Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas
Le forum fête ses 10 ans ! Bon anniversaire FSN RPG !
Le forum recherche en priorité des Masters et les prédéfinis.
[Event] Les ombres de Kyoto : tous les détails ici

Mar 23 Mai - 0:02

Jeanne d'Arc

Age : 19
Nationalité : Française
Organisation : -
Fonction : Chef de guerre du royaume de France






Jeanne d'Arc - Fate/Apocrypha

CARACTÉRISTIQUES

Type : Servant
Classe : Saber
Alignement : Loyal bon

Statistiques :
STR : C
END : B
AGI : C
MAG : E
LCK : C


CAPACITÉ(S) DE CLASSE

Capacité [Rang] : Magic Resistance [A]
Description et effet : Cette capacité offre une protection à son possesseur face à la magie, annulant tout simplement les sorts qui devrait le toucher si le sort est d'un rang inférieur ou égal à la capacité et diminue l'efficacité des sorts assez puissants pour passer l'annulation.


EQUIPEMENT


Objet : Epée de Charles Martel

Description et effet : Épée de facture ancienne, elle est marquée de cinq croix sur sa lame. Ayant appartenu à Charles Martel, elle contribua à repousser les sarrasins aux portes de Tours puis les avoir battus sur la route de Poitiers le 25 Octobre 732. Pour remercier le divin, Charles Martel fut construire une chapelle et y enterra son épée. Elle sera déterrée près de 700 ans plus tard par Jeanne et utilisée à nouveau pour libérer la France de l'envahisseur. Certains disent que cette épée fut brisée sur le dos d'une fille de joie, mais il n'en est rien. Cette épée fut échangée et cachée jusqu'à ce que la providence veuille qu'elle serve à nouveau.

Objet : Armure de Yolande d'Aragon

Description et effet : Harnois blanc offert à Jeanne d'Arc par Yolande d'Aragon, dame et maîtresse de la maison d'Anjou. L'armure fut donnée par Charles le Dauphin, mais ce dernier manquant cruellement de moyens, c'est Yolande d'Aragon qui paya l'armure ainsi que de nombreux frais dus à la guerre. C'était une armure d'un prix faramineux, d'un seul tenant, offrant une protection lourde pendant toutes les batailles menées par la Pucelle jusqu'à l'échec de l'assaut sur Paris.


POUVOIRS

Pouvoir [Rang A - passif] : Révélation
Description et effet : C'est une capacité proche "d'instinct", un sixième sens en ce qui concerne les batailles, bien qu'elle s’accommode à tout objectif à réaliser (comme trouver le bon chemin).

Pouvoir [Rang B - passif] : Charisma
Description et effet : C'est la capacité de quelqu'un à diriger une armée, Charisma améliore les capacités des alliés lors des batailles de groupe.
=> Donne un bonus de dégâts à tous les alliés.

Pouvoir [Rang A - passif] : Protection of Faith
Description et effet : C'est une capacité possédée par ceux qui se sont battus et sacrifiés au nom de leur foi. Bien que cette capacité soit une protection divine elle

n'est pas le résultat d'un don d'un être supérieur mais "l'incarnation" de la foi absolue du héros. Possédée à un très haut rang cette capacité peut altérer l'état mental de son possesseur.

NOBLE PHANTASMS

Noble Phantasm [Type - Rang A - Actif] : Luminosité éternelle
Description, justification et effet : Description et effet : Jeanne fait apparaître son étendard. Celui-ci est blanc aux contours dorés et portant plusieurs fleurs de Lys. Il est le drapeau qu'elle tenu en main gauche pendant toutes ses batailles. Il est assez maniable et solide pour être utilisé comme une arme et peut aisément servir à transpercer des ennemis robustes (comme les dragon tooth warrior de Médée), parer des attaques portées par d'autres servants ou même pourfendre des ennemis ou obstacle grâce à sa terminaison métallique acérée.

Néanmoins quand le NP est activé, en plantant l'étendard une fois dans le sol (non obligation de le conserver planté), celui-ci confère à toutes les personnes non ennemies présentes dans un rayon de 150 mètres, une protection aussi bien physique que spirituelle aux attaques menées à leur encontre en plus de les remotiver et de les revitaliser. Les alliés présents dans cette zone sainte sont gardés en vie quelque soit leurs blessures et sont progressivement régénérés (Jeanne ne bénéficie qu de la régénération de vie et pas de la "survivance"). Ainsi un allié qui aurait du mourir de ses blessures ne trouvera qu'un sursis et mourra dès la désactivation du noble phantasm, si ses PV ne sont pas au dessus de 0.

Pourtant, ce Noble Phantasm représente tout le charisme et la dévotion de Jeanne envers les personnes à qui elle prête allégeance. Ainsi, même au portes de la mort et au-delà, la pucelle reste engagée par son serment. Si elle venait à perdre la vie durant l'utilisation de ce NP, et si son master est à l'intérieur avec son pronostic vital engagé, l'effet de l'étendard de Jeanne perdurerait après sa dématérialisation pour que celle-ci ne cause pas la mort imminente de son master. Ce dernier effet ne peut se déclencher que si Jeanne est morte.

"Alors que la pucelle se battait avec hargne et férocité contre les bourguignons, celle-ci vit que ses troupes autour d'elles perdaient leur vigueur devant les pertes subies. Elle planta alors son étendard dans le sol et appela tous ses combattants à venir faire front à côté d'elle : "Fidèles et loyaux soldats du seul et véritable Roy de France, venez et rassemblez-vous derrière moi. Nous menons ce conflit de plein droit, d'un droit divin que ni les bourguignons, ni les anglais ne sauraient enrayer !" Les soldats se relevèrent tous, qu'ils soient mourant, désarmés ou démobilisés et reprirent le combat, plus décidés que jamais. Les cris de bravoure annonçant une nouvelle charge des troupes d'Anjou avait pour effet de dire aux anglais qu'ils n'étaient pas chez eux et cela ravivait l'esprit guerrier de la pucelle.

Noble Phantasm [Type - Rang B - Actif] : Saint War Order: Rally Upon the Holy Banner and Roar
Description, justification et effet : Le Noble Phantasm recrée le temps où Jeanne combattait sous sa bannière avec des alliés comme Gilles de Rais notamment. Dans un premier temps, le Noble Phantasm améliore les capacités physiques de la pucelle comme un Mad Enhancement mais l'oblige à continuer le combat tant que sa cible n'est pas neutralisée. Dans un second temps, il confère un bonus à ses dégâts d'attaque.



PHYSIQUE

Jeanne d'Arc possède l'apparence d'une jeune fille française. Haute de 159 cm, cette jeune-femme possède bien des atouts physique faisant de sa personne l'incarnation d'un fabuleux modèle de féminité. La chevelure de la pucelle est longue et d'un blond des plus éclatants caractérisant la pureté de son âme. Ses cheveux sont majoritairement mi- longs et les mèches principales viennent mourir sur ses épaules; néanmoins elle possède une longueur bien plus importante qu'elle tresse et termine par un nœud à l'aide d'un ruban noir. Ses yeux possèdent la couleur et l'éclat d'un améthyste et expriment aussi une parfaite pureté en un regard. Un teint pâle, un nez et un visage fins et harmonieux concluent un faciès désirable et désiré de la plupart des hommes qu'elle croise.

Sa silhouette élancée est le fidèle prolongement de son corps, corps est assez paradoxal d'ailleurs. Bien que très féminine, Jeanne possède des bras dont les muscles ont éprouvé de multiples batailles et d'innombrables échanges de coups. Dans un affrontement à l'épée, les muscles sollicités ne vacilleront pas bien qu'ils ne soient pas extrêmement visibles, peut-être a cause de son jeune âge et de son corps n'ayant pas tout à fais fini d'arriver à maturité. Ses épaules sont légèrement plus larges et plus musclées que celles de n'importe quelle fille. En effet, supporter le poids d'une armure et soulever une épée ou tenir les rennes d'un cheval était éprouvant et se musculature s'y est adaptée même si celle-ci n'est pas clairement saillante. Sa poitrine est raisonnable si elle avait vécu à notre époque, mais à la sienne, elle était considérée comme insuffisante; surement étouffée dans des plastrons de plaque quand elle n'avait pas encore l'armure de Yolande. Sa taille est naturellement fine et surplombe un bassin un peu élargi par ses hanches. Le moyen-âge considérais les femmes aux hanches larges comme étant plus apte à avoir des enfants et était préconisées, les mannequins aux tailles 36 n'existaient pas et Jeanne était déjà un spécimen unique en tour de hanches. Ses jambes par contre étaient d'une finesse assez déconcertante. Elle qui avait des appuis solides dans les combats à l'épée et qui montait souvent à cheval, il fut étonnant de voir des cuisses aux courbes si attirantes et des mollets à peine existants.

Physiquement c'est une jeune femme que trop de monde idéaliseraient maintenant comme un modèle de féminité. Sous le règne de Charles VII, c'était plus modéré. Jeanne s'habillait généralement comme un homme mais possède un style assez féminin une fois invoquée par le Grââl. Ce style lui convient très bien car tout à fait adapté à un combat tout en restant très sobre et non provoquant. Elle possède une longue robe d'un pourpre très foncé n'attirant pas du tout le regard dont le bas est un peu échancré sur le coté gauche de sa parte avant. Cela peut être vu comme un artifice de séduction mais

immobile ou avec de faibles mouvement, les jambes de Jeanne reste camouflées alors qu'en combat, la coupe de la robe permet une totale liberté de ses jambes alors visibles. Malgré cela, la pucelle revêt des bas d'un sombre violet assorti à sa robe afin de cacher le maximum de peau et ses pieds sont terminés par des bottines en tissu noir et sur lesquelles de plaques de métal, blanches, ornées par le symbole de la royauté française sont fixées. Les autres plaques de métal se résument à son harnois blanc également, couvrant tout la superficie inférieure de son buste, ses haches grâce à deux plaques latérales d'une longueur plus importante, ainsi que de la totalité de ses bras et épaules. le haut de son dos ainsi que sa poitrine ne sont pas protégées par des plaques de métal et des chaines sont nécessaires pour relier les morceaux d'armures des membres au torse. Finalement, elle porte un diadème pour une raison qui échappa à ses contemporains. Ce motif est qu'un casque gênerait sa vision : elle opta donc pour une protection minimale afin d'avoir le meilleur angle de vue possible. Elle aurait préféré s'abstenir de porter quoi que ce soit mais Charles VII l'obligea à porter quelque chose la protégeant un minimum.


CARACTÈRE

Caractérisée comme une jeune-femme vierge entendant des voix, la personnalité de Jeanne d'Arc, mère de la patrie française, n'a rien à envier à une autre.

Choisie par trois anges, la piété de Jeanne, alors bergère, n'était plus à démontrer. Il n'est pas donné à tout le monde d'avoir le privilège d'écouter la voix des messagers de Dieu. Elle fut alors instituée d'une mission divine qui guidera sa vie. Jeanne était une fille réservée et vierge au moment où elle débute cette noble quête donnée par son Seigneur. Pourtant, ses actions furent guidées par sa foi et sa dévotion. Elle devenait convaincante, rassurante et exaltante à la fois. Les paroles qu'elle énonçait étaient claires et rayonnaient comme si Dieu s'exprimait lui-même à travers ses cordes vocales. C'était déjà une grande oratrice, ayant des arguments solides et des justifications pertinentes. De plus, ce fut quelqu'un dotée d'un très grand courage puisque prendre le parti de plaider la cause du divin en tant que prophète était soumis à des contrôles poussés par des docteurs en théologies et des ecclésiastiques; être une femme de surcroît était dangereux. Son courage alla même jusqu'à se laisser faire vérifier sa virginité par Yolande d'Aragon elle-même.

Jeanne est quelqu'un de perspicace et de très intelligente. Alors que Charles VII était habillé de vêtement anodins et sobres pendant qu'un leurre était habillé d'or et de soie sur le "trône", Jeanne se tourna puis s'agenouilla devant le vrai et unique roi de France et successeur légitime de la couronne. Dotée un instinct infaillible dont on disait qu'elle était guidée par la providence, la pucelle d'Orléans a toujours su prendre les bonnes décisions et réagir comme il se fallait. Néanmoins, Jeanne d'Arc était impulsive et entêtée, limite impatiente. Sur plusieurs sièges de longue date où elle fut envoyée, à peine arrivée et à peine les connaissances sur la situation prises, elle ordonnait immédiatement l'assaut. Etait-ce de l'impatience, du génie ou un excès de confiance ? Un habile mélange des trois à vrai-dire. C'est une femme ne supportant que très mal les hommes et femmes s'écartant du droit chemin. Elle poursuivit plusieurs de ses officiers pour les obliger à s'agenouiller dans la boue après qu'elle les entendit jurer. Elle frappa toutes les filles de joie qu'elle croisera du plat de son épée. Elle était pieuse et ramenait les brebis égarées dans le chemin dicté par le Seigneur.

Malgré ce qu'on peut penser d'elle, Jeanne fut instituée d'une mission divine et devint une femme providentielle. Sa volonté était à tout épreuve et sa motivation implacable. Aussitôt une bataille remportée, la suivante était déjà planifiée et celle d'après commençait à être pensée. Jeanne gardait un objectif dicté par Dieu, mais son libre arbitre était totalement conservé. Les décisions sur le champ de bataille furent les siennes, ses paroles furent le prolongement de sa volonté et son bras fut le libérateur de nombreuses villes comme celles d'Orléans ou de Reims. Charismatique, elle inspirait l'admiration de ses soldats et la peur dans les rangs ennemis. Totalement dévouée à son Seigneur divin, Jeanne savait aussi reconnaître Charles VII comme son suzerain. Obéissante et fidèle, la seule fois où elle désobéit son Roi fut pour immédiatement exécuter sa mission et réaliser la volonté de Dieu. Bien qu'elle eut des contacts permanents avec des hommes, dont certains eurent une renommée historique comme Lahire, jamais elle ne succomba à des désirs charnels, même les plus simples. Elle repoussa froidement tous les hommes qui l'approchèrent : elle s'était offerte au divin, personne ne devait la souiller.

Faisant preuve d'un peu trop de naïveté, Jeanne d'Arc fut trahie et les bourguignons la capturèrent. Elle fut vendue aux anglais puis jugée pour sorcellerie. Pendant son procès, visant clairement à rendre nul le couronnement de Charles VII, Jeanne se défendit avec intelligence et répartie. Elle était futée et ses talents d'oratrices eurent très vite raison de ses accusateurs qui eurent que la possibilité de la condamner pour hérésie. Punie de mort, l'hérésie est un crime grave en ces temps anciens et le bûcher fut le dernier réceptacle de la pucelle. Pourtant, c'est sur ce bûcher que tous les anglais virent une très grande qualité de la mère de la patrie française : sa détermination. Le feu brûlait sa chair et lui occasionnait une douleur incommensurable et pourtant elle ne se déviait pas de sa foi, de ses croyances, fidèle à elle même, fidèle à son Dieu.


HISTOIRE

Prologue:
 


Chapitre 1:
 


Chapitre 2:
 


Chapitre 3:
 


Chapitre final:
 



A PROPOS DE VOUS

Âge : 28
Expérience RP : pas mal
Les animes/jeux Fate que vous connaissez : comme Yumi
Comment avez-vous connu le forum ? comme Yumi
Quelque chose à ajouter ? : JEANNE ! AU SECOURS !
avatar
Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 11/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Mai - 0:18
Je pense avoir fini ma fiche ça y'est. Merci pour votre lecture.
avatar
Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 11/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Mai - 12:23
Salut salut, c'est parti pour le premier passage!


Tout d'abord, commentaire d'ensemble: fiche très agréable à lire, bien rédigée, très très peu de fautes, et quand il y en a ce sont uniquement des petits fautes inattention, au niveau de la formulation.

Commençons.

Pour les stats générales, mon avis n'est pas définitif, mais je vois quelque chose comme ça.

STR: D/C. Petit plus côté haut grâce à la classe, mais elle reste malgré tout une jeune femme pas encore à maturité, plus connue pour sa force d'esprit que pour sa force physique.
END: B/A. Là encore, la classe buff un peu, mais même si Jeanne est toujours une femme pas encore à maturité etc, sa détermination à toute épreuve, prête rester debout sur le front en toute circonstance peuvent pousser vers le haut des stats malgré la condition modeste de Jeanne. C'est mon avis.
AGI: C/B. Sa carrure légère peut lui valoir une bonne agilité. Mais sa classe favorise pas, et puis son armure lourde va pas lui permettre de rivaliser avec l'agilité de lancers ou assassins.
MAG: E. On est loin de l'ère des dieux, pas de classe caster, je pense que y aucune ambiguïté sur le E.
LCK: D/C. Un peu difficile à donner une estimation. D'un côté son ascension fulgurante, les miracles autour d'elle et ses séries de victoires témoignent d'une assez grande chance. Mais dans le même temps, c'est justement tout ça qui va l'entraîner vers la mort. Le bilan est donc assez mitigé, et je partirai du coup plus vers une valeur moyenne.

Mes estimations n'engagent à rien auprès des rouges et pour le résultat final, pour rappel ^^

Au niveau de la capacité de classe, on est bien d'accord. Elle est dans le moyen-age tardif, donc on commence à s'éloigner de l'ère de la magie, mais vu qu'elle est baignée de miracles et tout, je pense qu'un rang A peut s'accepter.

Equipement: ok. Une épée à une main (ou bâtarde) et une armure lourde.

Pouvoir: ok pour les pouvoirs, aucun souci à ce niveau. Par contre ça serait cool que tu mettes les rangs que t'estime si tu veux pas avoir des rangs entièrement choisis par le staff (et aussi préciser pour passif/actif). Pour le Révélation, je pense que le coup du +2 -2 est un reste de l'ancien système, donc je suppose que tu peux tout simplement virer ça pour pas prêter à confusion.

Noble Phantasms: Pareil, il va falloir que tu mettes les rangs que tu estimes, le type de NP et le coup du passif/actif (meme si on s'en doute après avoir lu description, c'est plus clair).

  • Luminosité Éternelle: Je crois que tu as buggué un peu quand tu as écrit le rayon d'effet, mais pour le coup à moins que aies réellement désiré mettre un rayon 1150 (dix cent cinquante), il va falloir que tu mettes cette énigme au clair! Au niveau des effets, si j'ai bien compris, il applique un buff de résistance, un heal constant, et un empêchement de la mort, c'est bien ça? (Plus l'effet quand Jeanne meure et pas sa/son master)
    Faudra que tu me précises le nombre de tour d'activation. De base je partirais sur quelque chose comme 3/4 tours.
  • Saint War Order: Rally Upon the Holy Banner and Roar: En gros, elle devient boostée aux stéroïdes telle une catcheuse sainte. Impossibilité de rompre le combat tant que cible vivante (à moins d'un CS évidemment). Par contre pour le boost d'attaque, je pense que c'est directement induit par le boost du pseudo Mad Enhancement. Là par contre, faut que tu me précises vraiment si c'est passif ou actif, parce que je parviens à complètement certain.


Description Physique et Morale: OK. Avec même un petit plus, tes descriptions sont vraiment superbes, claires et agréables à lire. J'aimerais pouvoir me vanter de la même!

Histoire: OK. Bien joué également pour l'histoire. Elle passe par tous les points importants, sans s'attarder sur les détails lourds, tout en étant parfaitement clair, avec le point de vue adopté très pertinent (récit de jeanne sur son passé, puis retour à l'action au présent). J'ai beaucoup aimé, lu d'une traite. De plus, on peut même discerner un peu mieux la personnalité de Jeanne à travers sa façon de s'adresser aux jurés.


Donc voilà, félicitations pour la qualité de ta fiche. Confirme moi juste mes impressions sur les NPs, place les rangs au niveau des pouvoir et NPs. Et on sera bon, pour le passage aux rouges.
Kebab-sama
avatar
Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 18/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Mai - 19:09
Merci pour toutes ces belles paroles. Cela me touche !

Alors pour :
- les actifs/passifs, c'est corrigé.
- les stats, j'ai pour politique de vous laisser les mettre. Non pas par flemme ou manque d'automodération (bien au contraire), c'est juste que c'est vous qui validez toutes les fiches et que donc, vous avez la meilleure vue d'ensemble. Vous saurez donc apprécier le potentiel de Jeanne vis-à-vis des autres servants déjà engagés dans la bataille.


Luminosité éternelle, voici ce à quoi j'ai pensé puisque la version officielle est totalement pétée :
- Alors normalement c'est Dix mètres de rayon, mais sur l'ancienne fiche on l'avait étendu à 150, ce qui à mon gout était abusé. J'aimerais repartir sur 10m de rayon
- Contrairement à la version officielle, mon master et ses alliés sont heal progressivement en restant dans l'aire du NP mais peuvent toujours encaisser des dégâts. Ses PV ne peuvent pas descendre à moins de 1 pendant toute la durée du NP.
- Tant qu'ils restent dans l'aire du NP, Jeanne, son master et ses alliés gagnent une résistance accrue aux dégâts entrants.

Deuxième NP : Bah le mad donne un boost de dégâts dans notre description des capacités de classe. Du coup en actif, elle choisit d'activer le NP et ça me confère le mad. On part comme ça ?
avatar
Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 11/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 1 Juin - 13:19
Bon bah je crois qu'on est bons!

Pour les NPs, pour le premier, c'est bien les effets que j'avais compris donc c'est ok! Je laisse aux rouges le soin d'évaluer le nombre de tour, et puissance du heal et de la résistance accrue. Et je suis d'accord pour nerf à 10m de portée, c'est beaucoup moins pété, tout en restant une zone largement suffisante pour se mouvoir x)
Et pour ce qui est de l'empêchement de mourir, je te conseille de reformuler en parlant pas de pv mais plutôt en disant que même quelqu'un "mourant" qui recevrait des dégâts restera bloqué à cet état sans mourir tant que le NP reste actif. Ca sera plus clair :)

Pour le 2e NP, on est ok aussi!


Je te donne ta première valid' ! Place aux rouges!
Kebab-sama
avatar
Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 18/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Juin - 19:22
Salutations, mère de la nation française!

C'est parti pour un second passage ^^

Stats <

STR : C : elle est forte sans non plus être un body builder
END : B : toutefois, elle est très résistante
AGI : C : une agilité moyenne
MAG : E : pas de connaissance ou de liens avec la magie au sens commun du terme
LCK : C : une chance moyenne car aux nombreuses victoires s'ajoutent une fin injuste quand bien même elle l'a acceptée

Capacité de classe < ok

Equipement < ok

Pouvoirs <

- Revelation : rang A, on ne présente plus ses triomphes militaires qu'elle a réalisé en écoutant les voix

- Charisma : rang B, c'est une excellente meneuse d'homme sans non plus être dans les meilleurs

- Protection of the Faith : rang A, Jeanne s'est battue toute sa vie n'écoutant que sa foi, sa piété est sans pareille.


Nobles Phantasms :

- Luminosité éternelle : de ce que j'ai pu voir du passage de Suleiman, vous aviez convenu de faire passer l'effet de la zone à 10m et non 150m. Or, dans la description du NP, il est toujours indiqué 150m. Personnellement, je serais d'avis à laisser l'effet de zone sur 150m et non 10 : une bataille entre Servants sur un rayon de 10m restreint beaucoup de mouvements justement, de part leurs vitesses et leurs déplacements surhumains. Le NP n'est pas rang A pour rien. De plus, comme tu l'as si bien indiqué la description, selon les faits historiques, lorsqu'elle a planté son étendard au sol pour rallier ses hommes, tous se sont relevés. Peu probable que tout un bataillon se trouve à 10m de circonférence autour d'elle en plein champ de bataille ^^'

- Saint War Order: aucun problème pour ma part


Physique et caractère < très complets et très agréables à lire, bravo. Tu as très belle plume


Histoire < le choix du procès est pertinent et particulièrement intéressant. L'histoire se lit facilement, on prend du plaisir à (re)découvrir son vécu sans oublier qu'on peut y retrouver son courage et sa répartie. Beau travail!


Ecriture < quelques fautes de frappes mais sinon rien à signaler du côté orthographique. J'en profite pour féliciter à nouveau ton écriture, je n'ai rien à redire sur le langage (pourtant le Seigneur lui seul sait à quel point je suis regardante sur ce point)


Voilà, que dire de plus si ce n'est que je viens de lire une très belle fiche qui, une fois les détails techniques réglés, aura sa seconde validation en un rien de temps? Félicitations! Yeah
Magic Hacker
avatar
Nombre de messages : 452
Master de : Tamamo-no-mae
Date d'inscription : 24/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: Avant de débuter :: Présentations :: Servants validés