Votez sur les tops !






Wanted


Derniers Sujets

OST



Black Out

Fate Stay Night RPG
Forum RPG 16+ - Fate Zero - Fate/stay night - Tsukihime - Nasuverse
Fantasy - Fantastique - SF - Magie - Mangas

Sam 16 Juil - 17:59

Raschid Al-din Sinan

Age : 17 ans
Nationalité : Musulman
Organisation : Nizarite
Fonction : Vieux de la Montagne, servant Assassin



Nagisa Shiota

CARACTÉRISTIQUES

Type : Servant
Classe : Assassin

Statistiques :
STR : C
END : E
AGI : A
MAG : E
LCK : B



CAPACITÉ(S) DE CLASSE

Presence Concealment [rang B - passif] :
Ce pouvoir lui vient directement de sa classe : Assassin peut effacer sa présence totalement. Tant qu’il n’est pas en situation de combat, il demeure invisible et indétectable, même pour les autres servants, et même si ceux-ci regardes droit vers lui. Même dans le cas ou il est visible, il pourrait parfaitement cacher sa nature de servant, passant pour un humain nomal. Si il daigne se montrer bien sûr.


EQUIPEMENT

Kalwyr et Kulvar :
Deux poignards assez long (30 centimètres) avec lesquelles il se bat au corps à corps. Des armes "traditionnelles" pour un assassin traditionnel, quoique d'excellente qualité.

fils de combats :
Des fils en fibres de diamants, indestructibles et létales, conçues par l'art de création d'arme des Hassan. Cette dernière arme, il ne l’utilise pas pour se battre en face à face, mais il s’en sert pour créer des pièges de toutes sortes, parfois particulièrement tordues. Faisant preuve d’imagination et d’efficacité, il peut ainsi créer une cage de fils, des pièges tranchant particulièrement efficaces, des protections de territoires, etc. les utilisations ne manquent pas.


POUVOIRS

Disenguage [rang C - actif] :
Description et effet
Assassin, en voyageant, n’a pas vraiment fait attention à ce qu’il faisait en prenant en compte son entourage. Cela n’est dû que grâce à une chose d’une simplicité étonnante : quelque soit ses actions, Al Mualim pouvait se retirer des ennuis avec une étonnante facilité, le rendant tout simplement inattrapable quel que soit ses adversaires. Même Saladin et ses Djinns se sont révélés inaptes à l’attraper. Cette capacité représente véritablement l’aptitude de l’Hassan à se retirer du combat sans trop de dommages, l’empêchant de se sacrifier inutilement. C'est la capacité à savoir s'évader d'un combat, même en étant engagé dans un duel au corps à corps contre un adversaire coriace.


Independent Action [rang D - passif] :
Description et effet
Assassin professionnel, et vieux de la montagne, Rachid est connu autant pour sa flegme en tant qu’Assassin que pour ses opérations personnels, sans que la guilde ne soit au courant de quoi que ce soit. Que ce soit son voyage en Europe ou son passage chez Saladin, l’Assassin a fait cela sans tenir compte des limitations. De ce fait, alors que c’est le chef de la guilde, il se révèle, al contrario, très individualiste, prouvant au passage que son ascension n’est dû qu’a ses seules aptitudes.  Dans les faits, il s'agit du seul Vieux de la Montagne a être connu comme étant sortit d'Alamut comme il le désirait. Au grand dam des siens d'ailleurs.

-Permet au servant une mobilité confirmée par rapport à son master, le rendant même apte à pouvoir subvenir à ses besoins après sa mort. Dans le cas du Vieux de la Montagne, celui-ci est parfaitement capable de survivre sans master pendant 48h00.


Kingslayer: [rang B - passif] :
Description et effet
Saladdin, Conrad, des Cheikh... les puissants sont les proies favorites de l'Assassin, et une véritable aubaine pour lui. Ses cibles furent hauts placés en générales, et ce depuis qu'il commençait à tuer. Il est donc des plus normale qu'il détienne ce talent, la faculté de tuer avec aisance les Puissants de ce monde encore plus aisément que le reste.
[*]Face à un servant dôté d'une faculté de leader (Charisma, Pionner of the star, etc), les coups d'Assassin gagnent en puissance.
[*]Face à une créature haut placé (humain, yokai, etc), Assassin est également plus fort mais moins que dans le cas précédent. Si la cible détient une faculté quelconque trahissant son rang sociétal, alors il gagnera en puissance contre celle-ci également.

NOBLE PHANTASMS

Zabaniya: Innocent Killer [Anti-Spirituel- rang C - passif] :
Si Raschid Al-din Sinan était connu pour une chose, c'était son emprise sur l'esprit humain. Plus précisément, il était capable d'immobiliser les gens par la pensée, voir, pour les esprits les plus faibles, de les convertir à sa cause sans même être présent, dévoilant ainsi un talent de tueur hor-pair manipulant autrui. Que ce soit quand il est rentré à Alamut sans que les envoyés n'ait pu changé quoi que ce soit, qu'il ait converti des tueurs à sa cause, ou même qu'il ai paralysé Saladdin lui-même par sa seule présence, sans parler de ses hommes qui furent soit paralysés soit rangés à sa cause, il est indéniable que cela n'était pas pour rien.
Et de fait, outre God's Semblance pour convaincre les fanatiques, Innocent Killer est son Zabaniya personel, son modus operandi, la preuve de son titre et de sa puissance.
En effet, quand on voit Assassin, masqué ou pas, celui-ci induit chez son ennemi un indicible sentiment qui empêchera celui-ci de l'attaquer à vue. Le doute, la peur, la confiance ou l'affection, ce que le Vieux de la Montagne instille est ce qui lui sera le plus profitable naturellement. Ce n'est pas forcément ce que lui veut inspirer, mais ce sera selon la perception d'autrui, comme si celui-ci tentait naturellement de se convaincre que l'Assassin est un allié de poid, un ami, un amant, quelque chose qui pourrait sans peine remplacer les plus chers amis et même, comme Saladdin a put le constater, la famille.
Indéniablement, un Noble Phantasm dérangeant, empêchant quiconque détenant une WILL inférieur à celle d'Assassin de l'attaquer en premier. Tant que ce dernier n'a pas attaqué, nul ne peut faire preuve d'offensif à son égard. Les skill protegeant les altérations mentales peuvent diminuer l'impact, mais l'effet sera toujours présent si sa volonté n'atteint pas celle du Seigneur des Nizarites. dans le cadre d'une volonté inférieure à la sienne, la cible se rangera automatiquement du coté du tueur, même contre sa propre famille.
De plus, quand plusieurs ennemis sont présents, Assassin sera toujours le dernier visé. Après tout, il est votre meilleur ami, votre amant, votre frère, votre berger désigné par le Seigneur Allah.


Zabaniya: God's Semblance [Anti-Unit personnel- rang C - actif] :
Ce second zabaniya est un héritage, ou pour être plus précis, un Noble Phantasm qui est né à la fois de son histoire et de sa légende. En effet, le laps de temps durant lequel son frère adoptif fut leader des Nizarites fut incroyablement court. Si court que son zabaniya ne put se manifester pleinement, et donc Rasch a hérité en même temps que le reste, par le désir de son amis. Il s'agit à la fois de la manifestation de son leg que des légendes divines courant sur sa personnes, attribuant au tueur des attributs semi-divins, et même un statut comparable. De fait, si un seigneur a atteint son rang "de droit divin", ce Noble Phantasm incarne la "décision mortelle" d'Allah sur les cibles de son courroux. De plus, certaines légendes racontent qu'il se serait manifester sous la forme d'une étincelle tombant d'Alamut pour aller trouver Saladdin.
Dans les faits, ce Noble Phantasm dôte Raschid Al-din Sinan des ailes des anges de feu nommés Zabaniya. Ces ailes, visuellement peu discrètes, désactivent, le temps de leur utilisation, son Presence Concealment.
Mais God's semblance est un Noble Phantasm divin, et de ce fait, les ailes ne sont pas juste la pour le décor: cela permet à Assassin de se déplacer à une vitesse comparable à la vitesse de 30 kilomètres par seconde. et de se déplacer dans les airs sans problème.
Bien que cela ne soit guère sa fonction principale, il lui est possible de charger sur quelqu'un ainsi. C'est toutefois plus une utilsation tordue et une façon de l'utiliser qu'autre chose.
Par ailleurs, Raschid est considéré comme détenteur d'une nature divine en lui quand il l'active, lui offrant le temps de son action les avantages et les défauts de Divinity au même rang.



PHYSIQUE


Assassin est une partie d’Hassan Ibn Sabbath, comme ses 18 comparses. Il est l’un des plus célèbres, et son physique est bien différent, notamment par l’idéologie commune, qui a, d’une certaine manière, remodeler son physique (de son point de vue, il a toujours été ainsi cela dit)

La première chose que l’on voit chez lui, c’est son masque. Un masque différent qui semble… sourire d’un air particulièrement idiot. C’est un masque de squelette avec une tête d’abruti, allant même jusqu’à tirer la langue. On imagine mal, a vrai dire, un assassin avec une bouille pareil. Et vous avez raisons, c’est difficile à imaginer. Et c’est volontaire.
De plus, il est mince. Je n’ai pas dit musclé, attention, j’ai dit mince ! Comme une brindille !! Sans muscles ni rien !! Voilà comment est Rasch : un corps frêle comme pas possible. En apparence, tout du moins. Mais allons plus loin dans la description…
Recouvrant totalement son visage, le masque présente un sourire absolument stupide est innocent, tirant irrévérencieusement la langue. Ce même masque est entouré de façon adéquate par une capuche grise qui se prolonge derrière par une cape. En dessus, il est recouvert d'un tissu léger, noir, moulant, faisant comme une seconde peau sur sa personne. Son torse et son ventre, ainsi que ses bras, en tout cas, ne portent aucune autre couche de vêtements que ce maigre tissu recouvrant l'ensemble.
Puis, au niveau de la taille, apparaît une ceinture runique qui retient des longs  tissus, faisant comme le bas d’une robe. En fait, il ne porte absolument rien en-dessous, et ceux-ci constitue ses seuls habits.

A noter que si son master désire qu’il passe inaperçu, alors Assassin reprendra sa véritable apparence : l’apparence qu’il aurait dû avoir en tant qu’humain, je veux dire. sans ses tenues, sans son masque, sans ses fioritures. Naturel au possible.
En fait, c’est juste que quand il enlève son masque, Assassin a un très beau visage, extrêmement efféminé. Il enlève également sa capuche à ce moment-là, laissant apercevoir des cheveux couleurs bleu, corbeaux de nuit et azuré le jour (la teinte variant selon la luminosité). De plus, les yeux de Rachid sont d'une belle couleur bleutée, ce qui ne manque pas de séduire son entourage de l'époque.  Il n'hésite d'ailleurs pas à retirer l'ensemble de sa tenue pour apparaître tel qu'il est réellement, lassant voir un corps long, d'une petite taille avoisinant le ridicule mètre soixante, mais doté d'une certaine... finesse. Selon les dires de ses anciens amis, il pourrait même rendre jaloux la gente féminine s'il en faisait partie. Car, disons-le clairement, avec sa taille, son poids et son physique il est plus facile de le voir comme une frêle demoiselle que l'individu le plus redoutable ayant jamais croisé le fer avec des grands seigneurs. Il est bien difficile de le voir comme un assassin, et c'est la toute la beauté de la chose.
Bon, en réalité, l'Assassin semble tellement faible et vulnérable qu'il serait bien difficile de croire que ce petit bout de chou est en réalité l'un des plus grand tueur de son temps.
Il apprécie d'ailleurs fortement se vêtir de vêtements modernes, n'ayant aucun problème avec le monde extérieur, qu'il trouve fascinant.


CARACTÈRE



Toujours souriant, Rachid est très lunatique. Deux aspects de sa personnalité font de lui un véritable danger publiques : la première est plutôt rigolote : l’air insouciant, l’Assassin a toujours le sourire aux lèvres, à voir la vie de manière positive et amusante. Il a un certain sens de l’humour (parfois même TRES douteux) et fait des phrases pleines de sous-entendus qui le rendent légèrement insupportable pour ses proches tels que son master. Considérant que rien n’est mieux que le culot, il ne cache même pas sa profession d’Assassin, et à se balader parfois sans masque. En sachant pertinemment que nul ne penserait voir un assassin respectable agir ainsi : et notre homme joue là-dessus…

Déjà, vous l’avez compris, l’Assassin est très malin : toujours avec un plan en tête, il ne fait jamais rien d’irréfléchi, et cache son jeu d’une manière parfaitement imprévisible. Mais quand on le pousse à bout apparait une autre facette de sa personnalité. La vraie…

Rusé et calculateur, Rasch (comme il aime se faire appeler en publique) est un être fourbe n’hésitant pas à faire des coups bas, parfaitement conscient que ses capacités sont insuffisantes pour affronter des guerriers confirmés en face à face. Mais cela encore, ce n’est rien : le vrai danger réside dans son sadisme : en effet, Rachid aime faire souffrir les gens. Que cette souffrance soit mental ou physique, le fait est là : il adore voir le sang couler (de préférence, pas le sien) et va se montrer particulièrement retors en la matière, en tortionnaire accompli. En fait, c’est comme une drogue pour lui : il a besoin de sentir les êtres souffrir autour de lui pour se sentir bien. Et il peut ainsi, dans cet unique objectif, élaboré un plan retors, ou encore aller frapper en douce des masters ou même des servants, juste pour voir la douleur tordre leur visage. Cependant, cela ne transparaît que en cas de nécessité : c’est une manière pour lui de se préparé avant un combat sans inquiétude. Mais quand de telles idées viennent en têtes, vous serez au courant bien vite, car sa voix prend alors une teinte bien différente… Et devient alors incroyablement cruel.

A noté, chose importante, qu’il est mine de rien très respectueux de certaines règles : il ne tue pas les civils (sauf sous ordres de son master) inutilement, et n’admet pas ses échecs. Les règles de la guilde sont suivis à la lettre. En clair, si nul ne le voit se battre, alors les civils n’ont en soit rien à craindre, mais dans le cas où le jeune homme a essuyé un cuisant échec alors… Il faut s’attendre à tout, car l’Assassin fera tout pour se venger, en ne pensant même plus à faire souffrir sa cible. Mais même là, il respectera sa première règle du mieux qu’il peut en essayant de ne pas inclure des civils innocents dans le lot (les masters et ceux qui assistent à un combats de servant sont bien sur exclues. je veux parler de civils, n’ayant aucun lien avec la guerre du St Graal). Son alignement est Loyal Mauvais, et sa rancune est éternelle.

En combat, Assassin, outre sa perversité sans pareil, est incroyablement prudent. Jamais il n’attaquera quelqu’un de face, et il n’hésitera pas à s’enfuir en cas de nécessité. Par contre, il est d’une indicible loyauté : on lui donne une mission, il l’exécutera jusqu’au bout. Même si cela nécessite des moyens détournés…


HISTOIRE



Dès sa naissance, dans l'Irak actuelle, à l’année 1132 de l’ère chrétienne, le jeune homme était destiné à devenir un Assassiyoun. Un de « ceux qui sont fidèle aux Assas », la loi des Assassins. Un Assassin.

Au départ, rien n'aurait pu penser que le fringuant jeune homme né dans la ville de Basra aurait pu devenir quelqu'un d'aussi redoutable. Né à Basra de deux parents islamistes chiites, il vécu très tôt dans le respect des saintes écritures. Il se plongea très rapidement dans la philosophie des écrits théologiques, et ceux dès qu'il fut en âge de marcher et de réfléchir par lui-même. Il apprit à lire en lisant et relisant le Coran, apprit à réfléchir sur le fondement même de son existence, et dans sa réflexion, finit par être fasciné par la mort elle-même. Alors qu'il n'avait même pas neuf ans, ses parents, sous les questions incessantes de leur rejeton trop curieux, décidèrent de l'envoyer compléter son éducation dans la forteresse d'Alamut, centre des tristements célèbres Assassins.
Dès son arrivé, Raschid se démarqua par une étonnante propension à s'échapper de la montagne pour aller explorer les alentours, par une capacité de réflexion fort aiguisée, et, bien plus intéressant encore, par un talent indéniable pour tuer.
Le Vieux de la montagne actuel, Al-Kiyâ Muhammad, décida de lui faire suivre le même cursus que ses enfants, et de contempler de ses propres yeux le petit qui semblait si prometteur. Très vite convaincu, le jeune enfant de notable eut le privilège de pouvoir grandir en compagnie des enfants du maître du domaine, et de croître en leur compagnie. Que ce soit philosophie, nourriture, habillement, culture ou talent dans l'art de tuer, les trois devinrent très rapidement, un incomparable trio dans la forteresse, et il était indéniable que l'un d'entre eux finirait par prendre la succession du vieu Al-Kiya.
Au final, ce privilège revint à son fils, Al-hasan, alors que la puberté ne s'était même pas encore manifesté chez eux. Raschid, en réalité, ne lui en a jamais voulu. Il était même fier de son ami, fier d'avoir cotoyé deux des plus grands fidèles aux Assas. Une fierté qui devint orgueil, un orgueil qu'il utilisa pour aiguiser son talent avec le même talent qu'il aiguisait sa dague. toutefois, cela ne serait plus jamais pareil: le groupe devenait brisé.
Cependant, à présent, le jeune homme se plongea dans la science, l'alchimie, la magie et les arts profanes afin d'assimiler cette technique de combat que l'on disait comme étant amené par les 19 anges gardiens du feu, les surveillants de la porte des morts, les Zabaniyas... Eux, eux tous, ils avaient compris comment assimiler une partie de leur pouvoir, un fragment de ce qu'ils étaient, afin de devenir les meilleurs, dans le but de tuer leurs prédécesseurs et de prendre leur place. Dans le but de surpasser Malik, le pouvoir du plus grand des Zabaniya, portée par le Fondateur des Assassins...
Lui, en revanche, le fit pour une autre raison. Il voulait comprendre, de par ce biais, ce qui séparait l'humanité des autres créatures de dieu, devenir une création céleste, un être de lumière et de feu tel ceux qui dansaient et chantaient dans les cieux. Un ange, voila ce que Raschid désirait devenir.
Nul ne sut s'il y parvint, mais quand l'assimilation de son Zabaniya fut terminé, il avait définitivement changé.
Une fois sa formation finie, une fois son Zabaniya possédé, il partit en mission. De simple messager, les différentes tentatives de meurtre lancés à son égard l'amena à rester longtemps loin de la forteresse, à défendre sa vie contre les envoyés des syriens. Par une mystérieuse raison, les envoyés furent tout bonnement retournés chez leurs maître, et tentèrent de les tuer. Raschid Al-din-Sinan tua ainsi de nombreux individus, tout en accomplissant ses missions... et en apprenant à côté. Car oui, le tueur était très indépendant une fois lâché dans la nature, et mit plusieurs loooongues années avant de revenir, pas moins de huit ans plus tarts.

A la fin, le seigneur des Assassins, le Vieux de la montagne,  demanda à le voir. C’était quelque chose de très rare, et de voulu, tout en étant redouté. Le jeune homme, alors âgé de 30 ans, rencontra ainsi le saint des saints, son ancien ami. Il s’entretint longuement avec lui, plus longtemps que n’importe qui l’avait jamais fait jusque-là, puis son interlocuteur lui lança un défi, alors qu'il révélait ne plus vouloir assumer sa charge. L'Eden et quarante vierges l'attendaient, et il savait parfaitement à qui laisser le flambeau.

« Si tu m’Assassines, alors tu deviendras le chef des Nizarites, mon vieil ami. »

Le chef des nizarites. Le Vieux de la montagne. C’était la même chose. Et le jeune homme comprit tout de suite de quoi il s’agissait. Il accepta donc avec une intense excitation, et son ancien compagnon lui expliqua qu’il avait deux jours. Sans quoi, le jeune Assassin perdrait la vie.
Et il fut intensément protégé, durant ses deux jours. Constamment encadré par des gardes du corps faisant tout à sa place, le protégeant du mieux qu’ils pouvaient, le jeune Assassin dut créer un piège avec des fils. Il en récupéra, et, en restant le plus discret possible, prépara un piège astucieux sur la Porte du palais du Seigneur de la montagne. Il lia le fil à un poignard, qu’il  planta sur la porte avec un bruit sourd, avant de s’éclipser et de se placer sur le mur au-dessus d’eux. Dès que la porte s’ouvrit, le piège de fil s’activa et lia la porte au mur, l’empêchant de se refermer. Quand, enfin, les gardes réussirent à ouvrir, aider en cela par le jeune homme qui cassa la corde, ce fut pour être éjecté dehors sous l’effet de surprise. Ne perdant pas de temps, l’Assassin se laissa tomber et apparut juste devant sa proie, le Vieux de la montagne, qui s’était approché de la porte pour voir ce qui se passait. Avec une incroyable vivacité, il frappa son seigneur, au visage, lui retirant la vue en endommageant ses yeux, et s’éclipsa dans le même mouvement. L’action, intense, avait été silencieuse et rapide. Deux secondes. Pas plus.

Le mouvement s’était déroulé si vite que les hommes qui ouvraient la porte, ne réalisant pas ce qui s’était passé, se relevait. Rachid avait disparu.

Puis il attendit que l’on vienne le chercher, rentrant chez lui pour se laver les mains.
Et il n’eut pas à attendre longtemps.
Le lendemain, on alla le trouver, pour lui dire que le précédent seigneur de la montagne lui avait légué sa place. Une place que le jeune homme prit avec plaisir. Il acheva son travail sur place. De fait, par "léguer sa place", le chef des nizarites entendait bien le lui faire payer en lui laissant sa place... en tant que mort! néanmoins, il fut trahits par ses gardes qui, comme mûs par une étrange et mystérieuse impulsion, lui plantèrent leurs armes dans le dos.
Sa nomination eut lieu à l’époque ou Saladin voyait la Guilde comme une menace. Et donc, en toute logique, la guilde des Assassin, jugé dangereux, était sa cible prochaine. Mais, pour affronter si ouvertement une guilde de plus de dix milles assassins confirmés, il fallait les tripes de le faire… Et de plus, l'islamite mit du coeur à son ouvrage, réhabilitant certaines vieilles forteresses et amplifiant les formations. Il tenait également en hautes estimes la vie de ses hommes, ce qui valu  à beaucoup de personne leur vie en dédommagement d'un soucis causé, et réinstalla confortablement toutes les bases syriennes, voir en en ouvrant d'autres au passage.
Quand à ses frasques, cela amenait généralement un décès certains pour ceux qui daignaient le troubler.

Et, un jour ou Rachid s’occupait d’une mission personnellement, Saladin se décida à attaquer la forteresse d’Alamut. Il installa son siège au pied de la montagne, coupant le retour de leur chef et se mettant en position pour leur couper tout ravitaillement. Tel fut le spectacle que le jeune homme, alors âgé de 44 ans, revit en rentrant chez lui. Il vit également les éclaireurs de Saladin venir vers lui -sans doute pour le capturer-, et, en les attendant durant une bonne heure . Au final, quand il arriva, il se contenta d'avancer sans même faire attention aux hommes de mains de Saladin. Selon les rumeurs, il ne sembla même pas les voirs... Et dans les faits, ceux-ci ne bougeaient pas. Ils n'y parvenaient tout simplement pas, comme si une puissance inconnue les tétanisait entièrement. Une des opérations qui avait changé le jeune homme, qui avait fait de lui, plus que tout autre un assassin "parfait", apte à abattre ses proies alors que ceux-ci ne pouvaient se défendre, était dôté d'une incommensurable saveur...
Etait-ce dû à son apparence innocente? à son aura de tueur? nul ne savait pourquoi ou comment, mais les hommes qui lui faisaient face ne purent rien faire. Le Vieux dde la Montagne était passé entre eux sans même leur accorder le moindre regard d'intérêt...

Pendant le reste de la journée, il se rendit au village le plus proche pour acheter une tarte et l’empoisonné, avant de revenir durant la nuit, passant les gardes et rentrant dans la tente de Saladin.
Avec amusement, il posa la tarte et un message de menace très clair : « tu es en notre pouvoir », avant de se glisser au-dessus du lit de l’homme qui menaçait sa guilde.
Taquin, il poussa un petit rire devant cet être sans défense, le réveillant. Sa cible vit son masque ricanant qui s’apparentait parfaitement au bruit qu’il faisait. A nouveau, pour une raison mystérieuse, comme cela avait eu lieu par les gardes qui avaient tentés de l'arrêter, il ne put bouger. Etait-il toujours en rêve? Voyait-il un visage sous le masque qui l'empêchait de réfléchir? sentait-il une peur lui tordre l'estomac? seul lui le savait, mais le Vieux de la Montagne, avec un petit rire et une salutation polie, se contenta de partir sans même prêter attention au chef de l'armée. Cela ne serait pas nécessaire, il le savait.

Le lendemain, Saladin songea à lever le siège, et de fait, préféra faire des Assassins ses alliés plutôt que ses ennemis. Il convia donc le Vieux de la Montagne à descendre pour converser avec lui des modalités, et la réaction de Rasch ne se fit pas attendre: ce fut un envoyé, un apprenti, qu'il envoya converser avec le général des armées ennemis.
Comportement irresponsable? certes non! car quand il s'avéra que l'envoyé n'acceptait de discuter qu'avec Saladdin, deux de ses compagnons d'armes, des mamelouks qu'il considérait comme des frères purent rester, sous l'insistance du Maître des Djinns lui-même. Malheureusement pour lui, ce fut une grossière erreur, car Raschid avait déja étendu son emprise sur eux.
Ses compagnons les plus fidèles, quand l'envoyé leur posa la question, n'hésitèrent pas à tirer leur lame un seul instant pour leurs seigneur et maître.
Et ce dernier n'était plus Saladdin. Il leva le camps le lendemain, après avoir accepté toutes les conditions du Vieux de la Montagne.

Plus tart, dans ses escapades, Raschid mit fin sans aucune hésitation à la vie de Conrad de Montferrat, le Roi de Jerusalem, alors qu'il avait 69 ans. Dans les faits, nul ne surent pourquoi ou si Richard 1er ou Saladdin le lui avait demandé, ou même s'il avait daigné l'exécuter de sa dague, mais une chose était sur, il parvint à l'abattre sans faillir et sans heurt pour sa personne, un exploit incontestable.
Chef incontesté, le Vieux de la Montagne ne céda son titre qu’après sa mort, à 73 ans. Infaillible. L’Assassin parfait.


A PROPOS DE VOUS


Âge : 24 ans
Expérience RP : + de 12 ans
Les animes/jeux Fate que vous connaissez : tous
Comment avez-vous connu le forum ? vieux de la vieille
Quelque chose à ajouter ? : pruneau
avatar
Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 05/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


Soyez rassurez, je ne tuerais jamais un homme pour une quelconque récompense ou argent. Je le ferais parce que il a porté atteinte à moi où à mon entourage, à mes buts ou mon rêve.
La mort est l'unique châtiment que je puis délivrer, Enfant du Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Juil - 17:23
La fiche est globalement bonne mais j'ai un problème avec la description physique. D'abord il y'a plusieurs fautes d'orthographes, ou alors les mauvais mots sont employés (gente féminine et non genre féminine), mais il y'a aussi dans les autres parties de la présentation. De plus, la couleur des cheveux que tu décris ne correspond pas avec l'avatar (bleus et non couleur corbeau).


Citation :
Bon, en réalité, l'Assassin est tellement malingre au visuel que sa simple vision est juste impensable pour un des plus grands tueurs de son temps.

Je comprends ce que tu veux dire par là mais je pense que c'est mal formulé.

Une fois que tu auras corrigé cela je devrais normalement te donner ma validation.
Blondin cosmique
avatar
Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 20/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Juil - 17:55
J'ai tenté de corriger les différentes fautes que j'ai vu et de reformuler les phrases mal faites (dont celles que tu as indiqué).

Good luck pour la suite , j'espère que cela ira :)
avatar
Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 17/04/2012
Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas
Ven 22 Juil - 9:12
Toujours quelques fautes mais la majorité a été corrigée. Je te donne donc ma validation.
Blondin cosmique
avatar
Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 20/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juil - 20:33
Bon voyons voir cet assassin qui a fait parler de lui dans les recoins sombres d forum déjà Haha

Techniquement peu de choses à redire mis à part quelques détails.

Independant Action > les capacités de classes prises à la place d'un pouvoir ne peuvent être que de rang 4 à 6. Etant élevé pour ton personnage cela sera donc rang 4.

Zabaniya: Innocent Killer > bien calibré rien à signaler.

Zabaniya: God's Semblance > rien à redire également sur les chiffrages puisque le total arrive bien à rang x4. Il y a juste pour le déplacement que j'ai un léger doute sur l'unité de mesure, parce qu'en km/s c’est pas km/h plutôt ? Parce que là tu fais l'équivalent à peu près de Lyon-Marseille en 1 seconde Panic

Caractère, physique et histoire > le personnages est bien décrit on suit très bien son histoire assez atypique (logique vu le personnage il y en a pas des comme ça à tous les coins de rues). C'est bien écrit dans l'ensemble même s'il reste quelques petites fautes, mais ça ira toutefois.
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4047
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juil - 21:41
In fact, pour God's semblance, le problème tenait du fait que un servant atteint, de base, la vitesse du son, voir plus selon son agilité et ses skills, donc je t'avoue que c'est un peu difficile à jauger, dans le sens ou la vitesse du son est de 1224km/h ou 304m/s. Etant un Noble Phantasm de déplacement, après, je te laisse jauger de la vitesse qu'il est sensé avoir.

je te laisse jauger ce qui te semble le mieux ^^ après ca cancel ma discrétion, donc bon... faut que ce soit rapide quoi XD

Independant Action mit rang 4, pour 48h de survie o/
avatar
Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 05/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


Soyez rassurez, je ne tuerais jamais un homme pour une quelconque récompense ou argent. Je le ferais parce que il a porté atteinte à moi où à mon entourage, à mes buts ou mon rêve.
La mort est l'unique châtiment que je puis délivrer, Enfant du Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Juil - 15:04
Je t'avouerai que je ne suis pas au fait de ce genre de valeurs, c'est pour cela que je te demandais, pour voir comment tu l'avais chiffré.

Dans la pratique, cela te permet de te déplacer à vitesse supersonique d'un point à l'autre de la ville. La vitesse du son étant à 340,29 m/s, ta valeur traduit que c'est au-dessus, donc pour ma part cela me suffit, on n'est pas là pour faire de la science précise non plus, l'important c'est l'idée. Par contre prévoit un bon frein à main pour t'arrêter où tu veux avec une vitesse pareille et pas sur un autre continent ><

Donc on est bons, personnage validé ;)
Valkyrie hjärta
avatar
Nombre de messages : 4047
Date d'inscription : 27/11/2008
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Fate Stay Night RPG :: Avant de débuter :: Présentations :: Panthéon des âmes :: Servants