Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas

Dim 31 Juil - 0:26

MIHARA MEGURU (三原理 運)

Âge : 17 ans
Nationalité : Japonaise
Organisation : Église - 8ème siège du Burial
Fonction : En période d'essai sur un poste à durée très indéterminée.



Kyoukai no Kanata - Mirai

CARACTÉRISTIQUES

Type : Humanoïde
Classe : Mixed-blood

Statistiques :
STR : B
END : B
AGI : A
MAG : E
LCK : A



CAPACITÉ(S) DE CLASSE

Blood Potency [Rang A] :



"Le démon est en chacun de nous, Meguru. Vivre, c'est faire face à ce mal qui nous ronge de l'intérieur, et avancer sur les traces du Seigneur."

Meguru possède en elle le sang d’une créature transcendante, un ancien démon japonais, qui éveille continuellement ses pulsions. Lorsque celui-ci devient trop puissant, toutes ses sensations et désirs se retrouvent amplifiés, comme si elle était sous les effets d’une drogue. Dans cet état, sa partie inhumaine prend le dessus et elle entre en Inversion Impulse jusqu’à ce que son objectif soit accompli. Le sang des Mihara qu'elle a hérité de sa mère étant naturellement pur, elle maîtrise étonnamment bien la partie démoniaque issue de son père, et a appris à utiliser ce don pour amplifier ses chances de victoire face à des êtres plus puissants qu’elle.

- Maîtrise du sang et de son bouillonnement, ainsi que de l’augmentation des capacités offensives physiques.
.
.
.

ÉQUIPEMENT

Mystic Eye Killers - 魔眼殺し, Magangoroshi [Rang D] :
Une paire de lunettes rouges qui lui a été offerte par un membre du clergé, et la raison de sa présence au service de l'Église. Le jour où elle reçut ces lunettes, sa vie changea du tout au tout, et elle put pour la première fois considérer ses yeux comme autre chose qu'une malédiction. Il s'agit en réalité de la seconde paire en sa possession, la première ayant connu un destin tragique avant d'atteindre son visage.
Lorsqu'elles sont portées, ces lunettes annulent le pouvoir de tous les Mystic Eyes de leur porteur, elles peuvent également annuler les interférences des Mystic Eyes nécessitant un contact visuel réciproque, comme Binding, Charm ou Enchantment.
Dernier point et non des moindres, elles lui vont à merveille.


Philipp's Cross -  フィリップの十字架, Firippu no Juujika [Rang D]:
Une réplique de la sainte croix de Philippe, l'un des douze apôtres du Christ. Cette croix est devenu le symbole privilégié du saint, et possède des propriétés d'exorcisme de première classe. Philippe est connu pour avoir exorcisé un dragon en Scythie, au pied d'une statut du dieu Mars. Bien que n'étant qu'une simple réplique, cette croix est particulièrement efficace face aux vampires d'Europe, liés aux dragons par les légendes de Dracula, et revêt toujours une certaine efficacité face à toutes les manifestations du Démon, liées au Serpent originel. Descendant des démons orientaux, plus proches des ogres et des flammes, Meguru n'est pas affectée par cet artefact.

- Offre une protection de rang D face aux attaques de créatures 'maléfiques' liées au folklore chrétien et aux êtres ayant une propriété draconique.
- Inflige également des dégâts de rang D s'ils entrent en contact avec Meguru lorsqu'elle porte la croix.
- Totalement inefficace contre les autres types d'ennemis.

Atonement & Salvation - 贖いと救い, Aganai to Sukui :
Ce duo de 'pistolets' est un présent qu'elle a reçu de sa partenaire et seule véritable 'humaine' au sein du Burial. Meguru voulait une arme simple et discrète, lui permettant de dissimuler un peu plus son jeu face aux vampires. Quand vous évoquez la noblesse et la pureté de votre lutte, quel instrument vous vient immédiatement à l'esprit? Des armes à feu bien sûr, et même deux pour le prix d'une avec ça! L'enthousiasme de la jeune chasseuse se dissipa bien vite à la vue de ce "cadeau" mais sa senpai parlait avec tant d'enthousiasme et de passion qu'elle n'eut pas à coeur de les refuser. Cette paire de pistolets modifiés ressemble en tous points à des armes de paintball, mais possèdent un design métallique et chromé magnifique, l'un est argenté et noir, l'autre noir et argenté. Ces armes peuvent atteindre une vitesse de 900fps et projettent des billes qui éclatent à l'impact. Elles ne sont pas remplies de peinture, toutefois, mais du sang de Meguru. Pour des raisons évidentes, elle évite de les utiliser sans ses lunettes...

Black Keys - 黒鍵, Kokken:
Arme fétiche des exécuteurs, ces lames sont principalement utilisées dans la chasse aux vampires et aux démons. En tant qu'armes conceptuelles, elles ont la capacité d'imposer les lois naturelles à des êtres surnaturels, et sont particulièrement efficace contre les créatures liées au mystère, comme les esprits. Meguru les utilise presque exclusivement en lancer, et les fait apparaitre à partir de leur poignée. Elle affectionne tout particulièrement ces armes, car il s'agit d'objets bénis qui de par leur nature ne sont pas affectés par ses yeux. Elle possède trois Black Keys, chacune ornée d'un sort différent.

- Internment Rite (土葬式典, Dosō Shikiten) : Ce sort permet de pétrifier une cible au contact. Si plantée dans l’ombre de quelqu’un, elle le paralyse pour 3 tours.
- Cremation Rite (火葬式典, Kasō Shikiten) : Ce sort permet de mettre feu à la cible à l'impact. Inflige des dommages de feu de rang E sur 3 tours.
- Dokhma Rite (風葬式典, Fūsō Shikiten) : Ce sort permet de déshydrater la cible lorsqu'elle est touchée. Réduit la STR et l'END de 1 rang.
.
.
.

POUVOIRS

(Crimson) Bloody Maiden -(紅)朱処女, (Kurenai) Shushoujo [Rang A - Actif] :



"De Rouge et d'Or elle brillait, vierge de sang au coeur de l'Enfer. Une hérésie digne du huitième sacrement."

Le pouvoir de Meguru est à l’origine de son surnom dans le monde de la magie : son ascendance démoniaque lui confère le don de manipuler ses fluides corporels et en particulier son sang, à l’intérieur et à l’extérieur de son corps. Elle peut décomposer et recomposer son sang pour lui donner la forme qu’elle souhaite et le cristalliser jusqu’à le rendre aussi tranchant que du métal. Créer une lame aiguisée de multiples projectiles, durcir son sang pour qu’il agisse comme protection… Ce pouvoir est particulièrement retord: plus Meguru est blessée et plus son sang coule, et plus elle a d’armes à sa disposition, lui permettant de piéger et de tuer son adversaire – vous ne marcherez plus innocemment dans une flaque de sang quand celle-ci peut se changer en pic vous transperçant le pied.
Lorsqu’elle utilisa pour la première fois ce don à pleine puissance, elle sortit d’une chasse aux vampires couverte de son sang, et ses cheveux d’un rouge encore profond dû à sa transformation. Elle reçut donc le titre de Crimson Bloody Maiden, un jeu de mots en référence au double sens du kanji 朱 (ake), signifiant à la fois Vermillon et Sanglant.


- Permet à Meguru de manipuler son sang et lui donner diverses propriétés : le faire bouillir, le durcir jusqu’à le cristalliser, l’évaporer… Il peut prendre la forme qu’elle souhaite tant qu’il demeure à 50 mètres de portée.
- Hors de son corps, le sang agit comme un de ses membres, elle peut le contrôler comme n’importe quelle partie d’elle-même qui serait encore attachée, d’une manière que les néophytes pourraient prendre pour de la télékinésie.
-offre 1 rang de plus aux attaques
.
.

Mystic Eyes of Jinx - 凶運の魔眼, Kyōun no Magan [Rang C - Passif]



"Il y a une raison à toute chose, jeune fille. Un sens, un but, un dessein de notre Père en chaque événement. S'il t'a fait don de ces yeux, ce n'est certainement pas pour te voir souffrir, c'est pour te voir grandir."

Ces pupilles dorées ont poursuivi Meguru depuis sa prime enfance, et sont la principale raison de son animosité envers les créatures surnaturelles en tous genres. Don provenant de son ascendance, ces yeux portent le mauvais sort sur tout ce qu’ils perçoivent, et peuvent toucher directement le destin d’une personne qui y plongerait le regard. Les machines dysfonctionnent, les échafaudages s’effondrent, les animaux se font tuer, les femmes enceintes rencontrent des complications, les freins d’une voiture cessent de fonctionner et elle percute un homme qui traversait…  Ce pouvoir n’a cessé de hanter la jeune fille depuis son plus jeune âge, même si elle fermait les yeux ou essayait de les brûler, le pouvoir d’interférence de ses yeux perdurait ; la seule chose capable de les tenir en haleine est la paire de lunettes qu’elle porte toujours sur elle.
Malgré ce qu’elle peut en penser, et bien qu’ils sont liés au démoniaque comme en témoigne leur couleur noble, ces mystic eyes sont une forme de bénédiction pour leur propriétaire : en effet ils ont pour effet d’apporter la malchance à tout ce qui entre dans leur champ de vision, et repoussent ainsi tout malheur qui pourrait frapper leur porteuse. Meguru pourrait aisément naviguer à travers un champ de mine, désactivant chaque mine sur son chemin, et repoussant toute la malchance sur le moindre être vivant qui tenterait de le traverser, comme ce pauvre lézard là-bas…


- Pour toute cible dans le champ de vision de Meguru, si la LCK - 4 rangs de la cible est inférieure au rang du Pouvoir, ses actions subiront un malus de -1 rang.
- Tout objet, arme ou machine dysfonctionne lorsqu’il entre dans son champ de vision (rp). Les objets magiques inférieurs au rang du pouvoir subissent un malus -1 rang.
- Tout effet négatif qui risque de frapper une zone ou un personnage aura beaucoup plus de chance de se produire à l’endroit où regarde Meguru, ou sur les personnes ayant vu ses yeux. Notons que ce pouvoir a tendance à enfoncer le clou : moins une personne a de chance… Moins une personne a de chance (rp).
.
.

Deep Blood - 神髄, Shinsui – [Rang D (A) – Passif]



"Souviens-toi mon trésor, que notre famille n'est pas maudite. Il y a en toi suffisamment de vie pour repousser même les morts."

Les humains sont vraiment une espèce fascinante. Faibles en tant qu'individus, littéralement incapables de survivre hors des limites de la société, ils ont progressé et se sont élevés au-delà de tous les autres mammifères, compensant leur faiblesse inhérente par une constante évolution. Et au fur et à mesure qu'ils se multipliaient et plaçaient leurs espoirs dans la force du collectif, leur capacité individuelle s'en trouva inévitablement réduite. Pourtant, contre toutes attentes, l'espèce se propagea au point de devenir une menace pour le monde qui l'avait créée.
Dans l'espoir d'endiguer ce danger, un prédateur capable de traquer l'homme en société fit son apparition, et les vampires virent le jour.
L'espèce qui montrait le plus de résilience à la planète et qui était parvenue à la dominer adapta une contre-mesure à l'arrivée de ce nouveau danger, et tandis que certains humains s'organisaient pour les pourchasser et les éliminer, devenant des démons plus meurtriers que leurs proies, une mutation se manifesta chez certains individus. L'église nomma ce phénomène 'Deep Blood', un sang empli d'une énergie vitale égalant les hommes de l'âge des dieux et ayant la propriété de purifier même le sang des vampires. Les détenteurs de ce sang possédaient des capacités que leurs congénères considéraient comme surhumaines, et une propension à passer ce trait de génération en génération sans qu'il ne perde de sa force. Mais ce qui faisait la particularité de ce sang était son attrait et sa dangerosité pour toutes les formes de vampires: les porteurs de ce trait agissaient comme de véritables aimants, leur sang était si profond et puissant qu'il éveillait les instincts vampiriques de ces monstres dès qu'ils le sentaient, et il pouvait repousser leur sang noir une fois qu'il pénétrait l'organisme. La famille Mihara, détentrice de ce sang depuis plusieurs générations, n’a eu de cesse de fuir et de repousser les vampires qui la pourchassaient, et ce jusqu'à leur (quasi) extinction.
La présence de sang démoniaque chez Meguru a fortement diminué la pureté originelle de ce sang, bien qu'il en conserve nombre de propriétés.


- Attire naturellement les buveurs de sang et les blesse lorsqu'ils entrent en contact avec celui-ci (dégâts de rang D instantanés sur les créatures surnaturelles). Permet de résister au sang noir et à la transformation en goule.
- Ce pouvoir offre également un contrôle accru de Meguru sur son sang, lui permettant de frôler la condition de Crimson Red Vermillon à l’origine de son surnom.
.
.
.

PHYSIQUE



Petite, à lunettes, svelte mais un peu joufflue, Meguru ne représente pas vraiment l'idéal japonais féminin de la beauté. Elle est même plutôt quelconque, si vous lui demandez. Elle n'a aucun trait particulier, des formes ordinaires, une coupe de cheveux classiques cernant son petit visage, et elle ne porte jamais de vêtements extravagants. Inséparable de ses lunettes fétiches, un peu grossières et d'un beau rouge faisant ressortir ses yeux, Meguru est... Mignonne. Oui, c'est cela, "mignonne", si ce n'était pour ses magnifiques yeux d'or, elle pourrait presque passer inaperçu dans la rue. Ses pupilles dorés forment le trait le plus distinctif de son apparence: profondes et tout simplement belles, elles révèlent un éclat mystérieux lorsque la jeune fille enlève ses lunettes, trahissant leur nature magique. Les Mystic Eyes classés sous le rang Gold ont un pouvoir d'interférence naturelle très élevé, et trahissent une affiliation direct aux démons. Meguru déteste cela; Père Henry peut dire ce qu'il souhaite à propos d'une forme de bénédiction ou des desseins divins, ces yeux ont surtout été source de tragédies pour elle, et considérablement affecté son comportement. Timide de nature, elle ne regarde jamais une personne dans les yeux, et évite inconsciemment le regard de toutes les personnes qu'elle croise. Elle fait tout pour ne pas se faire remarquer, et possède des manières très réservées, se recroquevillant sur elle-même et rougissant lorsqu'elle est embarassée. Quand vous avez passé votre vie à lancer le malheur à chaque fois que vous posiez vos yeux sur quelque chose ou quelqu'un, vous n'êtes étrangement pas enclin à nouer des relations avec autrui. Bien qu'elle soit très mal à l'aise en société, Meguru est aussi très attentive et observatrice de tout ce qui l'entoure. Elle cerne habituellement très rapidement les personnes, et si ses yeux semblent se poser partout pour éviter les autres, ils sont aussi à l'affût de tout élément perturbateur, trahissant une nature curieuse malgré tout. La jeune chasseuse a également une très belle voix, chantante qui serait magnifique si elle n'était pas entrecoupée de nombreux bégaiements et hésitations lorsqu'elle s'exprime. Mais d'une certaine manière, cela fait partie de son charme.
Meguru n'a pas une garde-robe des plus eccentriques, elle est très modeste et hormis une tenue de combat confectionnée par son amour de fétichiste de cosplay de senpai qu'elle ne compte pas mettre, la Terre dusse t-elle brûler demain, ses tenues sont principalement des uniformes scolaires et une veste saumon qui finit toujours baignée de sang. Elle porte aussi des bandages autour de sa main droite, recouvrant une blessure qu'elle ouvre régulièrement. Ce sang déjà "libre" lui permet d'utiliser son pouvoir très rapidement en enlevant l'étoffe, et sert également à attirer les vampires.




Physiquement, la jeune fille apparaît effectivement très modeste, mais toute personne adepte des arts martiaux ou de sport reconnaitrait un corps parfaitement entretenu, dépassant les limites humaines par nature mais également par un entraînement rigoureux. Malgré toutes les apparences, Meguru est une exécutrice, et devenir l'arme de l'humanité n'est pas à la portée de tous, surtout à un si jeune âge. Outre la présence de sang démoniaque dans ses veines, son sang humain à lui seul lui accorde une énergie vitale et des prédispositions absurdes, ayant permis à son clan de survivre en étant la cible constante de créatures anormales de toutes sortes. Lorsqu'elle se retrouve en situation de fort stress et d'adrénaline, encore plus en danger de mort, son apparence change du tout au tout, et elle entre en état d'Inversion Impulse. Son visage habituellement neutre et gêné, ses expressions timides laissent place à une furie et des pulsions sauvages, tournées vers la destruction et l'oblitération de toute forme d'hérétisme. L'atmosphère la cernant devient beaucoup plus inquiétante, plus sombre et ancienne, et son visage affiche un large sourire excité, presque sexuellement, par le combat. Ses cheveux prennent une teinte rougeoyante alors qu'elle puise dans son sang, et la température ambiante augmente drastiquement. À la limite de sa transformation, ses traits sont excités, son coeur bat plus vite qu'il ne devrait pouvoir, ses cheveux prennent une teinte rouge vermillon et elle finit bien souvent couverte de sang, ne laissant que deux pupilles dorées briser ce tableau infernal. Une furie tout de rouge et d'or. Les deux couleurs de son hérétisme.
.
.
.

CARACTÈRE



Timide, effacée, innocente et pourtant particulièrement mature. Il s'agit de l'impression que donne habituellement Meguru. Elle manque considérablement d'assertivité et de confiance en elle, et renoncera à avoir raison si un sujet risque de mener au conflit; elle ne cesse de chercher sa place, et préfère courber l'échine que de s'imposer. Elle est discrète, peu sûre d'elle, et s'excuse dès qu'un malheur survient, même s'il n'est pas de son fait. Meguru a été responsable de tant de drames, de tant de morts qu'elle doute encore aujourd'hui de sa place dans ce monde. C'est une petite chose inoffensive, parfois tremblante, mais qui semble faire de son mieux pour essayer de changer. Prête à tout pour ne pas être remarquée, elle n'est pas spécialement cultivée, ni particulièrement intelligente. Elle préfère les endroits calmes et intimes à la foule; introvertie, c'est une solitaire dans l'âme, et elle n'a de toutes manières jamais appris à se sociabiliser. Malgré cela, elle porte une grande attention à tout ce qui l'entoure et cherche toujours à placer les intérêts des autres avant les siens. Elle est plutôt maladroite, mais incontestablement gentille.
Un parfait petit tableau, n'est-ce pas? Si vous n'avez aucun lien avec le monde magique, c'est certainement ce que vous retiendrez de votre rencontre avec Mihara Meguru. Une jeune fille encore naïve, mais volontaire et cherchant à faire de son mieux.
.
.
Dans le monde magique toutefois, la jeune fille a une toute autre réputation. "L'Enfant maudit" de par ses dons a constamment chercher un endroit à elle. Abandonnée, rejetée, pourchassée, terrorisée, elle s'est cependant toujours relevée et a vécu au cours de sa petite vie suffisamment de drames pour traumatiser le plus aguerri des psychologues. Meguru est membre de l'Église, elle a choisi de vivre sa vie sur les traces du Seigneur, à la recherche d'une réponse, d'un sens à donner à son existence. Elle a pris les armes, est entrée au sein de l'ordre des exécuteurs et a surmonté toutes les formes de tortures physiques et psychologiques qu'ils ont jugé bon de lui infliger, et ne pensez pas qu'ils se soient retenus face à une hérétique, quelque fût son âge... La jeune fille n'a jamais remis en cause les décisions de l'Église, ni le bien fondé de leur cause. Les vampires et autres créatures surnaturelles ont toujours été une menace à ses yeux, depuis sa plus tendre enfance elle n'a eu de cesse de les fuir, pourquoi devrait-elle montrer la moindre pitié à leur égard? S'il y a une chose dans laquelle elle ne doute pas, c'est la nécessité d'éradiquer tous les apôtres de la surface de cette terre. De les réduire en cendres, de les transpercer, de les décapiter, d'anéantir jusqu'à la moindre parcelle de leur cellule et de leur faire regretter d'avoir simplement songé à exister. La chasseuse n'a pas eu son surnom par hasard, la "Bloody Maiden" a littéralement éradiqué un village de Dead et de goules, hommes, femmes, enfants, sans la moindre arrière pensée, jusqu'à remonter à leur propriétaire, ressortant de son excursion couverte de sang de la tête aux pieds. La jeune fille si peu sûre d'elle en société change totalement dès l'instant où elle entre en combat, elle devient froide, calculatrice, et ne ressent plus la moindre once de pitié ou de doute. Meguru élimine ce qui doit être éliminé, et renvoie dans les abysses ce qui n'aurait jamais dû en sortir. Elle n'éprouve aucun scrupule à user de pouvoirs hérétiques pour combattre l'hérésie, elle avance sans broncher jusqu'à sa cible, et l'élimine. Aussi ironique que cela puisse sembler aux néophytes, il n'y a pas de meilleur école pour apprendre à tuer que la sainte église romaine.

La dernière grande facette de personnalité de Meguru survient au coeur de ces combats, lorsqu'elle se laisse emporter par la part démoniaque qui l'habite. Aussi puissants soient les préceptes enseignés par la Foi et aussi terribles leurs armes, il arrive que la puissance d'un humain ne suffise pas, ou il arrive simplement que la situation soit si dangereuse que son sang s'excite et se réveille de lui-même. Lorsqu'elle se laisse submerger par ses instincts de démon, Meguru semble littéralement exploser. Toute l'excitation contenue au coeur d'une bataille stimule chacun de ses sens et l'extrapole, contrastant instantanément avec le côté froid et pragmatique d'une tueuse. Elle prend alors plaisir à se battre, à faire souffrir, à détruire et à tuer. Elle rit, crie, court, saute, vole, ressent le sang transiter dans chacune de ses veine jusqu'à son coeur, avant d'être expulsé avec force! Elle vit, tout simplement. La jeune fille introvertie et calme laisse derrière elle toutes ses angoisses, et profite de chacun de ces instants, qui pourrait bien être le dernier. D'aucun évoqueront une perte de sa raison, une possession démoniaque, mais cette Meguru existe indéniablement: la jeune fille harcelée, rabaissée, abandonnée, insultée, a peut-être au fond d'elle-même toujours voulu tout lacher... Qui sait? Elle n'a pas pour prétention de se connaître elle-même, comment un narrateur extérieur pourrait-il s'y risquer?
Bloody Maiden
avatar
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 23/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Aoû - 14:03

HISTOIRE







"Elles te vont à merveille... Maintenant relève la tête, jeune fille, et laisse moi voir ces beaux yeux.
Regarde sans crainte... Voici le monde."

Ces paroles resteront toujours gravées dans mon esprit. À cet instant précis, ma vie fut bouleversée. Le fardeau que je portais seule depuis des années venait de m'être retiré, mes chaînes avaient été brisées et je venais de perdre pied. Je gardai les yeux fermés quelques secondes, sachant pertinnement que c'était inutile, et lorsque je les rouvris, le monde avait changé. L'environnement était plus clair, plus léger, et les êtres vivants n'avaient plus cette étrange aura qui les accompagnait, ni ces malheurs qui les poursuivaient. Je clignai des yeux, une fois, puis deux, et portai mes mains à mon nez. Des... Lunettes? Une paire de lunettes à travers laquelle le monde semblait si lumineux, que se passerait-il si...? Je fis brièvement descendre la monture des verres pour jeter un regard par dessus celle-ci, et le monde reprit son apparence terrifiante. Immédiatement, je me recroquevillai derrière cette protection inespérée.

- Ces lunettes sont magiques. Elles ont été spécialement conçues pour des enfants comme toi, incapables de contrôler leurs yeux ou détenant une puissance trop grande. Tu n'as plus rien à craindre maintenant, ces visions ne te hanteront plus. Tu ne peux plus faire de mal.

Encore sous le choc, je me contentai d'observer la plaine et les arbres morts qui nous cernaient, ignorant le déluge qui s'abattait sur nos deux corps. Qui était cet homme...? Sa voix m'était familière, je l'avais déjà rencontré auparavant... Oui, il s'agissait de ce prêtre au confessionnal.

- Regarde. Il y a encore de la vie ici.

Une main se posa sur mon épaule, arrachant un sursaut à mon corps encore frêle. Il s'agissait d'une main d'homme, large et protectrice. Un geste d'affection auquel je n'étais plus habituée. Sa main était tendue devant moi, vers un petit rocher d'où émergea un lapin. La créature se stoppa quelques instants, reniflant l'air à la recherche d'une quelconque indication, et son regard croisa le mien. J'eus un sursaut de frayeur, mais l'animal ne broncha pas. Il ne prit pas la fuite comme le faisaient tous les autres, et à chaque instant j'angoissais de le voir pris dans un piège, ou tué d'une balle perdue, attrappé par un renard, ou empalé sur une branche d'arbre. Mais rien n'arriva, rien ne se passa. Il n'y avait que nous deux, ce lapin et moi, et cette force mystérieuse qui me poussait doucement vers lui.
Je pouvais le voir. Je pouvais l'observer sans le tuer. Pour la première fois de ma vie, je ne me sentais pas coupable d'aimer les animaux. Je...

- Tout arrive pour une raison. Si tu possède ces yeux, c'est parce qu'il viendra un moment où ils seront nécessaires à ce monde.

La voix grave de l'inconnu semblait pénétrer jusqu'aux tréfonds de mon âme. Pour la petite fille que j'étais, ce vieil homme représentait la sagesse et l'espoir, une image paternelle contre laquelle je voulais juste pouvoir me blottir.

- Je ne détiens pas les réponses que tu recherches... Toutefois... Si cela te convient, nous pourrons les chercher ensemble.

Il se plaça face à moi, mais je n'osais toujours pas regarder son visage. Une main apparut. Rugueuse, usée et un peu ridée, elle était tendue vers moi.
Les gouttes de pluies continuèrent de tomber, frappant inlassablement sa main dans une cacophonie pourtant étrangement mélodieuse. J'étais jeune, naïve, je n'avais même pas encore vu son visage... Pourtant, je n'ai pas douté un seul instant.
... Je savais qu'en prenant cette main, je serai sauvée.

- Je suis le Père Henry, puis-je connaitre ton nom?
- ... Meguru.

Ma petite main se posa dans la sienne, et je levais les yeux. Le vieil homme avait un visage ridé, pourtant empli d'une force mystérieuse. Son visage bienveillant semblait au dessus de tous les affres de ce monde, comme s'il ne désirait rien, et au contraire se montrait prêt à tout donner.

- Je vois... C'est un nom magnifique. Tes parents devaient beaucoup tenir à toi.

Il caressa doucement mon visage et sourit. Je criais, incapable de me retenir plus longtemps...
... Et les gouttes de pluies se changèrent en larmes de sang ruisselant sur mes joues.
Le monde... M'avait enfin acceptée.
.






"Tu... Tu es maudite! Depuis ton arrivée, les plantes, les animaux, même sensei... Pars d'ici!
Dégage et ne reviens jamais, meu... Meurtrière!"

Meguru. "Notre bénédiction". Une croyance populaire japonaise évoquait l'effet que les noms ont sur la personnalité, et même la destinée des êtres humains. Meguru s'écrivait avec un seul kanji "運 Un", signifiant la chance ainsi que la destinée. Dans un sens plus large, ce symbole représentait également le transport, la chance portant la destinée de chaque être.
Ce nom reflétait mieux qu'aucune déclaration tout l'amour que portait les parents à leur futur enfant. Elle était leur bénédiction, et la bénédiction de leurs clans, une enfant qui portait les espoirs et le destin de toute la famille, et qui, plus que tout, serait bercée de bonheur et de chance au cours de sa vie, capable d'apporter cette bonne fortune à autrui. Il s'agissait là de la destinée, du karma qu'ils souhaitaient donner à leur petite fille.

Les premières années de la vie de Meguru furent en effet remplies de bonheur. L'union des deux familles Mihara et Yagami apporta une enfant prodigieuse, recelant un sang démoniaque plus ancien que celui de ses prédécesseurs, mais également plus diffu et contrôlé grâce à la présence d'un sang humain naturellement pur. Elle avait tout d'une enfant stable, ce qui pour les Yagami était une première, les héritiers succombant fréquemment dans un état de furie lors de leur prime enfance, avant de se stabiliser à l'adolescence. Meguru n'avait jamais montré le moindre signe d'une influence démoniaque dans ses pulsions, mais arborait de beaux yeux dorés trahissant son affiliation. Une grande quantité de circuits magiques s'étaient vraisemblablement concentrés autour de ses yeux et avaient modifié leur couleur. Pour ses parents, ces beaux yeux n'étaient qu'un don supplémentaire qui leur était offert et faisaient leur fierté.

- Tes yeux sont vraiment magnifiques, Meguru. Plus tard, tous les garçons tomberont à tes pieds.

Et le jour vint où ses yeux décidèrent de sortir de leur torpeur. La jeune enfant ne devait pas avoir plus de trois ans à ce moment là, elle commençait à parler, savait juger des distances et discernait son existence comme séparée de celle du monde et des autres. Elle avait l'âge de comprendre, et observa la catastrophe se dérouler sous ses yeux. Le monde devint flou, puis beaucoup plus sombre, de multiples lignes apparaissant et disparaissant sans cesse: autour de leur voiture, à l'intérieur, dans le ciel et autour de la falaise...
Une voiture vint violemment percuter la petite famille en excursion, une fois, puis deux. Malgré une résistance farouche, la voiture fut emportée hors de la route, dévalant la falaise en contrebas. Inexplicablement, elle fut suivie par celle des agresseurs et les deux véhicules dévalèrent la pente en de multiples tonneaux. Paniquée, Meguru voulut fermer les yeux, mais constata qu'elle ne le pouvait pas, ceux-ci s'étaient mis à saigner et la brûlaient, et elle ne put que vivre l'ensemble d'émotions incompréhensibles qui submergeait son cerveau et son sang, incapable de fuir. La chute ne dura que quelques secondes, mais chaque instant semblait être le dernier: les vitres se brisaient, la carosserie s'affaissait, les cris et le sang jaillissaient. Lorsque le calme revint, Meguru fixait le ciel. Elle ne semblait avoir aucune blessure graves, hormis quelques bleus d'enfant. Le ciel grondait, la pluie continuait de tomber, et une fumée noire s'élevait vers le ciel. La jeune fille se releva difficilement, encore sonnée, et la première chose qu'elle aperçut fut l'épave de la voiture, calcinée, contractée, de laquelle s'échappait péniblement une main ensanglantée. Son père était, lui, sorti, mais couvert de blessures. De nombreux morceaux de verre et une branche étaient empalés dans son corps, et il ne tenait que par son sang et sa volonté. Un éclair frappa dans le ciel, illuminant la scène, et au moment où l'homme observa sa fille, indemne, ce qui aurait dû être une expression de soulagement se changea en peur. Elle baissa les yeux, et son regard croisa une flaque d'eau, lui renvoyant le reflet d'une fille terrifiante aux yeux brillants et à la chevelure rougeoyante. Prise de peur, elle eut un mouvement de recul, et chercha tout naturellement les bras vers lesquels elle avait l'habitude de se réfugier. Elle plongea son regard dans celui de son père, et courut vers lui. Et tandis que tout s'assombrissait autour d'eux, un unique éclair le frappa.




Meguru fut retrouvée par les secours quelques heures plus tard; elle avait miraculeusement survécu à l'accident mortel qui avait emporté ses deux parents. La police conclut à un accident, et les Yagami ne manquèrent pas d'user de leur influence pour remonter la trace des commenditaires de l'attaque. La petite fille fut considérée comme une miraculée, elle portait décidément bien son nom, et fut recueillie par ses grands-parents maternels, en compagnie de son petit chien Kaneki.
Le couple qui n'avait pas encore atteint la cinquantaine prit grand soin d'elle, la chatoyant, la gâtant comme si elle était leur propre enfant. La mère était une femme au foyer qui réconforta et éleva la petite, et même le père, souvent pris par son travail, s'assurait de pouvoir se libérer et de passer du temps avec l'enfant. Ces jours simples et naturels furent aussi merveilleux qu'éphémères: le jeune chiot trouva la mort, renversé par une voiture au détour d'une allée la semaine qui suivie, et ses grand-parents quittèrent ensemble ce monde au cours d'un banal accident domestique. Meguru fut alors envoyée chez sa tante du côté des Yagami. Cette femme dans la fleur de l'âge prit l'enfant à sa charge pendant plusieurs mois: femme active, elle était rarement chez elle et préférait laisser la petite aux soins de ses domestiques. Elle ne remarqua pas les absences et abandon de poste divers de ses servantes, frappées par le malheur, et périt au cours d'un voyage d'affaires dans un vol retour à destination du Japon. Meguru fut à nouveau déplacée; en à peine un an, la petite fille dut changer brusquement de famille à plusieurs reprises, jusqu'à ce que les Yagami ne comprennent qu'elle était la cause de tous ces malheurs. Toutes les personnes ayant croisé son regard tombèrent malades et périrent pour les plus fragiles d'entre eux, les animaux de la maison dont elle était particulièrement proche s'éteignirent dans ses bras les uns après les autres, et le bâtiment, vétuste, s'affaissa sur lui-même. La lignée des Yagami finit par s'éteindre, maudite par leur propre progéniture, ne restaient que quelques survivants au sang démoniaque presque absent, qui refusèrent de la prendre en charge. Les Mihara eurent relativement plus de chance, ils étaient par trop dispersés et instables pour pouvoir être retrouvés par les autorités - fussent-ils encore en vie. Meguru fut donc envoyée dans un orphelinat, effectuant un dernier geste d'adieu aux portes de la maison derrière laquelle reposait encore sa famille.

-Bye-bye... Maman, Papa, Kaneki....

Les années qui suivirent présentèrent un schéma toujours similaire, toujours dramatique. Une suite de malheurs ne cessait de frapper où elle mettait les pieds, comme si la maladie et la mort suivaient chacun de ses pas... Oui... Comme une malédiction. Elle était présente sur les lieux de nombreux drames et accidents, et en ressortait toujours indemne. Mihara fut rapidement surnommée "l'Enfant maudit" tant par les enfants que par les adultes, d'aucun tentèrent de la blesser et même de la tuer, mais la mort les frappait toujours en premier. Le pouvoir de ses yeux était véritablement effrayant, ils affectaient la destinée à tel point qu'aucun être humain ordinaire ne pouvait leur résister. Ils maudissaient tout ce qui avait l'audace de l'approcher, la laissant seule à jamais.
.






"L'Église m'a donné un foyer, un avenir et une raison d'exister.
Je lui donne volontiers mon sang en paiement de cette dette dont je ne pourrais jamais m'acquitter."

La vie est une chose mystérieuse. Alors même qu'il semble n'y avoir plus aucun espoir, aucune raison de vivre en dehors d'un instinct primaire de sauvegarde, un simple changement de perspective, une rencontre fortuite ou orchestrée, peut bouleverser jusqu'aux fondements de votre existence. Rejetée par les humains, par sa famille, la jeune fille n'avait même pas la force de mourir des mains des vampires qui la poursuivaient. Son corps refusait tel destin, son sang repoussait et purifiait le sang noir, parcourant chacune des pores de la bête pour la détruire de l'intérieur. Combien de Dead disparurent en poussière au moment où ils plongèrent leurs crocs dans sa chair? La jeune porteuse du Deep Blood était une drogue mortelle pour les vampires, et se fit malgré elle une petite réputation alors qu'elle n'était pas encore pubère. Une jeune enfant, vierge bien sûr, au sang plus excitant qu'aucun autre, qui vaporisait les goules au moindre contact, et semblait poursuivie par une étrange malédiction. Elle était une forme de graal pour les buveurs de sang, et devint naturellement une source d'intérêt pour leurs plus grands ennemis.

Elle fut ainsi rapidement repérée et sécurisée par les forces de l'Eglise. Malgré leur manque d'influence au Japon, un grand nombre d'exécuteurs et de prêtres avaient fait le voyage afin de surveiller un rituel magique de grande envergure qui se déroulait dans une ville à l'Ouest, également remplie de vampires. Mais il s'agit là d'une toute autre histoire. Perdue au sein d'une des nombreuses campagnes du Kansai, Meguru fut approchée par un "prêtre" qui se faisait appeler Henry. Lorsqu'il comprit la nature du pouvoir de l'enfant, il fit préparer un artefact capable d'annihiler l'influence de ses yeux, et décida de la prendre sous son aile. S'agissait-il d'un plan finement orchestré, d'un coup du destin ou d'une simple envie passagère? Meguru ne s'est jamais interrogée à ce sujet, elle n'avait cure d'être manipulée par la personne qui lui avait tout donné, celui qui avait remis en marche son temps qui s'était stoppé.

La petite fille n'avait pas encore dix ans lorsqu'elle fut adoptée par le vieil homme. L'Église procéda à de nombreux examens de son corps et de son sang, sans pouvoir reproduire le phénomène naturel qui l'habitait: l'équilibre fragile entre la pureté du sang humain qu'ils désiraient et la férocité d'un sang démoniaque dont ils se seraient bien passés semblait se briser dès lors qu'elle n'était plus à proximité. La jeune fille fut donc utilisée comme un aimant à vampires, dans un premier temps. Elle était jetée au milieu d'un village en pâture pour un apôtre, jusqu'à ce que ce dernier, dépourvu de familiers et incapable de résister à ses pulsions, ne sorte de lui-même pour la dévorer. Cette méthode sauvait bien des troubles aux exécuteurs en "faisant sortir le lapin de son terrier". Son père et mentor lui fournit un entraînement à la survie et au combat strict, ayant lui-même été chasseur de vampires, et elle apprit petit à petit à maitriser un autre don qu'elle s'était découvert, celui de contrôler son propre sang.
Elle finit par entrer au sein de l'Ordre des Exécuteurs. Des mois de tortures physiques, psychologiques et spirituelles plus tard, la jeune fille devint une executrice. Une hérétique tueuse d'hérétiques suivant les préceptes du huitième sacrement, déterminée à utiliser tous les moyens à sa disposition pour sauver l'humanité des monstres, non, du virus que représentaient les apôtres de la mort. Elle avait alors 12 ans.
La venue d'une créature au sang-mêlé au sein de la première ligne de combat de l'humanité lui valut mépris et dédain - quand sa vie n'était pas directement menacée par un tir allié. Mais elle n'en avait cure. L'important pour un exécuteur n'est pas de sauver, mais de détruire, il ne s'agit pas de marcher sur les traces du Sauveur, de répandre les paroles divines afin de guider les âmes égarées, mais d'oblitérer de la surface de la terre toute hérésie que la Foi ne peut renier. Un executeur ne sauve pas d'âmes, il détruit des existences; il n'observe pas la mansuétude du Seigneur, mais répand son Jugement. Il devient une véritable machine de mort. Tant que le nom du Tout-Puissant est conservé, toutes les hérésies sont pardonnées, même si elle en vient à utiliser le pouvoir des démons pour vaincre les forces des ténèbres.

À quel moment exactement avait-elle choisi d'emprunter cette voie? Elle ne s'en souvenait plus, peut-être n'était-ce qu'une autre pulsion de son sang mêlé, héritière d'une famille vouée à devenir le poison des vampires et d'un ancien démon baignant dans la violence et les flammes. Ou s'agissait-il de l'égoïsme d'une enfant prodigieuse qui pouvait enfin libérer ce talent qu'on lui avait toujours refusé? Au fond, rien n'avait changé. Ses yeux répandaient toujours le malheur et la mort, maintenant chaque parcelle de son sang contribuait à cette finalité. Mais chacune de ces morts rendait le monde un peu meilleur, chaque bête abbatue rejoignait la voie de l'Absolution et pouvait finalement quitter son enveloppe charnelle. Meguru n'avait pas oublié. Les nombreux textes que le Père Henry lui lisait chaque soir, le chemin de prières et de salvations qu'il avait tracé pour la pécheresse qu'elle était, et les multiples pardons qu'il lui avait accordés. Il avait finalement rejoins le Seigneur, brisant un peu plus le coeur de la jeune fille, mais il était parti avec le sourire, béni selon ses propres mots, de l'avoir rencontrée et d'avoir eu l'honneur de l'élever. Il disparut, mais ses paroles demeuraient profondément ancrées en elle. La jeune fille doutait encore parfois de son droit au bonheur, mais elle n'avait jamais vacillé dans sa foi.
.






"Aaaaah, voilà pourquoi j'adore les vampires! Démembrés, lacérés, brûlés, et malgré tout, vous survivez!
Oh non, c'est si bon, je ne peux plus m'arrêter, encore, encore, criez encore plus fort, MONSTRES!!"

Cette nuit, les loups avaient cessé de hurler. Sous le pâle reflet d'une demi-Lune à présent masquée par les nuages, sans autre bruit que celui de leur combat, deux monstrueuses bêtes s'égorgeaient. Et au loin, une humaine assistait au triste spectacle d'un enfant de la Lune aux prises avec une engeance des Flammes. Les mouvements des deux créatures paraissaient irréels et grotesques, dépourvus de la moindre trace d'humanité. Soumis à leurs pulsions respectives, les deux bêtes, l'une noire et argentée, l'autre rouge et dorée, valsaient.
La démone aux cheveux rougeoyants était entrée dans une furie destructrice: comme une bète acculée qui arrachait un oeil à un prédateur trop sûr de lui, elle venait d'oblitérer l'un des membres du vampire qu'elle affrontait et s'acharnait à le pourchasser pour lui arracher les autres. Ses yeux dorés - de si beaux yeux, vraiment - étaient devenus fous et s'efforçaient de traquer leur proie, ne la laissant pas se soustraire à leur emprise. Les rues du village étaient parsemées de sang, et la démone elle-même en était recouverte.
Oh, c'était donc cela: voilà pourquoi ils la surnommaient ainsi.
Crimson Bloody Maiden... Une vierge rouge de sang.

- Cesse de bouger, monstre!!

Il y eut un choc, et la terre s'affaissa. Le vampire, bien que blessé par de nombreuses armes saintes, conservait l'avantage de la vitesse. Il avait perdu un bras, mais rien de vraiment handicapant, non, ce qui était brisé n'était pas condition physique, mais son état mental. Il avait acculée la jeune chasseuse qui était impunément venue chercher sa tête, et son arrogance lui avait couté ses Deads ainsi que son ascendant sur l'affrontement. Cette fille était un véritable démon, une tueuse enragée digne des forces de cette abominable Église. Elle lui était inférieure, mais la malédiction qu'elle portait était forte. La Lune l'avait abandonné, recouverte par un immense voile nuageux, les vitres se brisaient, des canalisations souterraines accumulaient trop de pressions et débouchaient par le sol, son arme s'était enrayée au moment de porter le coup de grâce... Ces mystic eyes étaient une véritable plaie, et comme si cela ne suffisait pas, elle venait de jeter son humanité et de céder aux pulsions démoniaques. Il avait déjà eu vent des prouesses de demi-démons orientaux, et un retour vers les ancêtres n'était pas un bon signe, même pour un vampire de plusieurs siècles.

- Envoyer un démon à la chasse aux monstres... L'Église est-elle si désespérée!?

Où trouvait-il encore l'énergie de maudire le clergé, elle ne pouvait pas l'imaginer. L'executrice qui observait la scène était revenue plus tôt que prévue, mais ne pouvait pas vraiment intervenir dans un tel combat. Dans le pire des cas, si la jeune fille ne retrouvait pas la raison, elle devrait abattre les deux, ou se replier. Ah, voilà pourquoi les nouveaux étaient toujours...

La course se poursuivit le long des murs, de toits en toits. Bien qu'il semblait anormalement excité, l'apôtre n'avait visiblement pas perdu toute sa raison, et comptait sur sa régénération pour reprendre l'ascendant. La bète qui lui faisait face avait un instinct surprenant, s'il n'était pas à son pic lorsqu'il attaquait, il y perdrait à nouveau un bras. Dire que son sang avait l'air si délicieux, il n'arrivait toujours pas à croire qu'il l'ait brulé... Était-elle bénie, elle, un démon pareil?? L'odeur s'était atténuée suite à sa transformation, mais il aurait pu jurer qu'elle serait une meilleure proie que cette enfant qu'il avait emportée quelques jours plus tôt. Vraiment, pour l'effort qu'il y mettait, elle avait intérêt à satisfaire tous ses désirs!

- HA!

Il esquiva de justesse une autre attaque, mais cette fois, il était prêt à contre-attaquer. Son bras s'était régénéré, et d'un puissant coup de griffe, il lacéra la poitrine de la jeune femme, répandant son sang comme une fontaine. Ah, quel bonheur de se baigner dans...

-...!!
-... Bye.

Ce visage. Elle venait d'être blessée presque mortellement, et plutôt que de sombrer sous le choc, elle l'avait fixé, et tout le sang expulsé se concentra immédiatement sur son corps, accompagné de celui qui résidait encore sur ses vêtements.
Ce visage. À cet instant précis, il n'avait plus rien de sain. Un sourire carnassier déformant ses traits, un regard lubrique et une expression entre la luxure et la gloutonise. C'était... Un visage humain. Il ne s'agissait même plus de l'influence de son sang, cette expression là appartenait à une race bien plus destructrice et sournoise, une race qu'il ne connaissait que trop bien.

- CHIENS DE L'EGLI-

Et le sang qui le recouvrait se changea en lames, découpant et déchiquetant toute la partie supérieure du corps du vampire, avant d'en bouillir les restes. Ne restaient que deux jambes, imperturbables et droites face à leur destinée.
La jeune fille tomba à genoux, le visage encore agare. La paire de bottes toujours surmontée de jambes s'effondra à son tour, et ce qui semblait être le visage de l'apôtre commençait déjà à se reconstituer.

- Oh, c'est vrai. Même si la Lune est masquée, elle continue à agir, pas vrai?

La bète assoiffée de sang semblait s'être calmée... Non, était-elle rassasiée? La chasseuse avait une voix toujours aussi forte et condescendante, ses cheveux et ses yeux n'avaient pas perdu de leur éclat et pourtant... Comment pouvait-elle parler si calmement? Non... Pourquoi semblait-elle si soulagée, si enjouée après tout cela... Qu'était-elle en train... De faire...?

- Bonne nuit.

Elle porta la croix qui pendait autour de son cou à l'une de ses blessures, la serra très fort au sein de son poing, et l'abattit violemment sur le visage en régénération du vampire. Une fois, le sol trembla sous le choc et une lumière traversa la nuit noire. Elle leva à nouveau son poing, deux fois, les os se brisèrent sous son poids. Trois fois, l'oeil droit encore tremblant fut applatit dans un crispement atroce. Quatre fois, cinq fois, six fois, sept fois, le rythme des coups allait en s'intensifiant et la jeune fille commença à rire, comme une petite fille qui torturait pour la première fois une grenouille. Tout ce qui formait le corps du vampire commença à se dissiper et Meguru bascula en arrière, la respiration haletante et le coeur encore en surchauffe, tandis que ses cheveux reprennaient graduellement une teinte plus rosée. L'adrénaline et l'excitation qui l'avaient emportée ne tarderaient pas à se dissiper, et elle souffrirait atrocement. Après tout, ce monstre venait de lui ouvrir le ventre et son corps ne pourrait se régénérer tout seul.

- Tu as perdu ça.

Une objet heurta son crâne avec force, atterissant sur sa poitrine. Elle ne pouvait pas lever les yeux pour les voir, mais il s'agissait certainement de ses lunettes... Oui, au toucher, il n'y avait aucun doute. Elle les posa nonchalamment sur son nez, profitant à nouveau du ciel étoilé.

- Je suis surprise, je pensais qu'ils t'avaient faite transférer pour se débarasser de toi, mais tu pourrais tenir quelques temps...

La jeune exécutrice tenta de se relever, mais abandonna rapidement l'idée pour finalement parvenir à une position assise qui la satisfaisait. Une jeune femme à la tenue extravagante se tenait à ses côtés, plantant ses Blacks Keys dans quelques résidus encore présents physiquement. "L'exorcisme" auquel s'était adonné Meguru semblait avoir fonctionné - et elle appelait cela un exorcisme simplement en raison de l'artefact, il s'agissait plus d'un massacre - mais prudence était ici mère de sûreté. Ce vampire n'était pas extrêmement vieux, mais il était indépendant, et donc plus problématiques que de simples pantins ou progénitures.

- Tu es en lambeaux, 8ème siège... Enfin, douze jours parmi nous, tu as déjà dépassé le record du précédent. Ne bouge pas, je vais appliquer les premiers soins.

Sa senpai était vraiment formidable. Forte, belle, intelligente, charismatique... Elle avait ses sautes d'humeurs parfois, et avait des hobbies étranges, mais elle était toujours sérieuse et impitoyable lorsqu'elle travaillait. Et elle ne la traitait pas spécialement. Elles avaient évoqué la malédiction de ses mystic eyes par le passé, mais la chasseuse ne semblait pas s'en préoccuper. Peut-être avait-elle déjà vécu une expérience similaire...?

- J'ai reçu mes nouveaux ordres, ah, et j'ai aussi récupéré les tiens.

Recevoir des ordres d'affectation pendant une opération était... Quelque chose qui ne la surprenait plus. Non, ce qui l'étonnait était qu'une lettre lui fût destiné. Elle n'avait encore jamais rencontré la dirigeante du Burial, mais elle aurait pu jurer qu'elle souhaitait sa mort - et celle de sa senpai au passage - tant les affectations qu'elles recevaient étaient absurdes. Le contenu de la lettre était extrêmement pauvre, simplement un lieu, Kyoto. Et pour le reste, "démerdez-vous" dixit la lettre.

- Ils ne veulent vraiment rien avoir à faire avec le Japon on dirait... Enfin, je suppose que c'est notre terrain.
- Huh?
- Je vais également à Kyoto. Mais s'ils assignent le membre de réserve en plus, la situation ne doit pas être toute rose...

Au vue de la durée de vie habituelle des membres de réserve, Meguru s'imaginait surtout qu'ils voulaient la coller dans les pattes d'un autre membre pour gagner du temps. Son siège était celui réservé par l'Église, elle n'était donc pas vraiment aimé au sein de la petite structure, et pour être tout à fait réaliste, ce qu'avait mentionné sa senpai plus tôt était probablement vrai aussi: l'Église l'avait envoyée ici pour la faire tuer. Ah, tant d'amour et de compassion à son égard...

- Allons-y, Meguru.
- ... Ah! Oui, Ciel-senpai!
- Pourquoi ce sourire tout d'un coup? Tu es en lambeaux, montre plus de retenue.
- D'a...D'accord!

Quel étrange sentiment... Le simple fait d'entendre son prénom de ces lèvres l'avait bouleversée. C'était idiot, il ne s'agissait que de son nom... Mais d'aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle ne l'avait jamais appelée ainsi depuis son arrivée. Peut-être cette femme n'avait-elle pas non plus l'habitude d'opérer avec quelqu'un d'autre?
Meguru observa de nouveau la feuille de papier, qui disparut dans ses mains. Les membres du Burial n'opéraient que rarement par binômes, enfin, elle ne savait toujours pas si elle comptait pour un au sein de la structure... Dans un cas comme dans l'autre, elle tâcherait de profiter au maximum de son retour au Japon. Oh, elle devait penser à un nom d'emprunt également, n'est-ce pas? ... Ah. Non, à vrai dire il était tout trouvé...

- ...Mihara conviendra.
- Hum?
- Ah, non, désolée!

Mihara Meguru. Étrangement, le nom de sa mère convenait parfaitement. Mihara est un nom possédant sa propre signification: un ensemble de trois principes, trois vérités fondamentales...
Meguru caressa la croix qu'elle avait remise autour de son cou.
Oui, cela convenait parfaitement.

À PROPOS DE VOUS



Âge : 25 ans
Expérience RP : 10 ans
Les animes/jeux Fate que vous connaissez : Non, je ne vais pas tous les lister.
Comment avez-vous connu le forum ? J'y suis depuis la V1 =p
Quelque chose à ajouter ? : Fuyukai desu!
Bloody Maiden
avatar
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 23/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Aoû - 15:15
Bien alors.

Commençons.

Dans l'ensemble, fiche bien rédigée, très peu de fautes, agréable à lire, rien à dire sur la forme. Au niveau du compte des pouvoirs/equipements, tout est bon, donc il ne reste qu'à aborder les points un par un.

- Bon, bah blood potency, c'est la capacité de base, donc y a rien à dire là dessus.

-Mystic Eyes Killer: aucun souci là dessus, un MC qui désactive les ME, rien d'extravagant.
-Philips Cross: Un artefact de l'Eglise qui contre les DA d'Europe, aucun souci. Pour les chiffres en question, tu verras avec les rouges.
- Les 2 flingues, pas de souci non plus. Ce sont simplement des pistolets à peinture, qui fonctionnent en harmonie avec ton pouvoir sur le sang. Par contres, pour les dégâts des "balles de sang", faudra voir avec les rouges aussi. Vu que c'est à priori du sang solidifié.
- BK: set de base, nickel.

-Bloody Maiden: donc on a là un pouvoir de manipulation du sang qui permet également de changer la forme de celui-ci. Dans la globalité, je suis ok, par contre pour le fait d'améliorer les capacités physiques, là je suis moins ok, car meme si ton sang te permet de manipuler ton sang, au niveau interne, je suis d'accord que ça permette de stopper des saignements, mais pour ce qui est de buff les capacités physiques, on est presque dans un autre domaine, qui de plus requiert des connaissances appropriées. Donc ça me dérange un peu ce dernier petit point, donc à voir.
- ME of Jinx: sur le principe, je suis totalement ok, j'aime meme beaucoup, par contre le fait est qu'on ne peut pas modifier les stats de base, dont la LCK, donc tu ne pourras modifier directement la LCK, mais après ça peut se traduire par des malus rp dépendant de la LCK ennemie.
- Deep Blood: Pas de souci.

- Description physique et morale: tout est bien décrit et écrit, aucun souci.
- Pareil pour l'hstoire, juste que au tout début j'ai eu peur que tu zappes toute l'enfance, mes craintes s'étant envolées par la suite.



Donc, juste 2/3 points à discuter
Ennemi Public
avatar
Nombre de messages : 129
Master de : Raschid Al-din Sinan
Date d'inscription : 02/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Aoû - 15:43
Coucou! Merci pour le passage ^^

J'ai pas grand chose à redire en fait, je pense pas spécialement que les armes qui tirent des balles de sang fassent des dégâts importants de base, c'est comme se prendre un tir de paintball dans la tête, oui ça fait mal (pour ça que y'a des protections) mais je vois honnêtement pas le truc faire beaucoup plus de dégâts qu'une protection basique xD. L'intérêt comme tu t'en doutes c'est de manipuler le sang en tirant ou à l'impact, et de blesser les créatures surnaturelles vu que ça reste son sang ^^ Pour la croix de Philippe c'est un peu plus large que des DA d'Europe, ça fonctionne sur les possessions, les bêtes liées aux dragons, succubes, basiquement ce qui est lié à ce genre de créatures. Une kitsune elle en a raf, un humain et un servant aussi, sauf éventuellement si c'est Vlad ou Arthuria qui n'aurait pas de magic resistance xD

Bloody Maiden: Le rationnel derrière cet aspect du pouvoir, c'est l'augmentation des capacités physiques via poussée d'adrénaline et circulation plus rapide du sang dans le corps (bah... Un peu comme un up de Blood Potency d'une certaine manière xD). Si l'aspect dérange, je peux l'enlever, ça me fait plus d'effets systèmes sur l'effet principal, pareil pour les saignements qui se stoppent, c'est plus un dérivé liée à l'utilisation du pouvoir, je peux m'en passer.

ME of Jinx: En fait, sur le principe, c'est exactement ce que fait le ME: diminuer la LCK xD
Après je sais pas exactement comment ça se traduit sur le forum pdv système, on peut modifier le second effet sinon, et prendre la base 160-LCk (ou autre formule, j'ai juste fait rang 8-LCK XD) à chaque personne que Meguru regarde, éventuellement un up s'il croise son regard, et stater les autres effets (dysfonctionnement sur les objets conventionnels, réduction d'effets sur des sorts MC inférieur selon leur rang etc). Pour le coup je vous laisse proposer =p

Voilà voilà xD
Bloody Maiden
avatar
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 23/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 5 Aoû - 14:38
Donc

Pour Bloody Maiden, retire juste l'effet "buff des capacités physiques" et je suis okay. Pour l'arret des saignements, comme tu veux, moi ça me pose de probleme.

Pour ME of Jinx, je laisserais les Rouges décider.


Dis moi, quand c'est bon  et va pour la première valid' :)
Ennemi Public
avatar
Nombre de messages : 129
Master de : Raschid Al-din Sinan
Date d'inscription : 02/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 5 Aoû - 18:53
Done =)
Bloody Maiden
avatar
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 23/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Aoû - 23:39
Oups, désolé, j'avais pas vu ton message > <

Première validation!
Ennemi Public
avatar
Nombre de messages : 129
Master de : Raschid Al-din Sinan
Date d'inscription : 02/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 11 Aoû - 11:53
Hop, me voilà (enfin), mais j'aime me faire désirer /paf/

Techniquement peu à redire sur l'ensemble, Jack ayant quasiment tout vu, on va juste fixer ce fameux Mystic Eyes of Jinx qui affecte dans ta version la LCK et d'autres choses du coup au vue de ta description. Donc ce que je te propose c'est :

- quand le regarde de Miharu est dans le champ de vision de la cible, si la LCK - 4 rangs de la cible est inférieure au rang du Pouvoir, ses actions subiront un malus de 80.
- réduit les effets des MC de rang inférieur au Pouvoir de 80.
- entraîne des dysfonctionnement des objets non-magiques à mécanisme, électronique,.. (effet rp)
- effets négatifs (reste rp)

Pour le dysfonctionnement, je ne le laisse que pour les objets et non les sorts, vu que le points précédent les affecte déjà en baissant l'ATT M.

Les descriptions et l'histoire rien à redire (comme d'hab j'ai envie de dire). Par contre un détail, tu as évoqué les Yagami dedans as-tu pensé à un lien avec Kazuma ? ><

Voilà pour l'heure ^^

Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4197
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Dim 14 Aoû - 14:37
Coucou!

Alors pour les ME of Jinx, l'idée me plait mais j'aimerai juste si possible conserver le côté "Jinx" qui fait un peu loi de Murphy: plus t'as la poisse, plus t'as la poisse.

Du coup est-ce qu'on pourrait lier les effets à la LCK de l'adversaire (sans affecter directement la stats, la LCK agirait comme une protection naturelle de la personne en face en fait). Et second point, ta formulation sur la première phrase m'embête un peu, les ME prennent effets soient lorsque le porteur "voit" quelque chose (Flame, Distortion, MEODP, Pure Eyes), ou bien lorsqu'une personne croise leur regard (Charm, Enchant, Bind...). Pour moi, Jinx était sur la première avec effets renforcés lors du second (oui j'ai tenté un mix xD) et dans ton cas c'est uniquement le second, ce qui retourne le principe du pouvoir.

Du coup, est-ce que quelque chose comme ça vous conviendrait?

- Pour toute cible dans le champ de vision de Meguru, si la LCK - 4 rangs de la cible est inférieure au rang du Pouvoir, ses actions subiront un malus de 80. Si LCK est la plus haute stat du personnage, il subira un malus de 40, si LCK est sa stat la plus basse, un malus de 120.
- réduit les effets des MC de rang inférieur au Pouvoir de 80.
- entraîne des dysfonctionnement des objets non-magiques à mécanisme, électronique,.. (effet rp)
- effets négatifs (reste rp)
Bloody Maiden
avatar
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 23/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 14 Aoû - 16:15
De manière globale cette proposition me va, il va juste falloir revoir le chiffrage car tes 2 effets pouvant se cumuler on dépasse 160. Le but étant de tomber pile dessus ou de s'en approcher à défaut ^^

Du coup je te dirai ça :

- Pour toute cible dans le champ de vision de Meguru, si la LCK - 4 rangs de la cible est inférieure au rang du Pouvoir, ses actions subiront un malus de 40. Si LCK est la plus haute stat du personnage, il subira un malus de 30, si LCK est sa stat la plus basse, un malus de 60.
- réduit les effets des MC de rang inférieur au Pouvoir de 60.

Je te réduis dans ce calcul sur le MC pour booster un peu le nouveau chiffrage du premier effet, qui je pense est le plus important pour toi.

Donc qu'on soit bien d'accord, je préfère m'en assurer, quand le pouvoir est activé :
- malus de 40
+ 30 si LCK la plus haute
+ 40 si LCK la plus basse

Ce qui nous donne un mini théorique de 40 de malus (même si dans la pratique ça risque d'être plus 70) jusqu'à 100. Cumulable avec l'effet de réduction de MC, menant à 160 maxi.

Si ça te conviens, je te laisse procéder aux modifs et on sera bon ^^
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4197
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Lun 15 Aoû - 10:41
Hum... Oui mais là mon pouvoir est totalement nerfé du coup XD

Selon la proposition de base j'arrive à -80 tout le temps, -80 pour les MC ce qui donnait -160 (et encore il faut que l'ennemi ait un MC, mais bon tout le monde en a donc ça va).
Là j'arrive à -60 pour les MC, mais -100 juste si la LCK adverse est sa stat la plus faible (1 chance sur 7), dans tous les autres cas je suis -80 voire -70. Du coup je suis perdante 5 fois sur 7, la base d'un pouvoir passif étant de faire -160, je l'atteins pour ainsi dire jamais (c'est tout le temps 140 et parfois 130) ^^
D'où le fait d'augmenter ou de réduire avec une base 160 (5/7 du temps je fais 160, 1/7 je fais moins, 1/7 je fais plus), si tu fais que réduire, le pouvoir est simplement nerfé, à ce compte là autant garder -80/-80 et accentuer la malchance selon la LCK d'un point de vue rp, ou je ne fais qu'y perdre.
Bloody Maiden
avatar
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 23/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 15 Aoû - 12:32
Ça c’est l'inconvénient de ce type de pouvoir basé sur des conditions. Leur chiffres sont basés sur leur maximum possible. Sinon c'est assez facile en se basant sur une moyenne avec ce genre de choses d'arriver dans certaines circonstances à dépasser la puissance du pouvoir. En étant malin on peut faire en sorte que ces circonstances exceptionnelles ne le soient pas si souvent. Une porte donc que n'ouvriront pas.

C'est un peu comme le fait de cumuler les effets cela a ses avantages et ses inconvénients. Sachant que de base un malus en moyenne de 80 sur toutes les actions de l’adversaire est loin d'être dégueulasse, puisque bon 2 actions par tour ça fait 160. Un peu que s'ajoute le MC l'adversaire pleure sa mère comme on dit. Donc nerf peut-être, mais c'est pas non plus devenu ridicule ><
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4197
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Lun 15 Aoû - 23:57
Hum, je vois, mais baser les conditions sur un maximum possible fait qu'indubitablement, ton pouvoir se retrouve inférieur à un pouvoir équivalent. Là si j'ai le choix entre avoir 160 en permanence (pouvoir passif) ou 140 et 1 fois sur 7, 160, le choix est assez vite fait ^^ Quant aux circonstances exceptionnelles, c'est pas moi qui décide de la chance des joueurs après, s'ils veulent éviter de prendre un surcoût ils n'ont qu'à faire en sorte que la chance ne soit pas leur stat la plus mauvaise xD

Donc je reprends la première proposition que tu m'avais faite, avec juste un changement au niveau de la formulation:

- Pour toute cible dans le champ de vision de Meguru, si la LCK - 4 rangs de la cible est inférieure au rang du Pouvoir, ses actions subiront un malus de 80.
- réduit les effets des MC de rang inférieur au Pouvoir de 80.
- entraîne des dysfonctionnement des objets non-magiques à mécanisme, électronique,.. (effet rp)
- effets négatifs (reste rp)

Si pour toi c'est bon on part là dessus.
Bloody Maiden
avatar
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 23/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Aoû - 10:42
Dans certains cas selon la stat en jeu et ce qu'on en fait ça peut être intéressant, mais là c’est vrai que dans ton cas c'est pas le plus optimal. Après voilà le souci tu l'as bien dis c’est que ça dépend sur qui tu tombes et plus que jamais ><

C’est bon pour moi comme ça ;)
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4197
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Aoû - 11:29
C'est bon c'est édité.
Pour les Yagami j'ai juste pris un nom de famille lambda et un peu connoté, j'avais totalement oublié Kazuma xD. C'est un nom assez courant au Japon, mais au pire si y'a besoin je change c'est pas le soucis.
Bloody Maiden
avatar
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 23/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Aoû - 12:15
C'était juste pour savoir pour qu'il n'y est pas de soucis au cas donc pas de problème alors.

Personnage validé, tu peux aller t'amuser Haha
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4197
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Fév - 18:23
Aucune activité depuis plusieurs mois ni déclaration d'absence. Personnage dévalidé.
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4197
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: Avant de débuter :: Présentations :: Panthéon des âmes :: Civils