Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas

Dim 17 Juil - 23:23

Ales Schneider

Age : 24 ans
Nationalité : Allemande
Organisation : Aucune
Fonction : Assassin, master



Oshino Ougi - Monogatari series

CARACTÉRISTIQUES

Type : Humanoïd
Classe : Human Magus

Statistiques :
STR : C
END : D
AGI : A
MAG : C
LCK : C



CAPACITÉ(S) DE CLASSE


Element Mastery : Capable d'utiliser l'élément démoniaque

Entrainement magique correcte : sorts : Workshop, Memory Erasure et Safe Zone connus.

Crafteur : Est capable de fabriquer ses potions spéciales elle même et également certains MC liés à l'art de l'assassinat.
EQUIPEMENT


Mörder von Magus - rang A :
Une dague noire transmise dans la famille Schneider. Cette arme uniformément noire, à peine plus longue qu'un couteau de boucher et finement ouvragée avec un fourreau à motif de deux serpents enroulés, symboles de la famille Schneider, ainsi qu'une lame ondulée. En plus d'être d'une qualité indéniable en tant qu'arme, une fois portée par un Schneider la lame semble se doter d'une volonté propre améliorant la précision des mouvements offensifs de l'utilisateur. De plus l'énergie négative qui le recouvre agit comme un poison perturbant la magie de ceux qui subiront une blessure de cette dague.

Objet : gilet renforcé

Objet : Poison anti mage soluble, un poison spécial engourdissant les circuits magiques quand avalé, il s’agit de l'une des spécialités des Schneider.

Objet : Magic Crest des Schneider  
Bien que mineure et bien souvent oubliée, la famille Schneider transmet son savoir et ses sorts depuis déjà un bon nombre de générations. Ce Crest est d'ailleurs indispensable à l'utilisation du Mystic Code des Schneider le : Mörder von Magus, et permet également de tirer le plein potentiel du pouvoir Schwarze Hände.

SORTS


Bénédiction de Lilith [Démonique - Soutien - D] :
La cible se voit entourée d'une aura violacée facilitant tous ses mouvements le rendant plus léger et capable de se déplacer plus vite pendant son temps d'effet.

Lame infâme [Démoniaque - Soutien - D] :
Entoure une lame d'énergie démoniaque qui se déchargera dans la chaire de la prochaine personne qui serra blessée par cette arme.  

Choc impur [Démoniaque - Offensif - E] :
Génère une petite sphère violette pouvant se déplacer sur une dizaine de mètres avant d'exploser.


Régénération impie [Démoniaque - Soin - B] :

Une aura noire entoure la cible dont les blessures se referment et les os se remettent en place tous seuls comme des grands. On entend toujours quelques sons disgracieux dans ce processus qui paraitra naturellement malsain à l'observateur peu habitué.

POUVOIRS


Schwarze Hände [rang B - actif] :
Ales est depuis longtemps capable de générer une fumée noire recouvrant ce qu'elle veut dans un rayon de 20 mètres. Mais les réels possibilités de ce pouvoir sont en réalité les étranges mains pouvant soudainement sortir de cette fumée pour saisir toute personne s'y trouvant. Les mains n'ont pas une force colossale mais sont nombreuses et se désagrègent pour se régénérer instantanément quand on tente de les retirer physiquement. Ainsi les victimes de ce pouvoir voient leur capacité de mouvement fortement réduite, quelque peu pour les parades mais surtout pour les esquives et les déplacements.


PHYSIQUE




Le visage d'Ales est étrangement vide, de fait il est plutôt lisse et simple si l'on s'en tient uniquement à ses traits, mais surtout totalement dépourvu de la moindre marque, comme si rien n'avait j'avais éraflé sa peau pour y créer une quelconque imperfection. Ce côté basique et vide au premier abord lui est utile, car il lui permet de passer relativement inaperçue quand elle le désire, bien que cela dépende en grande partie de l’expression qu'elle choisie d'arborer. En effet au naturel, elle n'abandonne jamais son petit sourire malsain et amusé semblable à celui d'une enfant fascinée par le monde qui l'entour. Mais quand elle décide de s'infiltrer quelque part elle aborde une expression neutre et calme rendant son visage vide de toute réelle émotion et donc très peu remarquable là dessus. Pourtant l'observateur attentif retiendra tout de même une blancheur de peau bien inhabituelle pouvant faire officie de repère. Contrastant totalement avec cette pâleur, ses yeux comme ses cheveux sont d'un noir intense sans réel relief accentuant l'impression de lisse qui en ressort.

Bien que délicats ses traits ne sont pas particulièrement féminins, au point qu’habillée de manière adéquate on pourrait aisément la confondre avec un garçon. Mais dans tous les cas c'est sur son âge supposé qu'elle parvient facilement à tromper, en fonction de sa tenue elle pourrai facilement affirmer avoir n'importe quel âge entre quatorze et vingt cinq ans sans que personne n'en soit étonné. Elle est aidée sur ce plan par sa petite taille n’atteignant que difficilement le mètre soixante et sa silhouette fine. Car comme dit plus tôt, si elle peut se déguiser en garçon c'est bien que les marques de sa féminité ne sont pas particulièrement proéminentes, des vêtements amples peuvent facilement les cacher. Et de ce point de vu là, elle n'a clairement aucune honte à en profiter puisque sa garde robe est remplie de tenues variées, allant des uniformes féminins et masculins des lycées les plus proches quand elle peut se les procurer, à des tenues officielles en passant par des plus exotiques tels que les tenues de serveuses et autres. Bien qu'une partie d'entre elles soient là pour son simple amusement personnel, ces tenues sont en réalité des outils de travail nécessaire à ses infiltrations et qu'elle compte bien rendre utiles pour la guerre du Graal.

Autrement il faut reconnaître que bien que loin des canons de beautés, la bougresse n'est pas dépourvue de charmes. Son visage mystérieux saura en séduire certains et bien que petites, ses formes féminines sont plutôt bien proportionnée. De plus si l'on se donne la peine de  lui retirer les vêtements larges qu'elle porte souvent, on pourra constater que son corps est bien plus athlétique qu'il n'en a l'air. Même si sa stature général reste maigre, ses muscles sont présents et régulièrement travaillés bien que d'avantage orientés vers une agilité compacte et efficace que vers un physique de poseuse virile. De plus ses bras et jambes plutôt fins sembles un peu trop longs par rapport au petit corps de la magus ce qui lui donne parfois un petit air étrange dans ses mouvements, mais elle ne s'en plaint pas, c'est plutôt utile pour le maniement de la dague qu'elle porte en générale cachée dans un sac ou accrochée à un fourreau sanglé autour de son ventre. D'ailleurs il est à noter que le choix des vêtements larges n'est pas anodins puisqu'elle cache généralement en dessous un gilet renforcé, au cas où. Enfin elle portait déjà très souvent de fins gants noirs et ce bien avant qu'ils ne servent également à cacher les Command Spells sur sa main gauche.
CARACTÈRE



L'aspect le plus primordial du caractère d'Ales est sans l'ombre d'un doute son affection pour l'art de l'assassina. Et il convient là d'être précis dans les termes, car le meurtre en lui même ne lui apporte qu'une satisfaction modérée : celle du travail bien fait terminé.  Ce qu'elle aime par dessus tout en revanche c'est ce qui vient avant : se déguiser et jouer un rôle pour rassembler les informations en trompant la cible et son entourage, prévoir un plan d'attaque parfait pour atteindre la victime au moment optimal et enfin ce moment magique où acculée, la cible lui lance un final et délectable regard de terreur et de désespoir. Une fois tout cela accomplit, la jeune femme est généralement plus que satisfaite et finira sa cible d'un coup propre et sans bavure dans le cou. Vous l'aurez comprit, la jeune femme bien que faisant preuve d'un certain sadisme apprécie surtout le travail bien fait. Comme mentionné plus tôt, c'est dans ce but qu'elle possède un certain talent d'actrice quand il s’agit de s'introduire dans divers lieu en jouant différents rôles. Son amour du déguisement n'est cependant pas uniquement lié à son travail, il lui arrive de s'habiller et de se conduire comme un garçon pour quelques jours simplement par plaisir ou pour ne pas perdre l'habitude. Elle a d'ailleurs un certain attrait pour la tromperie, aimant bien sûr mentir pour jouer un rôle, mais aussi parfois simplement faire croire n'importe quoi à son entourage pour le simple plaisir de les voir se faire avoir.

Pour ce qui est de son caractère en conversation, il dépend souvent du rôle qu'elle choisit de prendre devant les gens, mais elle reste le plus souvent calme et enjouée, essayant de mettre ses interlocuteurs à leur aise pour leur faire plus facilement lâcher des informations. Elle garde ce trait de caractère même quand elle n'a aucun rôle à jouer, bien qu'elle serra alors plus sournoise et enclin à mettre son auditoire mal à l'aise avec des piques gratuites et rarement douces. En effet elle n'est clairement pas naturellement gentille, elle s'attache très difficilement à quelque chose ou quelqu'un et ne fait que peu de cas des sentiments d'une personne qui ne lui sert à rien. Elle peut même se montrer particulièrement cruelle avec ceux qu'elle n'apprécie vraiment pas, à savoir les personnes trop naïves qui tentent d'imposer leur morale aux autres. Ayant grandit dans un environnement où le terme de justice était une hypocrisie, la jeune femme pense que limiter ses possibilités au nom d'un code de conduite est aussi inutile que suicidaire. Voilà pourquoi elle est toujours prête à tout pour arriver à ses fins et pour survivre, rien ne lui semblant plus important en ce bas monde.

Bien sûr la personnalité de la jeune femme n'est pas uniquement constituée de choses sérieuses. Il faut noter par exemple que malgré tout le professionnalisme dont elle fait preuve Ales se laisse totalement aller une fois dans le calme de sa chambre. Une fois dans son nid douillet ses passes-temps favoris sont la lecture de bandes dessinés humoristiques et la consommation abusive de bonbons. Il est à noter que bien que jusque là seule sa famille l'avait déjà vue avec un tel laissé aller, elle n'a pas l'intention d'arrêter à cause de la présence d'un quelconque servant. Enfin on pourra noter qu’enfui en elle se trouve une frustration qu'elle refuse d'avouer à qui que ce soit : le fait de n'avoir jamais trouvé l'amour. Car aussi indépendante et spéciale mentalement qu'elle puisse être, une femme de 24 ans qui n'a toujours trouvé personne a de quoi s'inquiéter. Bien sûr comme dit plus tôt elle n'est pas dépourvue de charme et a déjà eu des petites histoires, mais hommes comme femmes, sa personnalité finit tôt ou tard par les faire tous fuir, elle le sait bien et cela la déprime plus que ce que l'on pourrait croire.

HISTOIRE


Chapitre 1 : Le troisième enfant


Mon nom est Camille, cela fait plusieurs années que j'ai pris le nom de Schneider en épousant l'homme à la tête d'une famille de magus allemande. Contrairement à ce que les mauvaises langues affirment, ce mariage s'est fait par choix et par amour. Je l'ai rencontré alors qu'il venait parler affaire avec mon père lui même magus. Bien sûr à l'époque j'ignorais les détails de sa profession mais je les aient tous acceptés depuis. Après tout si même mon père avait eu à faire appel à une famille d'assassin spécialisée dans les magus c'était que ce métier avait son utilité. Je me retrouve donc aujourd'hui épouse et mère dans cette famille, mon troisième enfant étant arrivé depuis quelques mois déjà, une belle jeune fille au teint pâle et aux charmantes mèches noire. Elle est arrivée à point nommé, après tout nous avions décidé avec Ulrich de nous arrêter à trois et nous avions déjà deux charmants garçons de cinq et huit ans à notre charge. Je suis donc ravie d'avoir enfin une fille dans le lot, même si ça ne changera rien à l'amour que je porte à Hans et Licht.

Alors que les enfants grandissent je ne peux m'empêcher de m'amuser à constater à quel point les ressemblances avec les parents diffèrent. Là où Hans et Licht me ressemble d'avantage avec leurs cheveux blonds et leurs bouilles pleines d'énergie. Il est clair que la petite Ales a bien plus prit du teint pâle et du calme de son père. Mais je ne m'en plaint pas, c'est plus amusant de lui faire essayer des tenues quand elle a un style très différent du mien. Bien sûr leur père n'est pas souvent à la maison donc je m'occupe d'eux seule la plupart du temps mais ce n'est pas si difficile au final : ils passent l’essentiel de leur temps à l'entraînement de toute façon. Et pour cause j'ai été plus qu'étonnée de l'intensité de l’entraînement que la famille Schneider impose. Non seulement il est plus qu'inhabituel pour une famille de mage de former tous les enfants plutôt que de se contenter de former l'aîné recevant le Magic Crest (moi même n'est pas été formée contrairement à ma grande sœur). Mais en plus leur entraînement comprenait une part incroyablement élevée d'exercices physiques et de maniement de la dague. Évidement c'était dans le but d'en faire de fiers assassins comme leur père, mais voir des enfants manier ce genre d'arme dès huit ans me rendait plus que mal à l'aise.

Je ne sais pas comment réagir à ce que j'ai appris. J'ai été bien naïve de croire qu'une famille de mage pouvait former ainsi tout le monde, la réalité était bien différente, Ulrich vient de me l'avouer. Un combat à mort, mes pauvres enfants vont être envoyés dans la forêt en plein hiver pour se battre à mort. Bien sûr Ullrich défend que ce ne sont plus des enfants et qu'il a besoin de son successeur, mais Ales a à peine quinze ans, l'envoyer se battre contre les deux hommes adultes que sont ses frères est ridicule. J'ai défendu ce point à mon mari, le suppliant de laisser Ales renoncer à la succession pour la sauver au moins elle de ce combat absurde. Cependant, Ulrich ne fut pas le seul à refuser, Ales est également venue à moi pour me dire qu'elle comptait bien y participer. Je en savais plus quoi faire, en tant que mère je ne pouvais laisser une telle folie se produire, mais en tant que femme du chef d'une famille de mage c'était une autre histoire. Je suis donc restée seule à la maison en ce jour fatidique, sachant que peu importe lequel de mes enfants en reviendrai, je ne verrai plus qu'en lui l'assassin des deux autres.


Chapitre 2 : Injustice


Ce jour est sans l'ombre d'un doute l'un des plus importants de ma vie. Moi Licht Schneider, aîné de la famille et de fait digne héritier de sa tête, vais aujourd'hui devoir me battre pour prouver une fois pour toute que je suis le seul à mériter cette position. Bien sûr devoir tuer mon frère et ma sœur ne serra pas fait de gaieté de cœur, c'est un fait, mais je ne peux pas pour autant leur laisser le titre, je n'ai donc pas le choix. Ce n'est que justice après tout, c'est moi qui m’entraîne le plus, moi qui suis le plus fort, moi qui suit le plus âgé. Hans est un bon garçon mais il est stupide et prévisible, il ferrait un bon combattant mais un terrible assassin, là où ma petite sœur n'est qu'une fainéante qui préfère s’entraîner dans son coin plutôt que de suivre avec nous les leçons de père, il serrait injuste que le poste revienne à celle là. Me voilà donc en ce jour fatidique, dans la forêt de notre domaine, sous un froid mordant, marchant entre les sapins sur une neige épaisse. Ma stratégie était déjà décidée depuis longtemps : Hans allait sans l'ombre d'un doute commencer par chercher Ales, croyant se simplifier le travail en éliminant d'abord la plus faible. Je n'avais qu'à les trouver quand leur combat allait débuter et attaquer le vainqueur surprit et fatigué. Bien sûr avec ma force je pouvais simplement attaquer de face et gagner, mais ce n'était pas là une stratégie digne d'un tueur de magus.

Quelques minutes plus tard : un cri. Au début je fus satisfait, content d'avoir déjà retrouvé leur piste ce qui n'était pas un mince exploit vu la taille du domaine. Mais le problème était que ce cri était un hurlement mêlé de terreur et de surprise et non pas un cri de combattant, mais qu'en plus il venait d'un homme. Ce qui ne pouvait vouloir dire qu'une chose : Ales avait réussit à surprendre suffisamment Hans pour le faire pousser ce cri et ça ce n'était pas normal. Car aussi stupide qu'il était, mon frère cadet était un combattant au sens aiguisés et à la force impressionnante, je ne voyais vraiment pas comment ma frêle petite sœur pouvait avoir prit l'avantage là-dessus. Nan ce serrait stupide et injuste que cette fainéante ait pu gagner un tel affrontement, cet idiot avait simplement croisé un ours ou quelque chose comme ça...mais je devais en avoir le cœur net.

Je crapahutais deux fois plus vite, n'oubliant pas de rester aussi silencieux que possible pour autant. M'approchant de la source du bruit je préparais ma dague, seule arme que notre père nous avait autorisé à emporter. Quand soudainement, dans une clairière, je le vis enfin, le corps de mon frère. Il était étendu dans la poudreuse, couché sur le ventre, on aurait presque pu croire qu'il dormait si la neige autour de sa tête n'était pas devenue rouge vermeil. Bien sûr je m'y étais préparé mentalement, mais ce fut tout de même un choc qui me déstabilisa bien davantage que je ne l'aurais cru. A tel point même que je faillis ne pas entendre le léger bruissement qui me permit de me retourner suffisamment tôt pour éviter la dague qui fonçait droit vers ma tête. La lame se planta dans le sol à côté du cadavre d'Hans, alors que ma sœur, armée d'une autre dague (probablement celle d'Hans) descendit de l'arbre duquel elle avait tenté de m'embusquer. Ce n'était vraiment pas passé loin, mais cette fois c'était bon, une fois en face à face elle n'avait aucune chance de l'emporter. C'était donc le grand final, ma dague bien en main j'avançais droit vers elle, prêt à en finir je levais ma dague et...ne bougais plus ? D'où sortais cette main noire qui tenais ma main droite ? Et celles qui tenaient mes jambes ? Depuis quand Ales savait faire ça ? Pourquoi cette fainéante savait-elle faire ça ? C'était tellement...

« Injuste n'est ce pas ? »


Chapitre 3 : 3 enfants, 3 candidats


Mon nom est Ulrich Schneider, en tant que chef de famille actuel des Schneider cela fait de nombreuses années que je me charge de remplir les fonctions traditionnellement liées à ma position.  Mais à bientôt cinquante ans, je sentais mon ère approcher de sa conclusion. En effet contrairement aux autres familles de magus, la famille Schneider se spécialise non seulement dans le corps à corps mais surtout dans l'assassina basé sur ce dernier. Voilà pourquoi l’affaiblissement lié à l'âge que je ne pouvais m'empêcher de ressentir était si inquiétant, je ne pouvais évidement pas m'en servir comme excuse pour rater mes cibles, l'honneur que mes ancêtres avaient défendus s'en ressentirait. Il fallait donc choisir un héritier selon la tradition. Mes trois enfants étaient prêts, tous à leur façon ils auraient fait de dignes magus, mais il fallait quelque chose de plus pour être un Schneider et c'était la capacité de tuer de sang froid. Et c'était là tout le sens de l'épreuve finale que j'ai moi même passée en mon temps. C'est donc malgré le désaccord prévisible de ma femme que  j'ai fixé une date définitive pour le fameux duel, lequel je n'allais évidement pas me priver de suivre via mon familier.

Je les avait évidement bien séparés, chacun dans un coin du domaine dans le but de former un approximatif triangle. Bien entendu mes pronostics allaient vers Licht, clairement le plus fort et le plus assidu, mais ce n'était pas les seuls qualités dont il allait avoir besoin. Mais apparemment la chance aussi était avec lui puisque c'était vraisemblablement bien Ales et Hans qui allaient s'affronter en premiers ce qui était clairement à l’avantage du troisième. Ainsi je vis mes deux plus jeunes enfants s'approcher jusqu'à ce que finalement, Ales sembla apercevoir son frère la première et se cacha. Hans quand à lui continua à avancer dans les fourrée jusqu'à ce que sa sœur lui tombe soudainement dessus. Cependant, un réflexe très rapide lui permit de ne pas recevoir la dague dans le cœur et d'engager un corps à corps durant lequel les deux assassins en herbes roulèrent jusqu'à une clairière. Hans était blessé mais par rapport à sa petite sœur il était colossal et n'aurait aucune difficulté à reprendre l'avantage...mais une seconde ? Ales venait de lui trancher la jugulaire certes, mais ce n'était pas le plus étonnant, mes vieux yeux fatigués me jouaient peut-être des tours...mais c'était bien une main noire que j'avais vu bloquer la main d'Hans à la fin, alors que les deux mains d'Ales étaient occupées...

J'allais rapidement en avoir le cœur net car quand Licht arriva finalement et faillit se faire prendre bêtement au piège de sa sœur, je cru devoir être attentif cette fois pour pouvoir remarquer à nouveau la fameuse main, mais ce ne fut pas nécessaire. Car ce n'était pas une mais bien une dizaine des mains noires clairement générés par Ales qui entouraient mon fils aîné. Alors que ma fille coupait la jugulaire ne mon fils, ma seule pensée fut que c'était le meilleur scénario possible : Schwarze Hände, le pouvoir que seuls quelques Schneider dans l'histoire ont maîtrisé. J'en suis moi même incapable et la plus récente utilisatrice était me semble-t-il ma propre grand-mère morte depuis bien longtemps. Si Ales pouvait l'utiliser alors il n'y avait aucun doute sur le fait que c'était à elle que je devais donner notre Magic Crest.


Chapitre 4 : Au travail


Diriger une famille de magus n'est jamais chose aisée. J'ai beau tout faire pour me simplifier la tâche les soucis ne font que s'accumuler. J'ai beau expliquer que pour que mes invités importants soient satisfaits, : j'ai besoin d'un service i-ré-pro-chable, ces cruches sont toujours incapables de remplir leur fichu rôle. Alors bien sûr comme je ne regarde pas à la dépense pour ce genre de chose : j'ai recruté d'avantages de servantes, mais c'est à peine si le double de l'effectif initial est suffisant. Je ne suis pas idiot, avec tous les commerces (légaux ou non) que je gère j'arrive encore à savoir quand les employés lambines et là je suis sûr que c'est le cas. Et qu'est ce que c'était que ce cri ? J'allais rapidement voir dans la salle à manger pour constater qu'une de ces idiote avait encore faillit renverser un vase, mais fort heureusement une des nouvelles avait plongé pour le rattraper. Pheuh, la première pouvait remercier la seconde, vu le prix de ce vase, une vie de son salaire n'aurait pas suffit à me rembourser. J'aurais probablement dut la vendre à certains de mes amis pour avoir une chance d'amortir cette perte, bref elle pouvait remercier les réflexes de la palote.

Retournant à mes affaires, je m’enfermais dans mon bureau pour l'après-midi. Je suis un homme occupé après tout, entre la gestion de mes différentes sources de revenus à travers le monde et mes relations houleuses avec les autres familles de magus qui n'approuvent pas toutes mes agissements. Mais bon, je me fiche pas mal de l'avis de ces idiots vivants dans le passé, la magie moderne permet de s'enrichir de conserver plus facilement mes commerces et est plus puissantes que leurs sorts d'un autre temps alors pourquoi s'en priver ? Alors que la journée approchait de son terme, je me rendait bien compte que je n'allais pas finir tout à temps. J'avais mes petites habitudes : à vingt heure précise on m'apportait mon repas et à vingt deux heure quand la servante palote de tout à l'heure m'apporta ma tisane, je sus qu'il était l'heure de se coucher ; un esprit clair et reposé vaut mieux que du travail bâclé.

Je m'endormis comme une masse ce soir là, signe que contrairement à mes fainéantes de servantes, je n'avais pas chaumé. Mais alors que les rêves commençaient à me venir, je sentis soudain une forte pression sur tout mon corps ce qui me réveilla. Et là je la vit, la servante pâle se tenait au-dessus de moi avec un sourire malsain. Je voulu hurler, mais une main me bloquait la bouche, je voulu bouger mais d'autres mains me bloquaient les membres, je voulu utiliser la magie mais je n'y arrivais pas c'était comme si mon esprit était trop embrumé. Amusée par mes efforts, l'horrible jeune femme se baissa lentement vers moi et posa une lame sur ma gorge, alors que les larmes me venaient aux yeux la dernière chose que j'entendis fut un simple.

« Chacun son travail, trésor. »    


Chapitre 5 :  Le nouveau jeu


Ma dernière cible était tellement facile, c'est d'un ennui. Déjà qu'il était assez stupide pour recruter des servantes en masse sans réelles vérifications d'identités, mais en plus son niveau de vigilance était ridicule. Tout ce que j'ai eu à faire c'était rendre service à la servante qui devait lui apporter sa tisane pour qu'elle me laisse le faire et placer mon poison anti-sort dans la boisson chaude et là il n'y avait plus qu'à intégrer le service de nuit et le tour était joué. Franchement c'était à se demander pourquoi mes clients avaient fait appel à une tueuse de mes tarifs quand un simple assassin débutant aurait put faire le travail. Je quittai donc la ville par avion quelques heures plus tard comme prévu quand je ressentis un étrange picotement au niveau de ma main gauche. Je retirai rapidement mon gant pour voir une étrange marque rouge. Je fus étonnée dans un premier temps, pensant qu'il pouvait s’agir d'une malédiction ou de quelque chose comme ça, mais pourtant je ne voyais pas à quel moment elle avait put m'être inoculée. Il ne servait à rien de paniquer de toute manière, je faisais déjà route vers le manoir, père allait sûrement pouvoir m'en dire plus.

J'arrivais donc à la maison, saluais ma mère qui comme d'habitude me répondit par un sourire glacé et j'allais ensuite voir papa à la bibliothèque. Il avait pas mal changé depuis que je me chargeais des assassinas, il avait prit du poids, passait l’essentiel de  son temps à lire et apparemment avait autant de mal à parler à maman que moi. Dans tous les cas il n'eut aucun mal à m'expliquer ce que le symbole sur ma main signifiait : la guerre du Graal. J'en avais très vaguement entendu parler, une histoire de récupération d'un artefact ancien surpuissant ou quelque chose comme ça. Mais les explications complètes qu'il me fit cette fois-ci me donnaient définitivement envie d'y participer. Un jeu où j'allais devoir tuer des dizaines de magus, tous sur leurs gardes : voilà enfin un défis digne d'intérêt. Ma décision était donc plus que prise, et j'en faisais part à mon père qui bien que réticent à l'idée que je mette mon métier en pause aussi longtemps, accepta dans un soupire devant mon insistance. Bien sûr je pouvais faire ce que je voulais, mais comme c'était plus ou moins encore lui qui gérait les comptes de la famille, je préférais avoir son soutient.

Ainsi, je faisais route vers Kyoto, j'avais emporté le matériel nécessaire et d'or et déjà loué une maison dans la banlieue histoire de pouvoir y pratiquer la magie sans gros risque d'être dérangée. Apparemment il fallait tout d'abord invoquer un servant, et même si je rechignais à laisser l’essentiel du travail à quelqu'un d'autre, c'était apparemment absolument nécessaire pour participer et pour avoir une chance de gagner au vu de la force supposée de ces êtres. Et bien tant pis, j'espère au moins qu'il serra de bonne compagnie, ça risque d'être long et je n'ai pas envie de perdre mon temps avec un chevalier sans peur et sans reproche ou autre bêtise. J'ai tout de même hâte d'y être ceci dit.
A PROPOS DE VOUS


Âge : 20 ans
Expérience RP :Ça fait 5-6 ans que je suis sur divers forum RP, même si j'en ai fait peu l'année dernière.
Les animes/jeux Fate que vous connaissez : Les animes Fate, Kaleid comprit, Tsukihime l'anime. Rapidement le premier Visual Novel Fate et le manga Kaleid.  
Comment avez-vous connu le forum ? : J'étais passé sur la V3 il y a deux ans.
Quelque chose à ajouter ? : De la cannelle, ça rend tout meilleur.
[/justify]
Black Hand
avatar
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 23/03/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 22 Juil - 19:00
Premier passage!

Alors, tout d'abord on a un souci sur les comptes.
On a total de 10 "sorts": Tu as 4 sorts (+4), plus un pouvoir (+2) de rang B ( +4), une armure (0), un magic craft (0), et deux armes (+1). Et on arrive donc à un total de 11, il va falloir que tu sacrifie quelque chose :/

- Pour l'équipement en lui-même, aucun souci. Gilet renforcé rentre dans la catégorie vêtements renforcés.

- Pour les sorts, pareil. Aucun problème.

- Le pouvoir, toujours aucun souci. J'aime beaucoup l'idée d'ailleurs.

- Caractère, Physique et Histoire, aucun souci, personnage bien décrit, histoire cohérente, le tout est intéressant.

Donc voilà où on en est: Décide de ce que tu fais pour mettre ton compte de "sorts" à jour, et éventuellement corrige quelques fautes dans la description des sorts/équipements. Et j'ai retrouvé aussi plusieurs fois "magnus" au lieu de "magus" dans l'histoire. Ce sera tout! :)
Ennemi Public
avatar
Nombre de messages : 129
Master de : Raschid Al-din Sinan
Date d'inscription : 02/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 22 Juil - 23:06
Voilà :
- Tous les "magnus" remplacés normalement.
- Somnifère retiré (si c'est bien suffisant :x )
- Quelques fautes corrigées

Merci pour la lecture.
Black Hand
avatar
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 23/03/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Juil - 13:32
Rien d'autre à dire.
Comme je m'occupe pas pour le moment des parties techniques, je laisse ce soin aux rouges ^^'

Donc, première validation :)
Ennemi Public
avatar
Nombre de messages : 129
Master de : Raschid Al-din Sinan
Date d'inscription : 02/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juil - 13:16
Je passe donc pour regarder tout ça ^^

Stats > 2-3 petits changements
STR => C (ton perso est exercé mais ce n’est pas un perso axé sur la force)

Equipement > pas grand chose à redire. Pour tes potions étant des consommables, tu en auras 2 au départ mais tu pourras en faire fabriquer au besoin. C’est un peu un souci d'ailleurs c’est ta spécialité mais tu n'as pas la capacité Crafteur. Du coup ce que je te propose c'est de faire en sorte que ça soit long et dur à préparer (ce qui est le cas finalement). Du coup tu démarres avec un nombre limité mais elles réduiront l'ATT M de 40 pendant 3 tours.

Le gilet est bon pour la def tu as trouvé la bonne valeur alors qu'elle est pas donnée ><

Sorts :

Petite note : c'est "soutien" et non "soutient"

Bénédiction de la tempête > je te propose plus un bonus de 50 en ESC pendant 2 tours. la valeur d'un rang B étant de 100 sur 3 tours tu vas y perdre les arrondis étant toujours à l'inférieur. Après tu peux faire aussi 25 pendant 4 tours.

Schwarze Hände > chiffrons cela donc ^^
=> malus de 70 d'ESC et 30 en DEF pendant 2 tours
=> pour les déplacements je dirai qu'ils sont réduits à la zone simplement du pouvoir soit de 20 mètres autour d'Ales.

Pour le reste je ne dirai pas plus que Jack, le personnage est original dans ses descriptions et histoire qui sont complètes et intéressantes à lire. Rien à redire sur cela.
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4197
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juil - 16:28
Aucun problème avec ces chiffres, que je rajoute de suite, sauf pour une petite chose :  le pouvoir.

En fait quand je parlais d'une réduction des déplacements, je voulais dire que les mains attrapent également les jambes des victimes et donc réduisent leur capacité à se déplacer, mais je voulais donc savoir à combien de mètres par tour cela les limitais (quitte à réduire les malus d'ESC et de DEF évidement).
Alors que les réduire à la zone serrait plus synonyme de les enfermer dans la zone, ce qui est sympa mais pas très représentatif de l'effet du pouvoir je trouve.
Black Hand
avatar
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 23/03/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juil - 17:50
Ha d'accord je n'avais pas compris cela, il te faudra alors plus le clarifier dans la description également je pense.

S'il s'agit plus d'une gène dans les déplacements, au final ça ne change en rien la portée. Ales peut agir autour de 20 mètres autour d'elle donc en soit les mains et les pieds ne peuvent pas venir gêner au-delà de la portée du pouvoir. Après tu peux faire ceci du coup.

Citation :
Toute action gratuite de type de déplacement se voit réduites dans le champ de portée du pouvoir.

Les effets étant rp et donc pris en compte dans les ajustements liés à cela.
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4197
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juil - 21:05
Merci d'avoir prit du temps pour ce détail, pour une combattante de corps à corps, ça ne me paraissait pas anodin x)

Donc pour moi tout est bon, merci d'avoir prit du temps pour moi et n'oubliez pas de changer mon pseudo s'il vous plait.
Black Hand
avatar
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 23/03/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juil - 21:06
Mais de rien ^^

Personnage validé donc et je n'oublie pas ton pseudo ;)
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4197
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Juil - 21:28
Personnage inactif depuis plusieurs mois. Dévalidé.
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4197
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: Avant de débuter :: Présentations :: Panthéon des âmes :: Masters