Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas
Le forum fête ses 10 ans ! Bon anniversaire FSN RPG !
Le forum recherche en priorité des Masters dont les prédéfinis.

Sasaki Kojiro [Terminée]

 :: Avant de débuter :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 28 Aoû - 20:54

Sasaki Kojiro

Age : 27 ans
Nationalité : Japon
Organisation : Aucune
Fonction : Samouraï



Crédit avatar

CARACTÉRISTIQUES

Type : Servant
Classe : Assassin
Alignement : Neutre - Mauvais

Statistiques :
STR : C
END : E
AGI : A
MAG : E
LCK : A



CAPACITÉ(S) DE CLASSE

Presence Concealment Rang D :
Description et effet

La dissimulation de présence est la capacité qu'a un servant à dissimuler sa présence ainsi que son aura afin de pouvoir lancer des attaques furtives.
Compte tenu que Sasaki Kojiro n'est pas un vrai assassin (il n'a d'assassin que le nom de la classe), il peine donc dans cette capacité basique chez les assassins et ne parvient qu'à dissimuler sa présence et son aura, ne pouvant donc lancer des attaques furtives.

EQUIPEMENT

La perche de séchage (Nodachi/Lame à deux mains) :
Description et effet
Lame d'une taille étonnement grande et fine. Si d'un premier coup d’œil elle semble disproportionné et peu malléable, elle est parfaitement maîtrisé par le maître bretteur qui peut donc l'utiliser à une rapidité déconcertante tout en ayant une très bonne allonge.
Vêtements renforcés :
Description et effet
Ensemble traditionnel du samouraï offrant une protection minimale qui a le mérite de ne pas entraver la mobilité.



SORTS

Sort [Elément - Type - Rang] :
Description et effet

POUVOIRS

Effacement [Rang B - actif] :
Description et effet Effacement est une capacité qui permet à Sasaki Kojiro d'effacer son aura et de l'adapter à l'environnement qui l'entoure. Ceci lui permet d'être furtif lorsqu'il le veut.

Oeil de l'esprit [Rang A - passif] :
Description et effet Permet d'analyser avec rapidité et précision différentes informations sur son adversaire. Le samouraï peut ainsi estimer la mana, ainsi que le style de combat de son adversaire et les techniques utilisées.

Connaissance de l'harmonie et du respect [Rang B - passif] :
Description et effet Permet de rendre son style de combat indécryptable/illisible pour son adversaire qui ne peut donc rien apprendre de Sasaki Kojiro ni même prévoir à l'avance les prochains coups du servant. Ainsi, cette compétence s'utilise sur toutes les attaques de l'épéiste, qu'il s'agit d'une simple attaque à son Noble Phantasm.

NOBLE PHANTASMS

Tsubame Gaeshi, la technique de l'hirondelle [Anti-Unité - B - Actif] : Tsubame Gaeshi, la technique de l'hirondelle
Description, justification et effet
Multiples attaques mortelles réalisées si rapidement que l'on a l'impression à vue d’œil que Sasaki Kojiro exécute plusieurs coups d'épées en même temps sur son adversaire.
La réalité est que le bretteur assène trois coups très brusques dans des directions différentes en une fraction de seconde sur son adversaire, ce qui est une imitation de la technique employée par les hirondelles lorsqu'elles chassent.
Cette technique est une technique d'assassinat souvent fatale à quiconque n'étant pas préparé à recevoir un tel assaut.


PHYSIQUE


Sasaki Kojiro est un servant doté d'une apparence physique particulière compte tenu de ce à quoi ressemble la population "lambda" du monde d'aujourd'hui.

En effet, la première chose que l'on peut remarquer chez le célèbre bretteur est sa longue chevelure d'un teint violet, qui s'accorde parfaitement avec les traits fins de son visage ainsi qu'à la couleur indigo que dégagent ses pupilles. Le samouraï porte une tenue traditionnelle de même couleur, ce qui nous indique son côté raffiné et l'attention qu'il peut accorder à son apparence.

Malgré cette attention particulière, Sasaki Kojiro n'est jamais dans l'excès et ne vise pas à se démarquer par des objets ou tenues extravagantes. Il respecte juste la tradition et soigne un minimum son apparence, afin qu'on ne le confonde pas avec ne serait-ce qu'un vagabond ou un vulgaire brigand des chemins. Il est avant tout un samouraï renommé au Japon.

Au niveau de son équipement, attardons nous d'abord sur l'arme que le servant de classe assassin utilise. C'est simple, le célèbre bretteur de l'ouest ne se bat qu'avec sa lame atypique nommé Nodachi -pour les connaisseurs- qui est un long sabre typique du japon à deux mains assez fin. Le nom qu'on ait attribué à cette lame légendaire est la perche de séchage dû à sa longueur. La taille a beau être disproportionnée, grâce à son entrainement sans relâche durant toute sa jeunesse et à sa maîtrise parfaite de l'arme, notre sabreur ne souffre d'aucun défaut à utiliser son arme fétiche. Au contraire même, à la place d'être ralenti par son arme -comme tout utilisateur classique-, il est plus rapide que la moyenne et peut donc surprendre quiconque le sous-estimant au corps à corps dés les premiers instant où le samouraï croise le fer. Cette rapidité d'exécution fait partie du style unique de la technique que notre épéiste a développé, et la technique ultime a elle aussi un nom : Le Tsubamegaeshi.

Au niveau de son corps, le réputé épéiste du Ganryu mesure un mètre soixante seize pour soixante trois kilos exactement, ce qui représente une taille moyenne pour un gabarit assez léger. Ce rapport taille/poids nous indique bien que le bretteur n'est pas avantagé par la nature, contrairement à un Héraclès de qui rien que par son physique nous laisse deviner toute la force dont dispose le personnage. Mais, c'est aussi ce gabarit qui permet à Sasaki Kojiro d'être un duelliste redoutable. Son poids léger lui permet d'être aussi mobile que rapide, et ses mouvements sont ainsi imprévisibles pour ses adversaires.
De plus, malgré sa constitution moyenne ne lui offrant que peu de résistance (pour un servant), le physique du samouraï lui donne une agilité au combat hors norme. Assassin peut bondir, esquiver et escalader la plupart des obstacles
qu'offre son environnement afin de prendre le dessus sur son adversaire.




CARACTÈRE


Aux premiers abords, on peut dire au quotidien que Sasaki Kojiro est un homme désintéressé, ne souhaitant ni régner, ni être fortuné. En effet, la seule chose qui l'intéresse est le combat et l'épéiste du Ganryu y a consacré toute sa vie. Cet art jusqu'à présent, lui a procuré des sensations inégalables de satisfaction et les revivre est son seul souhait à présent.

Notre bretteur est aussi quelqu'un de moqueur, n'hésitant pas à dénigrer ou employer de l'humour noir régulièrement pour dénigrer un personnage qui ne lui convient pas, tant dans les ordres que dans ses manières. En effet, Sasaki Kojiro est quelqu'un n'ayant aucune considération pour les personnes ambitieuses, celles qui aspirent à régner par exemple, perdent simplement leurs temps à ses yeux. La vie est courte et éphémère, alors pourquoi la gaspiller avec des futilités alors qu'on peut largement vivre en ne pratiquant que sa passion ?

L'impartialité fait aussi partie de son caractère. Durant toute sa vie, Sasaki Kojiro n'a pris aucun parti dans les guerres. Ce désintéressement aux diverses causes l'entourant participent à renforcer son côté immoral et injuste. Si le bretteur ne va pas s'attaquer à la veuve et l'orphelin, il ne va pas pour autant s'activer à aller les défendre. Le samouraï ne croise le fer que pour son plaisir personnel, et ne se battra donc jamais pour quelqu'un d'autre, à moins que l'on l'y contraigne ou qu'il y trouve son propre intérêt, comme le fait de pouvoir combattre à nouveau sans contrainte.

Mais, malgré ce côté immoral dû à son égoïsme, lorsqu'il combat, Sasaki Kojiro respecte le bushido, code des guerriers. Le célèbre bretteur de l'ère Sengoku n'ira jamais attaquer un adversaire blessé ou user quelconque fourberie afin de prendre le dessus dans un affrontement. Si le samouraï est surclassé, alors c'est dans un bonheur absolu qu'il s'en ira dans l'autre monde.
De plus, l'épéiste aux cheveux indigo respecte toujours ses promesses. Cela fait parti de son honneur de combattant.

Malgré son obsession pour la guerre et les escarmouches, Sasaki Kojiro est un grand lecteur. Souvent, hors combat et entrainement, notre homme à la chevelure violette n'hésite pas à aller s'emparer de divers livres en rapport avec le monde du combat pour lire et en apprendre davantage sur son art.

Enfin pour finir, Assassin est une personne assez simple dans la vie de tous les jours, appréciant la beauté du monde extérieur. Notre combattant observe minutieusement tout de son environnement : la nature qui l'entoure, le degré d'éclairage des lieux, les recoins les plus sombres, l'architecture des bâtiments, tout y passe. C'est hélas la seule chose qui l'a émerveillé lorsqu'il était enfant. Parfois, Sasaki Kojiro aime se dire qu'il pourrait faire des multiples lieux qui l'entourent de véritable œuvres d'arts. Malheureusement, il n'a du temps que pour le combat.


HISTOIRE


On ne sait que peu de chose de l'enfance du plus grand rival de Musashi Muyamoto. Issu d'un milieu très pauvre dans un Japon médiéval, Sasaki Kojiro est né en 1583, année durant laquelle le célèbre Toyotomi Hideyoshi, célèbre héritier symbolique de Nobunaga Oda, écrasa son rival Katsuie Shibata dans la bataille de Shizugatake. Ainsi, c'est dans un contexte d'un Japon Sengoku en pleine guerre civil que notre protagoniste prend place.

Si son enfance reste très discrète -normal me diriez vous- Sasaki Kojiro se décrivait comme un enfant très calme, très sage, très passif. La vérité était que l'enfant était ennuyé par la vie. Aucun conte éveilla son admiration, aucun héros attira son attention.. A la différence de tous les autres enfants, le jeune Kojiro n'avait aucun rêve, aucun objectif dans la vie. Non, rien de tout cela. La seule chose qui l'attira était la nature, et les différents environnements qu'elle offrait à notre protagoniste.
Suite à son indifférence la plus complète, ses propres parents, de simples paysans, le firent enrôler dans une milice locale afin de se débarrasser de lui, ne voyant en leur fils qu'un incapable ne pouvant s'occuper de la ferme.

Quelques jours seulement à la caserne suffirent au jeune homme pour fuir ce lieu non conviviale où les enfants étaient traités comme des laquais. N'ayant nul part où aller, Sasaki Kojiro erra durant deux journées complètes, à marcher à l'aveuglette. L'enfant eut à ce moment là une folle envie de vivre, sans même savoir pourquoi. Il erra donc, erra jusqu'à trouver une vieille cabane dans un coin abandonné. Il tomba sur un vieil homme bienveillant, pêcheur de profession, qui lui proposa de l’accueillir et de l'élever gratuitement. Jamais Kojiro fut aussi heureux de retrouver de quoi vivre paisiblement.

Le vieil homme fut un ancien samouraï ayant vécu à l'ère d'Oda Nobunaga. Il s'agit d'un de ses anciens soldats s'étant retiré suite à la trahison de Akechi Mitsuhide. L'ancien samouraï enseigna donc à Sasaki Kojiro comment manier un katana, ainsi que le code du bushido. Tout ceci émerveilla l'enfant, qui se prenait à rêver de combat et de conquête, mais jamais de bataille. Le dégoût de la guerre de son vieux maître le mit tout de suite en garde :


"Ne pars jamais à la guerre, tu n'y trouveras que de trahisons et de déshonneur."




"Entendu maître."




Les années passèrent, et le talent de Kojiro était déjà incontestable pour son maître. Puis l'inévitable arriva, le vieil homme mourra de vieillesse. Le jeune adolescent prit donc ses affaires après un dernier hommage et partit dans une première école de maniement de sabre. Pourquoi cette décision ? Et bien, Sasaki Kojiro n'avait que pour seule passion le maniement du sabre et les combats singuliers avec son maître, alors, il se devait de continuer à vivre ce genre de moment en allant apprendre plus de techniques, plus de coups, afin de pouvoir progresser dans son domaine. Déclassant tous ses "concurrents" les uns après les autres, notre antihéros se découvrit un talent inégalable et une passion ardente encore plus profonde que lors de son enfance pour les combats à l'épée, et décida donc d'y dédier toute sa vie, n'étant à la base qu'un vulgaire vagabond sans famille.

Son talent ne cessant d'impressionner, Sasaki Kojiro connu une ascension sociale discrète mais bien présente. Il passa dans une école plus prestigieuse, la célèbre école Itto (dit l'école du sabre unique) et obtint son diplôme signé personnellement par le grand maître Ittosai Ito grâce à son talent et sa dévolution, sachant qu'à l'époque il était très rare d'être tout simplement diplômé de cette école. Son maître serait fier de lui pensa t-il brièvement, et pour lui rendre hommage, il allait continuer à progresser tout en respectant le bushido.


"Jamais je n'ai vu un gosse avec autant de talent, tu es un artiste."




Grâce à ce diplôme et à la reconnaissance que les gens lui donnaient, Sasaki Kojiro fut très demandé par différent nobles et maître de clans dans tout le Japon afin qu'il puisse y enseigner ses célèbres techniques au sabre. Pendant ce temps bien calme pour l'épéiste, ce dernier en profita pour développer son propre style de combat, un dérivé du Kenjutsu qui permit à Kojiro de manier une arme étonnement grande avec la rapidité et la précision d'un simple katana. C'est la seule chose qui rendait vivant et heureux Sasaki Kojiro, l'art de manier une lame.

Mais toute cette petite vie ne satisfit point notre épéiste à la chevelure violette. Rongé par ses démons du passé, il tomba en dépression de nouveau et éprouvait un profond désir de ne plus rien faire. La vie était si ennuyeuse à ses yeux, et pourtant, n'importe quel clampin ayant vécu son passé serait heureux et honoré d'être un homme si fort et respecté à cet instant précis, mais Kojiro lui, ne voyait que l'ennui de la situation.

En même temps, son style unique attira la jalousie et la convoitise des autres bretteurs du Japon, et certains vinrent à défier Kojiro en duel à mort, profitant que ce dernier n'avait pas l'air très en forme. Ce dernier n'eut le choix de refuser, suivant le principe du bushido. Manquant de peu de se voir ôter la vie dés son premier duel, Sasaki Kojiro se découvrit de nouvelles sensations : Celles de vouloir vivre, vivre à tout prix en devant retirer celle de son adversaire par sa lame. Notre épéiste transperça sans aucune difficulté son adversaire puis, dans un élan frénétique, lui retira la vie sans aucune pitié. Le peu de personnes ayant assisté à la scène virent Kojiro sourire tel un démon ce jour là.

Grâce à sa non-implication dans la vie politique mouvementé de l'ère Sengoku et son manque d'ambition, le samouraï resta en vie en se contentant de combattre d'autres samouraïs dans différentes cours. Le procédé était simple, il allait de cour en cour, défier les différents maîtres et combattants qui s'y trouvaient à mort, et leurs ôtaient la vie. Ceci procura au bretteur une satisfaction inégalable. Victoire après victoire, notre protagoniste se créa une réputation aussi terrifiante que respectable chez les combattants de l'époque. Sa victoire la plus célèbre lors de cette période fut lors du tournoi de Buzen où il eut le haut-fait d'éliminer les uns après les autres tous ses adversaires à l'aide de ses mouvements de l'hirondelle.

A l'autre bout du pays, un autre homme se fit un nom dans des conditions moins sanglante que Kojiro : Musashi Miyamoto. Cependant, notre antihéros n'eut aucune occasion de le rencontrer.

La renommé de Kojiro fut impressionnante, et le nombre de victime derrière Kojiro le fut aussi. Un jour, alors que le samouraï se promenait comme à son habitude dans une petite forêt au calme, il fit la rencontre d'un vieillard qui lui rappela subitement son maître. Le vieillard connaissait le bretteur violet, et le mit en garde face à sa réputation d'homme sanglant :


"J'ai été un peu comme toi jadis.. Mais la guerre et les combats m'ont dégouté.. Aujourd'hui, il n'y a plus besoin de guerre pour faire couler le sang à flot. Tu en es l'exemple même. Plus tard, tu finiras par te retirer comme moi et bien d'autres samouraïs l'ont fait."




"C'est là toute la différence entre nous. Je n'en ai que faire des morts, ce que je pratique.. Non, ce que nous pratiquons est un art, et la plupart des samouraïs en n'ont pas conscience."


"En effet.. c'est là la différence entre nous.. Les gens comme moi finissent las de ce genre de chose, les gens comme toi ne s'arrête pas à temps et meurent prématurément."




Le temps passa encore, et le sabreur atteint ses vingt-sept ans. Se considérant comme le meilleur bretteur de toute l'Histoire, Sasaki Kojiro eut vent qu'un autre combattant faisait des ravages dans tout le Japon : le fameux Musashi Miyamoto, dont il avait entendu parler des années auparavant. Son envie de le combattre le poussa à aller à la recherche, non par orgueil, mais simplement pour livrer l'un des meilleurs combats de sa vie.

Après des mois de recherche, l'intéressé fut trouvé. Contrairement à Kojiro, ce dernier ne comprenait pas l’obsession que le samouraï aux cheveux violets avait à vouloir à tout prix disputer des duels à morts. Le combat fut long, le combat fut rude, à un instant précis la victoire semblait acquise pour Kojiro lorsque son adversaire fut désarmé et blessé à l'épaule par le Tsubame Gaeshi, mais c'est à l'aide d'une barque en bois que Musashi Miyamoto parvint à briser le crâne de son adversaire par surprise. Dans ses derniers instants, alors que Sasaki Kojiro était entrain d'agonir dans une marre de son propre sang, les derniers mots de son adversaire l'interpellaient :


"Pourquoi.. Pourquoi tenais-tu tant que ça à effectuer ce duel à mort ? Ta mort est une terrible perte pour le pays, Kojiro !"




"Tu ne comprends pas.. C'est là tout l'art de la chose Musashi.. Nous ne trouvons que la joie de vivre lorsque celle ci est mise en jeu.. La mienne s'arrête ici, mais je suis heureux.. heureux que tu sois mon dernier adversaire.. J'ai tant à apprendre encore.. Paix sur toi mon ami."




Suite à ses propos et à ce combat légendaire, la vie de Sasaki Kojiro s'acheva, tandis que Musashi Miyamoto, encore trop bouleversé par la mort d'un tel épéiste, décida de se retirer de sa vie de samouraï pour aller s'isoler à son tour, dans une cabane en marge des combats et des guerres.


A PROPOS DE VOUS


Âge : 21.
Expérience RP : 4-5 années, je sors d'une grosse pause.
Les animes/jeux Fate que vous connaissez : FSN/UBW//HF/Zero, Extella Umbral Star/Apocrypha
Comment avez-vous connu le forum A la recherche d'un forum où RP, je me suis baladé de partenariat en partenariat au hasard et je suis arrivé ici.
Quelque chose à ajouter ? : Le fait de lier un Master à un Servant force le Rp en groupe et l'intégration et ça, c'est merveilleux *o*.
Ah et aussi, je ne suis pas très joueur chiffre/statistique et je suis assez surpris du système mis en place ici (quoi que assez cohérent étant donné que les joueurs se disputent le graal), si jamais il y a quoi que ce soit qui dérange (ou même des conseils à donner sur les statistiques) n'hésitez pas à me le signaler.
Dernière chose, j'ai vu trop tard que vous recherchez des master dû à trop de servants, dommage j'ai envie de dire, mais sachez que si jamais mon personnage doit être invoqué par un autre servant (ou être un sous servant) comme dans l'histoire FSN afin d'éviter d'avoir trop de servants par rapport aux master ça ne me dérange pas.
avatar
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Aoû - 22:52
J'actualise ce topic pour indiquer que j'ai terminé ma fiche. Coffee

Edit : Pour l'avatar et les éventuelles images qui vont illustrer cette fiche, sachez que je suis entrain de récupérer un Photoshop pour les jours qui suivent pour m'occuper de tout ceci, j'ai beau essayer des petits sites tiers en ligne, aucun ne me rognent correctement une image sans dépasser le poids de l'image autorisé.
avatar
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 20 Sep - 20:31
Salut salut!

Tout d'abord je tiens à m'excuser platement pour le retard du passage, à cause des ennuis amenés par le premier passage d'un autre modérateur, et la réaffectation de la fiche à ma personne, j'ai pensé (en tort!) que je pouvais prendre mon temps. Je m'excuse donc, et si jamais tu as vu le pavé qui t'as été livré lors du premier passage fantôme, je te prie de considérer le fait que les exigences sont loin d'être aussi élevées ^^

Commençons donc.
Tout ce qui est classe et stats, c'est du officiel, donc no problem ^^
Je suis d'accord pour le faible rang de Presence Concealment, Kojiro n'est pas connu pour ses dons d'assassin, d'autant plus que tu précises bien qu'il suit le code du Bushido.

Pour les 3 pouvoirs, là encore je n'ai aucune objection, les rangs me semblent corrects, j'aimerais peut être par contre juste que tu précises, pour des raisons de pinaillage, si pour l'Oeil de l'Esprit, c'est le véritable ou le faux (Eye of the Mind False/True), ça ne change rien pour les effets, mais le diable est dans les détails. Si tu ne connais pas bien la différence entre les deux, tu peux demander à quelqu'un du staff ou simplement d'un peu calé sur le nasu de t'aider. D'instinct je dirais que c'est le Véritable, mais...je ne suis pas sûr...

Pour le Noble Phantasm, puissant mais officiel. Trois attaque qui, conceptuellement, se déroulent en même temps. Si les rouges veulent cadrer un peu les effets, c'est tout à leur honneur, mais pour moi, rien de mauvais ^^

Pour les descriptions physiques et morales, elles sont nickel, elles reflètent très bien ta manière de voir le perso. Peut être (je ne saurais dire) que c'est un peu différent du Kojiro de Fsn, mais ce qui est importe c'est ta vision des choses, et là elle y est, donc nickel :)

Pour l'histoire, elle est simple et concise. Tu t'es un peu éloigné de la version littéraire de Eiji Yoshikawa, mais son interprétation n'est pas absolue, c'en est simplement une parmi d'autres, donc je ne peux pas te reprocher de ne pas suivre à la lettre le bouquin.
Pour le combat contre Musashi en revanche, selon la légende, il me semble que le combat n'a pas été long, et qu'au contraire, il s'est terminé en un instant. Peut être que c'est simplement ma mémoire qui divague, mais si ça a bien été ainsi, il vaut rester fidèle au moins à ce combat légendaire. A vérifier donc, pardonne moi si je me suis trompé, ahah.


Donc, en résumé, juste deux petits détails à modifier, je suis profondément honteux qu'une fiche ayant si peu à corriger ai dû attendre si longtemps.
Ah! Et je te demanderai aussi de mettre un avatar, je peux pas donner ma validation sans ça :/

Si tu as des problèmes avec le poids de l'image, je te conseille d'upload ton avatar via Imgur, avec lequel je n'ai jamais de problèmes personnellement:
https://imgur.com/

A très bientôt! ;)
Kebab-sama
avatar
Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 18/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: Avant de débuter :: Présentations