Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas

Ven 2 Juin - 1:05

Francis Drake / El Drague

Age : Dans la cinquantaine
Nationalité : Anglaise
Organisation : Au service de sa Majesté
Fonction : Amirale, corsaire, esclavagiste, contrebandière, Reine des Océans



Rider / Fate/Extra

CARACTÉRISTIQUES

Type : Servant
Classe : Rider
Alignement : Neutral-Evil
Statistiques :
STR : D
END : C
AGI : B
MAG : E
LCK : A



CAPACITÉ(S) DE CLASSE

Capacité : Riding [ B ]
Description et effet Ajoute rang aux dégâts des NP. Permet de chevaucher une monture ou conduire des véhicules. Si un servant possède Riding et un Pouvoir ou NP dans lequel entre en jeu la ou une monture liée à sa légende, il peut l’invoquer pour se déplacer. En combat utiliser cette invocation coûte une action gratuite et son influence est rp (sauf si elle est utilisée dans le Pouvoir ou NP auquel elle est liée).

EQUIPEMENT

Objet : Un sabre d'abordage
Description et effet Arme simple, mais tout aussi pratique, le sabre d'abordage est une lame des plus dangereuse. Extrêmement affûté et facilement remarquable à sa courbe particulière, le sabre de la corsaire démarque toute l'importance de la position d'amirale de la rider. L'arme en elle-même est banale, mais elle fait partie intégrante de la personnalité de la jeune femme qui ne l'utilise que très rarement.

Objet : Deux pistolets à poudre

Description et effet Armes à feu typique des années 1500, les pistolets de la corsaire sont des armes redoutables. Fabriquées précisément pour elle, les pistolets ont une capacité de feu légèrement supérieure au pistolet conventionnel de l'époque. Ce sont les armes de prédilection de la vice-amirale qui ne s'en déleste jamais. Ce sont des armes redoutables entre ses mains.

POUVOIRS

Pioneer of the stars [Rang A - Passif] :
Avec son vaisseau, elle traversa toutes les embûches possibles pour être la première à réellement faire le tour complet de la terre connue. Par ailleurs, elle créa la consternation dans les rangs de la flotte espagnol, la vainquant avec une poignée de bateau. Chance ou stratégie, Drake réussit l'impensable à plusieurs reprise.

Voyager of the storm [Rang A - Passif] :
Grandeur et détermination, tel était la force de Drake en tant qu'amiral. Son charisme était légendaire parmi ses hommes et ses tactiques étaient peut-être dangereuses en l'apparence la menèrent très loin. Elle était la reine des océans durant un temps et c'est grâce à cela qu'elle était la meilleure. Offre charisme et Military tactic à Drake. L'effet est concentré surtout sur la flotte de Drake et ses alliés. Sur des êtres autres, l'effet est diminué.
- Offre Military Tactic Rang - B
C'est la connaissance des tactiques et des stratégies utiles non pas en combat singulier mais lorsque de nombreux combattants sont impliqués (grande bataille pendant une guerre, ...).
Augmente les dégâts infligés par un Anti-armée.
Diminue les dégâts subis par un Anti-armée.

- Offre Charisma Rang - B
C'est la capacité de quelqu'un à diriger une armée, Charisma améliore les capacités des alliés lors des batailles de groupe.
Donne un bonus de dégâts aux alliés.


NOBLE PHANTASMS

The Golden Hind, le fer de lance de l'Angleterre. [Rang A - Type : Anti-Armée] :
De tous les navires de la flotte anglaise, un seul se démarque du lot et très rapidement. Le plus grand et le plus puissant galion d'entre tous était le navire de la Vice-Amirale. Imposant et grandiose, le Golden Hind était le vaisseau de guerre le mieux armé et équipé. Ses canons derniers cris étaient de réel tunnel de la mort d'où pleuvaient des boulets de canon d’une puissance et d'une précision implacable. La destruction était inévitable tant la force des canons du vaisseau commander était grand.
- Le navire est invoqué comme un 'vaisseau fantôme' pouvant flotter dans les airs.
- Le navire fait apparaître son équipage d'antan, matelots et soldats compris.
- Le navire possède un peu plus d'une vingtaine de canons Culverines.


The Golden wild hunt, La destruction à vos portes [Rang EX - Type - RM  Actif] :
Telle la puissance d'une tempête voir d'un ouragan, cette flotte a déferlé durant une nuit noire vers les navires espagnols accostés. Telle une tornade, la flotte chargea les navires sans s'arrêter. Le but de la manœuvre était simple.. Créer le plus de chaos et de dévastation possible dans les rangs Espagnols. Représentant cette figure marquante de la guerre de Gravelines, Drake fait apparaître son fier navire le Golden hind et la flotte qu'elle commandait à l'époque. Droite et fière sur la proue de son navire, elle pointe alors vers l'avant où se trouve l'ennemi. L'atmosphère tend alors à se déchaîner, tandis que petit à petit les navires que jadis Drake a commandé apparaissent. Et alors que la tempête éclate et que la mer se déchaîne, les navires tirent à l'unisson.

- Le Golden Hind apparaît gratuitement dans le RM / Drake et ses alliés apparaissent dessus.
- La flotte tire de manière répétée dans la direction des ennemis sans aucun répit (rang B).
- Les ennemis se retrouvent sur les cadavres flottant des navires espagnols en proie aux flammes


I am El Drague [Rang  A - Type Renforcement -  Passif] :
Être de légende donc les mérites ne sont plus à prouver. Simple être humain qui a défié les lois de ce bas monde grâce à sa chance, mais aussi à son courage et à ses tactiques. Drake a sus s'élever pour devenir un monument grâce à tout ce qu'elle a accompli. Tacticienne hors-pair à la bravoure digne de sa folie des grandeurs, Drake a toujours sut tirer partie des meilleurs occasions qui s'offraient à elle, quand elle ne les créait pas elle-même grâce à sa manière d'agir. Crainte, respectée et surtout richissime, elle savait que faire quand il le fallait. Pour les espagnols, elle n’était qu’une pirate, alors que pour les Anglais, elle était une légende. Celle qui permit à l’Angleterre d’avancer dans son âge d’or où il allait dominer le monde.

- Offre Eye of the mind True Rang B
- Offre Bravery Rang B
- Offre Golden Rules




PHYSIQUE



Beauté n'est pas un mot à dénigrer en voyant la jeune femme qui dirigea une part de la flotte Anglaise dans ses glorieuses années. Elle est peut-être loin d'une top modèle et cela ne l'embête pas plus que cela. Elle s'accepte comme elle est et elle n,a pas peur de le montrer en général. Elle est loin d'être vraiment grande en fait, atteignant un pauvre petit 1m65.. Une taille qui ne lui fait pas réellement défaut car elle réussit malgré tout à prendre le dessus sur toutes les embûches qui l'arrête et malgré sa taille plutôt petite la jeune femme ne s'en laisse jamais imposer. Par ailleurs, malgré toute cette consternation devant sa taille, la jeune femme a un visage plutôt magnifique, malgré la vilaine cicatrice qui traverse une partie de son visage. Une cicatrice de guerre qu'elle reçut il y a bien longtemps. Mais ce petit défaut est bien vite contrecarré par la beauté de ses deux saphirs, deux yeux d'un beau bleu royal qui inspire force et courage. La fierté de la corsaire est grande et elle le démontre bien. Son regard un bien précieux pour elle est une des choses qu'elle préfère le plus chez elle, avec ses longs cheveux d'un rose rougeâtre. Une chevelure certes étrange mais si douce et soyeuse descendant mi-dos. Mais combiné tout cela avec la fine silhouette de la guerrière des mers et rajouter une poitrine plus que généreuse pour une femme de sa taille, elle devient une corsaire au charisme impressionnant. Elle n'envie rien à personne, selon elle, elle est parfaite et elle ne changera jamais rien de ce qui la forme.

Par ailleurs, la pirate n'est pas une femme qui aime réellement la mode. Elle se fiche royalement des robes et des bijoux stupides. Certes, de temps à autre, c'est plutôt marrant à avoir, mais sinon, elle préfère s'en passer.. Entre une bague et une bouteille de rhum, elle devait choisir.. Il y a de forte chance que la corsaire choisisse le rhum.. Beaucoup plus utile selon elle.. Par ailleurs, la vice-amirale préfère de loin des habits plus simple.. Une large chemise rouge décorée dans les styles de la piraterie, des pantalons noirs et une paire de bottes en cuirs noir remontant presque à ses genoux.. Ça c'est la façon qu'elle aime réellement s'habiller. Simple et pratique.



CARACTÈRE



Que dire de la reine des océans ? Calme et posée dans les combats, elle est indubitablement une adversaire des plus redoutable et des plus dangereuses. Toutes les tactiques sont bonnes pour gagner la guerre. Les sacrifices sont toujours nécessaire pour l'accomplissement de la victoire et elle l'a prouver à plusieurs reprise dans sa vie antérieur, surtout dans la grande victoire contre l'invincible armada espagnol. Elle avait sus quoi faire avec perfection. Elle avait vite calculer qu'elle avait besoin de faire des sacrifices et elle les avait fait. Et la victoire fut sienne. Dangereuse et implacable, elle est à l'image des corsaire de son époque, quelques peu fourbe et astucieuse. Elle est dangereuse, très dangereuse. Il ne faut jamais la prendre à la légère, car elle aura surement déja trouver un moyen de vaincre son adversaire.. Ou même ses alliées. Possiblement, l'une des plus grandes tacticiennes de son époque, elle n,en reste pas moins une femme qui préfère s'amuser autour d'une bonne bouteille de rhum. S'amuser est une chose importante dans la vie de la vice-amirale qui adore en tout temps une bonne partie de carte où elle excelle aussi.

Quelques peu rebelle dans sa manière de faire, la corsaire est très déterminée quand on lui offre une compensation. Elle n'aime pas bouger si elle n'obtient rien en retour. Oui, tout se marchande pour elle. Préférant restée calmement assise dans un fauteuil avec sa bouteille de rhum à la main, Francis ne bougera de son siège pour aller au combat seulement si son master lui offre une possible compensation. Une soirée divertissante peut toujours être intéressante comme compensation. Mais la plus belle chose au monde peut aussi faire bouger la guerrière des mers. L'or.. Une si belle chose qui fait tourner la tête des gens en général.. Elle adore cette chose qui signifie généralement la puissance et le pouvoir. Tout est monnayable selon elle.

Par ailleurs, beaucoup de choses semblent attirer plus le regard de la dame. Certaines choses peut-être anodines en apparence.. Mais qui se révèlent être de véritable parangon de la façon d'agir de la corsaire. Elle détestera toujours faire quelques choses sans mérites. Tout doit avoir un semble de grandeur. Elle aime la renommé et chacune de ses actions doivent être imprégnées de cette grandeur. Elle adore malgré tout l,aventure et le risque, le plaisir qu'elle peut ressentir en sentant cette sensation de danger est une véritable extase pour elle. Mais malgré toutes ces belles choses, la demoiselle est une alcoolique professionnelle et une joueuse quelques peu.. compulsive.

Par ailleurs, son ascension dans la marine fut malgré tout des plus chaotiques. Au début de ses premières années, elle devait d'abord se cacher et se déguiser en homme pour faire ce qu'elle rêvait.. Mais petit à petit, devenant trop féminine, elle se découvrit un jour.. Mais le travail était déja fait.. Elle était redoutée et respectée par ses hommes et malgré la réticence de certains au début. Elle finit par être acceptée en tant que femme amirale.. Une tâche ardue.. Mais qu'elle réussit.


HISTOIRE



À l'époque où l'Angleterre se cherchait et tentait d'assouvir une part de sa domination sur le monde, un petit bébé naquit. Un petit bébé qui avait déjà un avenir merveilleux tracé dans son son futur. Un avenir incroyable qui allait la mener vers des sommets inégalés dans les anales de l'histoire du monde connu. L'enfant naquit en l'an 1542 à Tavistock, d'une famille extrêmement nombreuse, mais aussi très pauvre. La jeune fille était le douzième enfant du couple de fermier qui tentait difficilement d'élever leur enfant avec leur maigre revenu. Ce qui n'était pas réellement facile..

La vie fut calme un long moment pour la future navigatrice qui embarqua finalement sur son premier navire à l'âge de douze ans. Certes, c'était un âge plutôt jeune, mais elle n'avait pas le choix pour survivre. Alors elle s'incrusta dans l'équipage d'un modeste navire marchant de la région et c'est là qu'elle apprit les rudiments du métier de matelot. Tout était parfait pour elle et l'adaptation fut relativement rapide.. Peut-être trop. Elle était une apprentie extrêmement douée et c'est grâce à sa grande ténacité qu'elle reçut de la part du propriétaire du navire le grade capitaine à l'âge de 15 ans. C'était certes très jeune, mais elle excellait dans tout et sa façon de voir les choses était différente de la plupart des marins qui l'entouraient. Puis alors qu'elle continuait d'apprendre toujours plus son métier, elle décida de reprendre le flambeau à l'âge de vingt ans quand le propriétaire du bâtiment mourut. Elle aimait bien trop naviguer pour s'arrêter à ce moment là et c'est ainsi que sa vie changea du tout au tout.

En 1567, la jeune femme reçut de la part de l'un de ses oncles l'une des plus grandes invitations qu'elle ne pouvait espérer à l'époque. John Hawkins lui offrit alors la possibilité de l'accompagner jusqu'en Afrique. C'était un long voyage comme elle n'en avait jamais vue auparavant.. Et pourtant, elle accepta avec joie. Le but du voyage était certes peu reluisant, mais pour la jeune femme pleine de ressources qu'elle était, l'achat d'esclaves n'était pas si dramatique. C'est ainsi qu'appuyant son oncle, ils partirent vers l'Afrique dans le but d'acheter des esclaves pour ensuite aller les revendre dans les colonies du nouveau monde..

Mais tout ne se passa pas comme prévue et leur flotte fut encercler par les navires espagnols dans une rade des Antilles que l'Espagne avait organisé. John Hawkins et sa nièce réussirent de justesse à s'en tirer.. Après cet épisode marquant, la corsaire appuyée de ses hommes attaquèrent et pillèrent plusieurs colonies espagnols avec plus ou moins de succès. Elle se forgea bien vite une grande renommée parmi ses hommes. Elle était une intrépide et fière guerrière et elle était extrêmement audacieuse. Puis après toutes ses assauts réussis contre les colonies, en l'an 1570, elle eut droit à la chose la plus importante de tout corsaire. Elle reçut de la main de la Reine Élisabeth 1 d'Angleterre ses lettres de marqua qui prouvait qu'elle travaillait pour l'empire Britannique officiellement. Sur cette nouvelle plus que formidable, la corsaire décida de se lancer dans un assaut plus grand et plus intrépide. En 1572, à la tête de seulement deux navires, elle attaqua les espagnols à leur position de Nombre-de-Dios et de Venta-de-Crux, situés sur la côte orientale de l'isthme de Panama. La surprise était totale et la victoire fut tout aussi brutale. Elle captura avec succès les deux endroits espagnol. Sa renommée ne faisait que croitre de plus en plus. Et durant toute ses années de pillages, elle poursuivit avec son oncle le marchandage d'esclave dans le seul but de s'enrichir.

Jusqu'à l'an 1577, elle poursuivit ses pillages et ses assauts contre les colonies espagnols, jusqu'à ce que sous l'approbation de la reine d'Angleterre, elle se lança dans le plus long et périlleux voyage que tout marin pouvait rêver. Appuyée par cinq puissants et solides navires, le Pelican, le Elizabeth, le Christopher, le Swan et le Benedict ainsi que de 164 hommes embarqués à leur bord, Drake montée sur le Pelican lança finalement le début de l'expédition le 15 novembre 1577 de Plymouth, mais la flotte revint en Angleterre peut après prise par surprise par une tempête. La flotte partira finalement le 13 décembre.. À peine partis, ils arraisonnent un navire espagnol qu'ils croisèrent sur leur chemin. Le 30 janvier 1578, au large des îles Cap-Vert, la flotte de la corsaire aborde et capture deux navires portugais dont le plus gros, le Santa Maria, est aussitôt rebaptisé et nommé le Mary. Le nouveau navire capturé est alors ajouté à la flotte de l'Anglaise. Le pilote du navire Portugais Nuno da Silva, un homme possédant une grande expérience des voyages et des explorations, est lui aussi rajouté à l'expédition. Alors que la flotte traversait finalement l'Atlantique, elle fut prise dans une imposante tempête. N'ayant d'autre choix que de réduire au minimum ses pertes, l'exploratrice décida de saborder deux de ses navires pour permettre aux autres d'en réchapper sans trop d'encombrement. Le Christopher et le Swan sont donc les deux sacrifiés, comme ils manquaient tous les deux d'homme pour les manipuler correctement.

Le 18 juin 1578, la flotte arriva enfin à son prochain point d'escale à San Julian en Patagonie. À cet endroit précis,fut alors rendu le jugement escompté pour la mutinerie qui avait fait rage à bord de l'un des navires lors de la traversée de l'Atlantique. Thomas Doughty fut condamné à mort par la corsaire. Le même jour, un nouveau navire fut alors sacrifier. Le Mary, étant en trop mauvais état, fut brulé. La flotte se réduisait un peu plus encore et ce fut même durant cette escale où le Pelican fut rebaptisé par l'exploratrice et fut nommé le Golden Hind. Durant cette période, la commandante décida de prendre la décision de passer l'hiver dans cette baie de mai à aout 1578. Le 20 aout, les trois derniers navires de sa flotte abordèrent le détroit de Magellan. La traversée de ce détroit dura seize jours. À peine, les trois navires réussirent-ils à s'extraire du détroit, qu'ils tombèrent dans une nouvelle tempête. Le Benedict succomba dans la tempête et le Golden Hind commandé par la corsaire fut séparé de l'Elizabeth qui fut poussé par un puissant vent déportant très loin le navire.

À peine sortie de la tempête, le Golden Hind se lança à la poursuite de l'Elizabeth. Le navire remonta le long de la cote ouest de l'Amérique du Sud. Tandis que l'Elizabeth avait simplement fait demi tour et avait repassé par le détroit de Magellan pour retourner en Angleterre. Le 25 novembre 1578, le Golden Hind arriva finalement à l'île Mocha où il put faire enfin escale pour faire plusieurs réparations sur le navire. Ce fut durant cette escale que la corsaire anglaise reçut sa fameuse cicatrice au visage, un jour où elle partit à l'exploration de l'île et qu'elle fut attaquée par des Indiens Mapuches.
Le 25 décembre après le départ de l'île Mocha, le navire arriva à Valparaiso, où il trouve amarré le Grand Captain, un navire espagnol. Ne ratant pas cette occasion, Draka aborde aussi le navire et obtient du même coup un jolie petit butin s'élevant à environ 25 000 pesos d'or. Remontant un peu plus la côte, le Golden Hind arriva finalement en vue de Callao, le 13 février 1579, Drake attaqua aussitôt le port espagnol et le saccagea. Repartant avec environ 4 000 ducats d'or, le vaisseau de l'exploratrice se met aussitôt à la poursuite d'un transporteur d'or espagnol le Nuestra du Señora de la Concepción. La poursuite dura presque un mois et ce fut seulement le 1 mars durant la nuit, qu'enfin le Golden Hind rattrapa son adversaire espagnol. Capturant le navire, Drake découvrir une fortune s'estimant à plus de 400 000 pesos dans les cales et après avoir charger toutes ces richesses dans son navire, la corsaire décida qu'il était enfin le temps de retourner en Angleterre.

Prenant la décision de passer par le passage hypothétique du Nord-Ouest, Drake remonta jusqu'à l'île de Vancouver, allant du même coup contre l'avis du portugais Da Silva qui était toujours de l'expédition, lui qui préconisait de passer par le Pacifique. Rattrapé par une tempête alors que le navire explorait pour trouver une voie hypothétique, le 26 mai, Drake fit rebrousser chemin au Golden Hind et alla accosté en Californie qui fut conquise du même coup par l'anglaise et son équipage. Elle nomma ce lieu Nouvelle-Albion. Le 23 juillet, décidant de finalement quitter la nouvelle colonie, Drake lança le navire à la traversée de l'océan pacifique. Le 30 septembre, le navire arriva enfin aux Îles des Voleurs. Puis continuant son périple pour retourner en Angleterre, le navire arriva aux îles aux Mollusques le 3 novembre. Cette nouvelle escale permit alors au navire Anglais d'acheter des épices et autres denrées de cette région avant de repartir pour le dernier trajet vers l'Angleterre.

Mais le trajet fut de courte durée et le 18 janvier 1580, le Golden Hind heurta un récif au larges des Célèbes. Devant faire une nouvelle escale, Drake dut attendre que le navire soit à nouveau réparé avant de repartir aussitôt, atteignant enfin Java le 12 mars. L'Angleterre se rapprochait enfin.. Le voyage tirait petit à petit à sa fin enfin. Repartant de Java, le navire survivant traversa le cap de Bonne-Espérance et le 22 juillet, le navire atteignit la Sierra Leona. Le 22 août, les Canaries furent enfin en vue.. Puis.. Le trajet arrivant réellement à son terme, le navire aperçut au loin le 26 septembre 1580 l'Angleterre. Il ne reste plus que 59 survivants à son bord. Les hommes rentrés après un si long voyage méritèrent les honneurs et un repos bien mérité.

Le 4 avril 1581, Elisabeth 1er monta à bord du navire le Golden Hind et anoblira Drake, après son retour triomphant en Angleterre. La majestueuse corsaire prit quelques années de repos bien méritées après ce si long voyage, jusqu'à ce que assez reposée à son goût la terrible pirate reprit ses activités d'auparavant. En l'an 1585, elle recommença ses assauts contre les colonies espagnoles. Des assauts toujours aussi intrépide et puissant. Elle était toujours dangereuse et ses tactiques étaient toujours plus implacable et elle le démontra bien vite alors qu'elle captura plusieurs places espagnoles le long des iles canaris et au Cap vert. Sa renommée toujours grandissante était la preuve de sa force et de son charisme implacable. Ses assauts étaient toujours parfait, malgré qu'elle rata de peu le convoi d'or espagnol.. Mais ce n'était que partie remise et elle vengea cette échec en pillant les ports de Saint-Domingue (1586), Carthagène et Sainte-Augustine. Ce n'était pas un aussi merveilleux butin que le convoi d'or, mais elle fut malgré tout heureuse de cela et quand elle revint vers l'Angleterre, elle reçut de la part de la Reine d'Angleterre le titre de Vice-Amirale. Puis en l'an 1587, alors que l'Espagne préparait l'invincible armada pour contrecarrer l'Angleterre, la nouvelle vice-amirale lança une attaque surprise sur le port de Cadix. Avec brio, elle détruisit une trentaine de navires espagnols et s'empara de l'or des indes orientales. Cette attaque était effroyablement audacieuse et téméraire. Mais elle fut menée à son terme avec perfection.

En 1588, la guerre était aux portes de l'empire Anglais. La relation entre Philippe II d'Espagne et Élisabeth d'Angleterre commençait à être de plus en plus tendu et difficile. Les deux souverains revendiquent toujours plus. La situation devenait plus que désespérée.. Jusqu'au jour où la fameuse invincible armada espagnole se pointe.. À la tête de la flotte anglaise, beaucoup moins nombreuse que celle des espagnols, la corsaire vice-amirale devait tenter de repousser ses ennemis loin de sa patrie.. Et ce fut à la bataille de Gravelines que tout arriva..

Durant le mois de mai de l'an 1588, la puissante flotte Espagnol comptant 130 navires de guerre, avec à leur bord 30 000 hommes dont 18 000 soldats quitta Lisbonne en direction de l'Angleterre. La flotte Espagnole dirigée par Alonso Pérez, un militaire de l'armée de terre reconnu, aurait du être commandée d'abord par Alvaro de Bazan, mais ce dernier mourut de maladie prématurément. Ainsi, la flotte Espagnole commençait mal son invasion.. Un général de terre qui ne savait rien de la vie de marin contre les meilleurs navigateurs anglais de l'époque, tel que Drake, Hawkins, Howard, Frobisher.

Les mois passèrent, et plusieurs escarmouches eurent lieu entre les navires anglais et les espagnols. Possédant de meilleurs canons que les navires espagnols, les navires commandés par la Vice-Amiral attaquait les galions espagnols à distance, restant toujours assez loin des tirs de canon ennemi et à chaque tentative d'abordage de la part des navires Espagnoles, les vaisseaux anglais s'éclipsaient pour reprendre de la distance aussitôt. Lors de la nuit du 7 au 8 août, huit navires anglais furent transformés littéralement en torche incandescente et furent aussitôt lancés sur la flotte espagnole apeurée se désorganisa et s'éparpilla. Ce fut durant cet assaut risquée de nuit que Drake captura le navire-amiral Espagnol. Le lendemain, avec difficulté, le commandant Espagnol réussit à reprendre contrôle de la flotte dispersée, mais il n'eut le temps d'aborder l'Angleterre comme prévue.. Sa flotte étant poussée vers le nord d'abord.. Il tenta de fuir avec son imposante flotte.. Mais les Espagnols furent bien vite rattraper par plusieurs tempêtes et ouragans. Leur retour fut des plus dur..

Alors que l'Angleterre était sauvé à nouveau, Drake revint chez lui. Mais quelques mois plus tard, repartant aussitôt en expédition, la corsaire ne suivit pas complètement ses ordres de mission et désobéissant à la tâche confiée par la Reine, elle se dirigea vers le Portugal. Appuyée par sa flotte, elle attaqua le pays pour appuyé Antonio de Crado.. Mais l'assaut fut un échec et elle se replia aussitôt et retourna en Angleterre..

Les années passèrent à nouveau, jusqu'en, 1595, elle lança plusieurs assauts contre les Espagnols en Amérique et envahit avec succès Santa-Marta et Rio-de-la-hacha. Deux victoires cruciales en Amérique . Mais elle tenta par la suite d'envahir le Panama, mais l'assaut fut un échec.. Puis renvoyée par la suite en mission dans les Indes Occidentales, la corsaire mourut le 28 janvier 1596 de maladie..



A PROPOS DE VOUS



Âge : Bientôt la trentaine
Expérience RP : tout plein trop
Les animes/jeux Fate que vous connaissez : mmmhhh
Comment avez-vous connu le forum mmmmmhhhh
Quelque chose à ajouter ? : mmmmhhh
avatar
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Juin - 1:52
C'est pas mal finis.
Mon troisième np fait un peu pitié, mais bon, c'est ma seule idée que j'ai eu... Hahaha
avatar
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Juin - 13:55
Me voici donc pour le premier passage!
Commençons dans l'ordre!

Pour les stats, mon avis n'a rien de définitif, mais j'en fais part quand même:
Autant pour l'Agi, je suis d'accord étant donné la classe de rider, autant pour l'endurance et la force, faudra surement revoir 1 rang en dessous les 2, car rien ne suggère qu'elle ait une force/endurance particulière, de part sa carrure, son histoire et sa condition. Pour le luck rang Ex, j'aurais tendance à le valider, vu qu'en plus c'est du nasu (et puis ces tempêtes bien nommées étaient souvent à son avantage il est vrai) :p

Capacité de classe, équipement, OK, rien à dire ^^

("sorts" tu peux virer complètement la partie je pense :p )

Passons aux pouvoirs.
Pioneers of the star: D'un point de vue personnel, je ne comprends pas vraiment pourquoi ce pouvoir est élevé au point d'etre rang Ex, Drake n'a rien fait de si exceptionnel d'un point de vu l'humanité, et meme si il a fait le circumnaviguate lui-meme jusqu'au bout, Magellan avait déjà prouvé que la terre était ronde, maaaaaaais, si le Nasu le dit, alors soit xD Par contre, meme si on peut mettre rang Ex pour le joli, y a pas de pouvoir rang Ex dans le système, donc il sera comptabilisé comme A je suppose ^^'

Voyager of the storm, rien à redire. Occroit Charisma et MT à Rang-1, considéré avec encore un rang en moins sur tout ce qui est pas Drake ou sa flotte.

Passons aux NPs!

Golden Hind: Rien à redire. Je trouve le NP sympa, se ballader avec un bateau dans les airs doit être vachement cool, faudra juste veiller à pas le faire en pleine ville vu que c'est pas un RM, sinon tu risques de te prendre un coalition pour secret de la magie ^^

Golden White Hunt (beaucoup de "golden" dis moi): Bon là c'est un RM, je me rappelle que Bryn l'a validé parce que Nasu (nasu permet plein de choses ahah). Donc là en gros, RM en mer avec toute la flotte + le golden hind. Par contre, où est ce que les ennemis spawnent? Sur un autre bateau? Comme c'est un rm à priori maritime, faut bien qu'il popent quelque part sinon ils se noient d'office :/

I am El Draque: Un np classique, mais parfois le classique est ce qu'il faut justement! Par contre au niveau du rang, certes Drake a eu une certaine réputation, mais pas une au point de valoir un rang A pour ce genre de NP, je trouve personnellement. Elle a pas une aura de type "légende éternelle" si tu vois ce que je veux dire ^^'
Pour les pouvoirs induits par le NP par contre j'ai pas d'objection, ça reste cohérent.


Descriptions: Les deux sont tout à fait satisfaisantes, on retrace bien le personnage, que ce soit physiquement et moralement.

Histoire: On a bien tout le résumé de la vie de Drake, je regrette toutefois que ça soit sous la forme d'une énumération de dates et de lieux la plupart du temps, ça ne rend pas le tout très agréable à lire, mais on fait avec !


Donc, répond juste à mon interrogation sur Golden Wild Hunt, mais comme mes avis sur les rangs n'ont rien de définitif, les rouges étant les seuls juges à ce niveau, ma validation sur la forme te sera donnée une fois que ce sera fait (une simple formalité)!
Kebab-sama
avatar
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 18/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Juin - 17:57
Hi !

J'ai fais deux trois modifs comme demander.

J'ai ajouter le truc pour le rm comme souhaité. Je pensais pas l'avoir enlever lors du copier coller.
En gros, les ennemis apparaissent sur les cadavres en flamme des navires espagnols.

Ah oui, l'histoire, à l'époque quand je l'ai fais, je l'avais écris ainsi car c'était plus rapide à faire et qu'il y avait tout. Enfin, c'est vrai que ça aurait pu être mieux xD
avatar
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 02/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Juin - 22:16
Okay tout est bon pour moi!

Première valid', que les juges rouges prennent place!
Kebab-sama
avatar
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 18/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Juin - 23:48
A mon tour donc ^^

Techniquement je n'ai rien à redire si ce n'est de petits détails que je te corrige :
- LCK > rang A (il y a pas Ex en stat sur le fow ^^)
- The Golden Hind : anti-armée
- The Golden wild hunt : on va préciser que le tir en rafale est rang B.

Physique et caractère > rien à redire, le personnage est bien décrit ^^

Histoire > on suit bien le parcours du personnage, c'est détaillé, il y a 2-3 coquilles qui traînent mais rien de méchant.

Une bonne fiche avec pas grand chose à redire, tu es validée tu peux aller voguer de nouveau sur les océans terreux et bitumé de Kyoto ^^
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4203
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com



| Fiche
| Journal
| Brynhild's Theme | Brynhild's Battle Theme |
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: Avant de débuter :: Présentations :: Servants validés