et de voir si la cosmologie te permet de tirer tes propres conclusions sur l’univers.
Bien entendu je te laisserai des livres qui pourront aider. Maintenant j’avais la magie de mon grand-père ainsi que des visions différentes de la magie.
Une vision plus anglicane de cette dernière une vision dictée par des prédicats et des intentions différentes de la réalité.
Comme si une magie que j’aurais pu avoir avait été transfigurée par le poids des mots.
Comme une langue évolue avec l’âge, je pouvais apercevoir que la magie de cette jeune femme avait évolué indépendamment de ma magie, mais aussi avec une éducation particulière.
Je pouvais voir à quel point l’influence d’une civilisation d’une société modifie le langage et donc modifie l’essence même de nos actes et de nos vies. Je plongeais dans la réalisation profonde de cette étude.
Une réalisation beaucoup plus forte qui me forçait à progresser et à dériver mon regard et mon esprit vers la société extérieure. Je ne pouvais plus rester sur place je me devais de m’imprégner de la condition extérieure afin d’être un idéal de la pensée particulière.
Chaque partie de mon corps a appris des moyens de se défendre des capacités d’endurance supérieure et une vision différente du monde.
Mon temps de sommeil se réduisait considérablement, car je devais diviser mon attention entre la nouvelle image qui me préparait mentalement et intentionnellement et mon oncle ou mon grand-père.
Chaque semaine était pour moi maintenant une nouvelle découverte.
Je te le dis, car tu ressentiras cette flamme nouvelle que tu ne connais pas au moment où celle-ci va naître dans ton corps. Je sais que cela peut te paraître abstrait, mais tu ne pourras pas voir cette flamme tant qu’elle ne sera pas dans ton corps.
Tu la verras et tu la sentiras que lors du moment où tu verras la réalité en face de toi.
Je ne peux pas te décrire la sensation profonde de sa flamme, car tu la reconnaîtras une fois qu’elle se réveillera dans ton cœur.
Et tu seras confrontée au même choix que moi.
Car cette flamme, elle a un nom et ce nom, c’est la liberté.
Bien entendu, mon grand-père commençait à comprendre les erreurs qui ont été liées à ma personne, mais il était bien trop tard pour avoir un regard indépendant et neutre sur la situation. Ma pensée avait évolué et je voyais maintenant la guerre qui arrivait non pas comme une épreuve et une fatalité, mais comme un moyen de laisser mes propos et les paroles sortirent.
Je serais une personne capable d’appeler le chaos et de tisser suffisamment d’alliés afin de survivre. Mon plan pour la guerre éclair.
Ton plan pour la prochaine version claire.
Car cette guerre, je ne crois sincèrement pas qu’elle soit la dernière. Et même si je souhaite qu’elle soit la dernière, tu seras derrière.
Qui que tu sois, tu seras la prochaine soit, si mon grand-père est suffisamment tir tu seras peut-être la personne qui sera envoyée afin de me ramener à la maison.
Sinon tu participeras le prochain lien et tu devras avoir un devoir de respect de mémoire. Parler de devoir est une chose particulièrement horrible. Chose que je t’impose. Normalement, si tout se passait bien tu aurais dû avoir une destination beaucoup plus heureuse que dans le monde la principale déception vienne d’abord de notre famille. Si tu lis ce message, c’est que je réussis à partir dans quelques jours.
J’aurais bien entendu abandonné mon ami mage ici. Contre ma volonté bien sûr, car c’est sacrifice cher et nécessaire à mes yeux. Cependant, je ne peux pas et mon grand-père ne me laissera pas partir avec elle. Cependant, j’emporte avec moi une construction.
Quelque chose qui nous permettra de déclencher foudres et fureurs sur la ville. Je ne connais pas beaucoup de moyens de me libérer de mon destin.
Mais sache que cette partie-là je la fais pour toi pour nous et pour toutes celles qui pourraient succéder derrière nous.
C’est quelque chose que j’ai enfin compris au fil de mes lectures et aussi les progrès.
Chacune de mes expériences dictées a été si différente. Tu ne peux pas savoir à quel point je ne peux pas comparer ces trois années seules avec les deux suivantes dans le développement et le feu de l’action. Je pourrais te raconter certaines expériences sur des humains ou sur d’autres expériences comme nous, mais je préfère me taire.
Je veux que tu aies la surprise.
Non, tu dois avoir cette surprise cette surprise tu ne seras pas capable d’agir comme moi.
Et si tu n’es pas capable de faire comme moi alors le grain de liberté que j’essaie d’insuffler n’aura aucune raison de vivre.
Je ne veux pas que nous passions notre vie à trépas avant même d’avoir essayé de nous libérer d’un joug puissant qui nous menace.
Pardonne-moi part de notre futur… pardonne ce que nous sommes.
Je sais très bien que la mage avec moi mourra au moment où je partirais. Mes propos et la feuille qui accompagnera cette note sont probablement tachés de larme, mais ne t’inquiète pas. Un jour toi aussi tu auras ce sentiment. Et un jour à ce moment-là, j’espère que je ne serai pas la personne qui sera de l’autre côté de ton épée.

Je t’aime.

Sincèrement et amoureusement »


A PROPOS DE VOUS


Âge : 5 ans
Expérience RP : 14 mois
Les animes/jeux Fate que vous connaissez : Pas assez
Comment avez-vous connu le forum ? GOOGLE
Quelque chose à ajouter ? : Rien

avatar
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Jan - 20:00
Bonjour Ilana, c'est moi qui vais donc m'occuper de ta fiche.

C'est une très bonne fiche, bien écrite dans l'ensemble, des passages émouvant, tu as une belle plume.^^ Il y-a cependant quelques coquilles qui gêne la lecture, des erreurs d'inattention sans doute, une mini relecture suffira.^^

Alors la partie technique, les stats me conviennent c'est un bon reflet du personnage.

L'équipement.
Je n'ai rien contre le fait qu'un homoncule einzbern possède une épée, cependant comme l'artefact est d'importance et considérant l''importance de la famille j'aurais aimé avoir plus de détail sur l'objet. Qui l'a construit, pourquoi l'avoir confiée à Ilana ?

Si on part sur du rang A, il faut déjà me préciser ce que seraient exactement l'augmentation de ces capacités cérébrales, un pouvoir de télépathie, une résistance mentale... C'est assez imprécis comme effet en soit. Ensuite on aurait trois effets et non deux, up du mantal, régénération et resistance magique, les trois seraient de rang D du coup.

Le Collier reliquat un mc temporaire disons de rang A, avec donc un sort d'explosion de rang A à l'intérieur, ça marche de mon coté. Juste une précision, l'explosion est-elle sans risque pour Ilana ? C'est pas précisé mais j'ai l'impression qu'en déclenchant le sort ça met en péril la vie de Ilana du coup. A moins d'enlever le collier bien entendu.^^

Concernant les sorts, ils sont assez explicites j'ai juste un peu de mal avec l'illusion de glace. En résumé le sort permet de créer une forme de glace
miroir de Ilana c'est ça, pour tromper l'ennemi. C'est ça ?

C'est assez inédit pour un jugement de fiche, mais comme c'est un prédéfini je te fait que remarquer que tu as un oublié un pouvoir pour Ilana. Le wish granting, c'est le sorcery trait possédé par tout champion homoncule des Einzbern, concrètement c'est cheaté ça permet de lancer le sort que Ilana souhaite. C'est bien entendu du rang A, donc ça va bouleverser la fiche mais c'est pour la bonne cause. A moins de me trouver une justification pour ne pas avoir Wish granting je dirais que c'est assez indispensable de l'avoir^^

Maintenant les descriptions et l'histoire, la partie que j'ai préféré. Alors en substance j'ai adoré, mais il y-a quelques points a nuancer. D'abord c'est un détail idiot mais pour le physique rajouter une mention à Justicia serait bien, vu que chaque homoncul est crée à son image. Ensuite, la partie épineuse, son tempérament rebelle, sa force de caractère, son cheminement de pensée à travers ses expériences, il faut nuancer tout cela. En tout cas insister peut-être sur des garde-fou. Il faut savoir que le vieux Juba, quand il crée un Einzbern il n'y a pas de hasard, il crée une créature bourré de magie qui n'a qu'un but, le Grâal. L'homoncule est crée de A a Z, sans minimiser le moindre détail, physique et caractère. Créer un élément qui peut le trahir, qui peut se détourner de la voie du Grâal, même par évolution de dans sa vie, c'est impossible.

Par contre Juba, peut avoir sciemment crée une personnalité rebelle, une personnalité forte. Sans doute dans le but de maximiser les chances de succès de sa création. Lui avoir distillé sciemment donc cet esprit pour servir ses interets, Juba ce serait le genre à manipuler sa création en lui faisant croire qu'elle est libre, forte et indépendante. Alors qu'au final elle remplie pleinement son rôle, avoir le Graâl. Il faudrait donc forcer le trait sur ces éléments pour bien faire ressortir cela, insister que Ilana veut le Grâal, comme finalement tout membre de sa famille.

Tu es donc proche d'une validation, encore quelques efforts et ce sera bon pour la première des validations en tout cas.^^
Berserker woman
avatar
Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 21/04/2014
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: Avant de débuter :: Présentations